Agres

Irrigation extraordinaire dans les montagnes d´Alicante.

Au nord d´Alicante dans le très beau Parc Naturel de la Sierra Mariola, se trouve un célèbre sanctuaire de pèlerinage qui, dans ses environs possède tout un ensemble de travaux hydrauliques datant de l’époque musulmane et qui, d’autre part jouit de fêtes médiévales très particulières. C’est un endroit quelque peu isolé, parfait pour se reposer et  faire du tourisme actif dans le parc.

Planifiez votre escapade à Agres.

Ce qui attire le plus de Agres – située dans le Parc Naturel de la Sierra de Mariola – ce sont ses nombreuses grottes refuges et caves. On peut aussi pratiquer le tourisme actif dans le parc même. Dans le village, on peut visiter l’église de San Miguel, voir les différentes fontaines alimentées par tout un système sophistiqué d’irrigation musulman, le Palais des Comtes et le Château de Penella. L’excursion à Agres ne prend qu’une matinée. De là on peut facilement faire des virées d’une journée  pour voir la merveilleuse vieille ville de Ontiyent, la ville monumentale de Alcoy ou encore le petit Banyeres de Mariola. La région n’est pas très riche en logements ni restaurants, nous les avons rassemblés pour vous dans notre section Se loger et manger à Agres.

[su_accordion]
[su_spoiler title=”Histoire d´Agres.” class=”jrg-spoiler” icon=”plus-circle”]

Son nom peut venir du latin Ager = champs ou de agger = hauteur. Les gisements archéologiques de la Grotte Beneito, la Solana, Carbonell, la Covacha El Empareta, la Grotte del Moro, la Grotte los Pilares, la Muela de Agres, le Pic del Aguila, le Cabeço de Mariola et la Covalta ont fourni  des restes du Paléolithique et du Néolithique.

Vers le 76 av.J.C. les romains y étaient déjà installés comme le prouve le gisement du Cabeço de Mariola où sont apparues des céramiques et des monnaies romaines du Ier siècle.

À partir du VIIIe siècle elle fut habitée par les arabes qui y réalisèrent des travaux hydrauliques particulièrement complexes afin d’utiliser les recours hydriques de la Sierra Mariola et dominer l’orographie abrupte du terrain pour l’irriguer. Ces infrastructures sont encore en bon état et sont devenues une attraction touristique. De même ils construisirent une forteresse sur la colline qui domine le village. Le roi Jaime I le Conquérant conquit la ville en 1245, répartissant trois ans plus tard une grande partie de ces terres mauresques à des chrétiens aragonais et catalans venus les peupler.

En 1255 le chevalier Eximen Perez de Arenoso, donna une Charte de Peuplement pour y attirer plus de colons. La répartition des terres fut à l’origine de la rébellion dirigée par le chef mauresque Al-Azraq (Yeux bleus), soulèvement répété plusieurs fois, la région étant instable jusqu’en 1275. Pedro IV donna ce territoire à son oncle Roger de Lauria, le fameux amiral et commandant des  guerriers Almogavares en 1291. Neuf ans plus tard, sa fille Margarite l’hérite et en 1304  dut faire face à une attaque de cavalerie de maures de Grenade qui mirent à sac les châteaux de la région, aidés par bien des mauresques locaux

Le 15 janvier 1388, le roi Juan de Aragon vendit Agres et son château au chevalier Andres Guillermo Scribe. Dans la seconde moitié du XVe, il passa aux mains du comte de Cocentaina Joan Roig de Corella, et par la suite à la famille Calatayud.

Que ver en Agres

Cava Arquejada cuando aún tenía la cubierta a seis aguas de teja árabe

En 1484 on construisit une chapelle pour l’image de la Vierge trouvée miraculeusement dans le château. En 1578, elle fut agrandie pour devenir un sanctuaire. On utilisa alors les matériaux provenant de la forteresse.

Le manque d’industries et l’émigration de la population vers les villes fit diminuer énormément le nombre des habitants pendant le XXe siècle. La population actuelle se consacre au tourisme et aux activités d’élevage et d’agriculture.

[/su_spoiler]
[su_spoiler title=”Que voir à Agres.” class=”jrg-spoiler” icon=”plus-circle”]

Nous commençons la visite depuis le haut de la colline où restent visibles des murs du château arabe sur lesquels on édifia le Sanctuaire. La tradition raconte que le dernier jour d’aout 1484, la paroisse de Santa Maria de Alicante fut totalement détruite par un incendie, et que la sculpture de la Vierge en disparut pour apparaître dans le château musulman et y être trouvée par un berger manchot. Pour l’honorer on construisit une chapelle, puis en 1578 on commença à édifier le Couvent  de la Vierge du Château de Agres dont la fondation avait été autorisée un an avant. La chapelle primitive devint une église à une nef, renaissance, l’actuel Sanctuaire de la Mare de Deu del Castell. Pour héberger les pèlerins on construisit un site d’hébergement en 1649 qui fut utilisé jusqu’au Désamortissement de 1835. L’édifice fut restauré en 1980.

