Azpeitia

Terre natale de Iñigo de Loyola

Situé au centre de la vallée de l’Urola et entouré d’un ensemble naturel spectaculaire de montagnes comme les chaînes de Ernio, Izarraitz, Murumendi ou encore Urraki, Azpetia est connu surtout pour sa proximité au Sanctuaire de Loyola construit  au lieu même où naquit le fondateur de la Compagnie de Jésus en 1491.

Planifiez votre escapade à Azpeitia

Le tour de la ville, la visite de son église et des palais environnants peuvent vous prendre une heure; avec demi-heure de plus par une promenade agréable vous prenez la direction sud, jusqu’à l’important Sanctuaire de Loyola (dont la visite prend deux heures). Si vous voulez continuer votre promenade vous  pourrez aller vers la ville d’Azkoitia  avec ses maisons, ses palais et ses églises intéressants. Vers le nord par la route G631, vous atteignez la ville thermale de  Zestoa; Après être passé par son office du tourisme pour prendre les entrées, une promenade d’une vingtaine de minutes depuis le parking vous mène au centre  explicatif de la Grotte de Ekain,  une installation moderne avec des répliques de peintures rupestres. Par la route G631 vers la côte, vous atteignez la ville de Zumaia et son parc du flysch et des formations rocheuses à niveau de la mer.  Notre page spécialisée Dormir et Manger à Azpeitia vous informe sur la bonne gastronomie de la région et les endroits où vous arrêter pour la nuit.

Voulez-vous connaître ce site?

Étymologiquement, son nom fait référence au fait qu’il est situé sur le flanc d’un rocher (Mont Izarraitz), contrairement à son voisin Azkoitia, dont le sens en basque est « le haut du rocher ». Son emplacement, dans la vallée fertile d’Iraurgi, sur la route royale qui reliait Arrasate-Mondragón avec Getaria, ainsi que ses nombreuses forges, en ont fait un lieu  de grand trafic. Pour cette raison, en l’an 1310, Fernando IV de Castille lui  accorda au moyen d’une Charte de peuplement la catégorie de villa  sous le nom de Garmendia de Iraurgi, bien que l’année suivante  on en changea l’emplacement et le nom en  le déplaçant au bord  de la rivière Urola, dans le Plaine de Soreasu, prenant alors le nom de Salvatierra de Iraurgi. Tout  au long de l’histoire d’Azpeitia, ce nom a coexisté avec nom officiel, jusqu’à ce que le premier soit institutionnalisé au 20ème siècle.

Pendant le Moyen Âge, Salvatierra de Iraurgi fut contrôlé par la lignée des Loyola, qui avaient une Tour toute proche, et qui faisaient partie du Bando Oñacino( l’un des groupes des lignées Basques qui s’affrontèrent violemment entre les XIVe et XVe siècles.

Entre le XVe siècle et l’organisation provinciale de 1833, Salvatierra de Iraurgi était l’une des quatre capitales  où résidaient de façon rotatoire le Corregidor, ou gouverneur, nommé par le roi; son Audience – pour rendre la justice – et le Député Général de Guipúzcoa – l’autorité élue par les Conseils Généraux du Territoire pour faire respecter leurs délibérations. La présence de ces bureaux et des nombreuses familles nobles vivant dans des maisons fortifiées prouvent le pouvoir et le prestige des lieux. Ici naquirent Nicolás Sanz de Elola ( l’un des conquérants du Pérou); les sagas de  militaires Emparán et de marins Iturriaga, toutes deux du XVIIIe siècle; Juan de Anchieta, grand musicien des Rois Catholiques, et l’homme politique des Fueros Ascensio de Altuna. Ce fut aussi une ville riche pour son industrie du fer, car entre les XVIe et XVIIe siècles il y avait plus de onze ferronneries simultanées dans le village, preuve aussi en est  la grande quantité de balcons de fer forgé baroques qui ornent les bâtiments de son casque urbain.

Casas del Antiguo Taller de Organeros de Aquilino Amezúa

De nos jours, Azpetia est un centre industriel important où le fer occupe une place de choix dans l’économie locale. Le Sanctuaire voisin de Loyola est aussi un grand attrait touristique qui influence l’offre gastronomique de la villa.

L’attrait principal de Azpeitia est sans aucun doute le Sanctuaire de Loyola, au quel nous consacrons une page spéciale.

Estación de Azpeitia

En 1535, Saint Ignace logea pendant trois mois à Azpeitia, moment où il prêcha et enseigna le catéchisme à l’Hospital et Ermita de la Magdalena. Le temple date du

XIVe et fut restauré en 10921 à l’occasion du IVe centenaire de la blessure de Saint Ignace à Pamplune-Iruña

Le Musée ferroviaire mérite une mention spéciale. Ce fut le premier train en Espagne à fonctionner à l’électricité et depuis le démantèlement de la ligne de chemin de fer de Urola   y sont exposés des témoignages et des reliques de l’histoire ferroviaire de la région. Actuellement, il y a une ligne qui fait la route Azpeitia-Zestoa et part du musée. Il est également conseillé de visiter le Musée de l’Environnement, situé dans la Maison Egibar, qui cherche à faire connaître les principaux problèmes environnementaux de la planète

Azpetia possède aussi une longue tradition taurine. Sa Place de Taureaux, construite en 1903 est belle et populaire. Chaque année elle accueille fin juillet la Foire de Saint Ignace.

Sur le chemin entre Azpeitia et Loyola, sur une hauteur on admire une vue magnifique de la vallée de l’Iraurgi, avec l’ermitage(chapelle) de Nuestra Señora de Olatz. Du XIIIe siècle. Des siècles durant ce temple fut uni à la famille de Loyola qui en étaient les maîtres. De fait, Saint Ignace sentait une dévotion toute particulière pour la Vierge Nuestra Señora de Olatz, une très belle sculpture en bois. C’est de plus le lieu où se réunissaient les Assemblées Générales de Guipuzcoa jusqu’aux débuts du XVIII.

Indispensable

Casa-torre de Emparán
Santuario de Loyola

Informations pratiques

Coordonnées

43° 10′ 55″ N, 2° 15′ 55″ W

Distances

Donostia – San Sebastián 40 km, Bilbao 70 km, Madrid 423 km

Stationnement

Gratuit dans toute la ville. Vous ne pouvez pas vous garer au Plaza les jours de marché, le week-end le matin et le week-end. Le parking souterrain de Soreasu est gratuit pendant les cinq premières heures

Altitude

80 m

Habitants

14 509 (2013)

Saint-Sébastien (20 janvier), Día del Baserritarra (25 juillet), San Ignacio de Loyola (31 juillet), Santo Tomás (21 décembre)

Carnavals, Foire de la Taurine de San Ignacio (30 juillet au 2 août), Foire médiévale (24 septembre)

D.O. Fromage Idiazabal, Ardi Gatza Koop, Elosiaga, Berastegi Elkartea et Premietxeberri, Pâtisserie Egaña

Autres destinations à proximité

Comentarios Facebook

About the author

Simple Share Buttons
Simple Share Buttons

Utilizamos cookies de terceros para mejorar la usabilidad para dispositivo de usuario. Si usted continua navegando, consideramos que acepta su uso. Puede cambiar la configuración y obtener más información

Los ajustes de cookies de esta web están configurados para "permitir cookies" y así ofrecerte la mejor experiencia de navegación posible. Si sigues utilizando esta web sin cambiar tus ajustes de cookies o haces clic en "Aceptar" estarás dando tu consentimiento a esto.

Cerrar