Alcala del Jucar

Le village-grotte.

Alcala del Jucar est située dans la Hoz (canyon) de la Rivière Jucar. Coincée sur une pente rocheuse, entre son château et sa rivière, dans nombre de ses rues, les maisons communiquent ou sont directement enclavées dans des grottes naturelles.

Planifiez votre escapade à Alcala del Jucar.

Il faut absolument voir la vue panoramique depuis le château; tout le parcours par la grotte fortifiée de Agraden, la vieille ville et autres attraits  peuvent nous prendre toute une matinée. Aussi intéressante que la promenade dans la ville est celle à travers le Parc Naturel de la Hoz (canyon) du Júcar, où de plus vous pouvez pratiquer des activités de tourisme actif. Une autre belle excursion est de monter jusqu’au Parc Naturel des Hoces (gorges) de la rivière Cabriel. Au cours du voyage de retour vers le centre de la péninsule, une idée originale est de passer la journée  à voir de l’architecture moderniste y parcourir la ville d´Albacete. Une alternative pour ceux qui reviennent sur la Communauté valencienne est de s’arrêter dans la localité d´Ayora. Il y a une bonne offre pour Se Loger et Manger à Alcalá del Júcar mais vous pouvez aussi voir à Albacete.

[su_accordion]
[su_spoiler title=”Histoire de Alcala del Jucar.” class=”jrg-spoiler” icon=”plus-circle”]

De par sa situation qui permet une défense facile, avoir de l’eau en abondance et des terres fertiles, ce site a été occupé depuis des temps immémoriaux. Son nom d’origine arabe Al-ka-la (château) montre le caractère militaire de ce village au sein d’un paysage agreste.  Nous n’en avons des renseignements écrits que depuis sa conquête par Alfonso VIII de Castille en 1213.

Que ver en Alcalá del Jucar

Anciènne photo du pont romain sur la rivière Jucar

Située stratégiquement face à un pont par le quel passait le Chemin Royal qui reliait la Castille avec le Levant le village servit de point de douane pendant les XIVe et XVe siècles. Comme d’autres places fortes du  marquisat de Villena, son étape d’apogée fut au XV, quand ses seigneurs furent les grands protagonistes des luttes nobiliaires de Castille, moment aussi au cours du quel le château fut réformé.

[/su_spoiler]
[su_spoiler title=”Que voir à Alcala del Jucar.” class=”jrg-spoiler” icon=”plus-circle”]

L’unité de style de tout l’ensemble urbain : maisons blanches adossées à une roche énorme attire l’attention du visiteur. Les demeures s’enfoncent dans des grottes qui traversent la roche jusqu’à l’autre côté du Jucar et qui permettent de maintenir une température inchangée toute l’année. Dans la ville historique, les Grottes du Diable et du Masagó sont une visite obligatoire à Alcala del Jucar, elles permettent de comprendre ce que signifiait vivre dans un tel habitat naturel. Ce sont des cavités creusées dans les débuts du XXe siècle pour en faire des pigeonniers et des réserves.

Plus anciennes et intéressantes sont les Grottes de Agraden, l’un des rares exemples  connus de grotte fortifiée car selon la tradition, son ambiance commode et sa protection facile en firent la résidence  du roi maure Agraden. Cette Caverne est citée en 1221 par le roi Alfonso VIII lui-même très uni à cette localité d´Albacete.

La visite de Alcala del Jucar s’effectue en suivant ses ruelles étroites et escarpées qui grimpent vers le château (très restauré). On peut contempler de là des vues magnifiques sur les gorges. L’origine des villages serait musulmane, et ne serait passé aux chrétiens que sous Alfonso VIII (1155-1214) après son expansion sur les domaines almohades. On y remarque la grosse tour pentagonale, issue de réformes médiévales, et sa situation spectaculaire.

imagenCL_castilla-la-mancha_albacete_alcala-de-jucar_BI

Château d´Alcala de Jucar

Le pont, d’origines romaines fut reconstruit au XVIIIe et nous permet d’accéder à l’éclectique église Paroissiale de San Andres (XV-XVIIIe), sur plan de croix latine, dotée de tour et façade académiciste.

Sur l’autre rive du Jucar, face au château d`Alcala del Jucar, se trouve une place de taureaux singulière (1902), unique en Espagne de par sa situation appuyée sur le flanc de la montagne, ce qui lui donne une configuration irrégulière. On y a fait aussi des représentations théâtrales. A trois kilomètres se trouve la Chapelle de San Lorenzo dressée sur un promontoire depuis 1579, reconstruite au XVIIIe après l’effondrement de sa coupole et de sa tour, prenant le tout un aspect fort académiciste, même dans ses peintures datées de 1805.

[/su_spoiler]
[/su_accordion]

Vous devez voir…

galeria_castilla-la-mancha_albacete_alcala-de-jucar_mirador_BI

Point de vue

galeria_castilla-la-mancha_albacete_alcala-de-jucar_puente_BI

Pont romain

Où se loger à Alcala del Jucar.

L’offre hôtelière d´Alcala del Jucar est très réduite: l’hôtel Pelayo est un établissement enchanteur en pleine nature qui offre un séjour agréable et de détente. Cet hôtel a de jolies chambres accueillantes, toutes insonorisées, avec chauffage et air conditionné, cofre-fort, T.V et baignoire dans chaque salle de bain.

[URIS id=51454]

Que manger à Alcala del Jucar.

imagen_peq_cyd_castilla_la_mancha_albacete_alcala del jucar

Dans les restaurants et bars-cavernes de cette localité si particulaire de par son site et son architecture populaire on vous servira des spécialités de la Manche comme les migas du berger, les gachas ou le fameux «atascaburra» (plat de morue, patates et œufs durs). Plus locale est la recette de la soupe de patates aux escargots, ramassés les jours de pluie. À  Alcala del Jucar les protagonistas sont l’agneau et le chevreau, et les gibiers, lapins et perdrix avec lesquelles on prépare un gazpacho de chasse. Comptent beaucoup dans la vie populaire les charcuteries provenant de tuer le cochon, que l’on ajoute aux migas. Bien des plats de la région sont enrichis par les espèces les plus fameuses du coin: le Safran de La Mancha avec A.O.C, et l’Ail Violet des Pedroñeras avec I.G.P. Les gourmands pourront déguster quelques élaborations artisanales comme les «nuegados» (une pâte de farine, miel et noix, cuite au four), d’excellentes crèmes renversées et de la pâte de coing.

Ven a España !!! Venez en Espagne !!!

NB: Certains des liens vous conduiront à des sites en espagnol.

Pour terminer, pour mieux visiter Alcala del Jucar voici une liste de hôtels où dormir et de bars et restaurants pour s’y restaurer.

JUSQU´À 50 €

DEPUIS 50 €

  • Aucun dans cette localité

  • Hotel Pelayo

Auberges

  • Rambla
  • Alcalá del Júcar
  • El Júcar

About the author

Simple Share Buttons
Simple Share Buttons

Utilizamos cookies de terceros para mejorar la usabilidad para dispositivo de usuario. Si usted continua navegando, consideramos que acepta su uso. Puede cambiar la configuración y obtener más información

Los ajustes de cookies de esta web están configurados para "permitir cookies" y así ofrecerte la mejor experiencia de navegación posible. Si sigues utilizando esta web sin cambiar tus ajustes de cookies o haces clic en "Aceptar" estarás dando tu consentimiento a esto.

Cerrar