Dans le village nous trouvons son Eglise Paroissiale de San Miguel (antérieure au XIVe), La construction primitive fut réparée en 1615 à la suite d’un tremblement de terre et les réformes se poursuivirent jusqu’au XVIIIe. Le clocher n’en fut jamais achevé.

En plus d’être un centre de pèlerinage, Agres possède un singulier attrait touristique: son système d’irrigation  musulman particulièrement sophistiqué qui administre les eaux  provenant de trois torrents: «les Jordanas» utilisant pour ce faire plusieurs classes de travaux pour traverser le ravin, régulariser et acheminer l’eau. L’ensemble comporte aussi les terrasses, les canaux, un moulin avec son étang, et l’étang de la ville avec tous les apports d’eau. C’est pourquoi Les Jordanes, El Moli Mato et les diverses fontaines attirent les touristes

La Cava Grande ou Cava Arqueada, la Cava de Don Miguel, Cava de la Habitacion ou Cava del Buitre, sont quelques-unes des Caves (ou grottes) pour entasser et conserver la neige au XVIIe siècle (pensez à l’importance de ce produit pour rafraichir et conserver les aliments).

Que ver en Agres

Sanctuaire de la Mare de Deu del Castell

Agre est aussi le siège de fêtes fort singulières: la fin de semaine avant le mercredi des Cendres, a lieu la fête du Pin ou des Quarante qui est célébrée depuis le Moyen Age: Les habitants vont couper un pin (de ceux que le Seigneur plantait pour marquer les limites de son domaine) en geste de défi à son autorité, puis pendant les quarante heures suivantes ils font absolument tout ce qu’ils veulent, sans aucune restriction. Il va de soit que ces jours là, les Seigneurs ou leurs administrateurs s’absentaient de la localité.

Début septembre se célèbrent les Fêtes del Pastoret, en mémoire de l’apparition de cette image de la Vierge (qui était à Alicante) qui durent presque une semaine.

Une bonne excursion est de se rendre à la tête du comté de Cocentaina où se trouve le Palais des Comtes, le premier construit, à la fin du XIIIe siècle, style gothique, fortifié avec deux tours par l’amiral Roger de Lauria et transformé en grand Palais Renaissance entre les XV et XVIIe siècles par la famille Corella. La conservation en est bonne. Il comporte plusieurs salles, une cour classiciste du XVIIe et une jolie chapelle.

À 7 kilomètres, au haut d’un rocher dominant la vallée, se dresse l’imposant château de Penella, avec son Donjon de 12 m. de haut qui fut édifié par le chevalier Ponç Guillem de Villafranca en 1271 pour essayer de contrôler les mauresques de son Fief.

[/su_spoiler]
[/su_accordion]
Cava_Gran_(Agres)_-_23

La “Cava Arquejada” actuellement

Ou se loger à Agres.

Les logements à Agres sont surtout à caractère rural. La pension Mariola est l’un des principaux établissements hôteliers de la localité. Il est familial, simple et confortables. Ses 12 chambres sont accompagnées d’un bon restaurant. Des gîtes ruraux situés dans la municipalité comme dans ses environs complètent les possibilités d´Agres. La pension Mariola même compte avec trois maisons (Assut, Mariola et Montcabrer) de tailles différentes mais aux caractéristiques semblables. Masia San Joaquin, est un autre logement hors de la ville, composé de deux maisons indépendantes qui se louent de façon complète. Dans la ville voisine de Alcoy, vous trouverez l’hôtel AC Ciutat d’Alcoi, moderne et complètement équipé avec ses 84 chambres de catégories diverses et des services de qualité: gymnase, salles de réunions et salons pour grandes occasions. Reconquista est un hôtel qui propose 96 chambres totalement conditionnées en plein centre de Alcoy, avec restaurant, grands salons, gymnase avec sauna et hydro massages.

[URIS id=41144]

[su_accordion]
[su_spoiler title=”Que manger à Agres.” class=”jrg-spoiler” icon=”plus-circle”]

imagen_peq_cyd_valencia_alicante_agres

En plein coeur de la sierra de Mariola le village de Agres est à mi-chemin entre Concentaina et Ontinyent. Cette petite localité du nord d´Alicante (province) possède une gastronomie variée mais de racine autochtone. En pleine nature cette région offre une bonne variété de fruits, pommes, pèches mais surtout c’est l’olivier qui occupe  les terres. Une fois l’an, en février a lieu la Feria de l’Oli (Foire de l’Huile) avec plusieurs concours d’élaboration de produits typiques: olives assaisonnées, l’all i oli ou la Pericana. Les potées diverses sont importantes à Agres: la borreta, le bouillon aux boulettes, le pot de Noël, ou la petite marmite…où ne manquent jamais les épinards, poivrons, patates, haricots, cardes, navets et boudins au riz. Vous pouvez arroser le tout avec un bon petit Vin de Alicante  ou si vous le préférez un Vin de Valence tous deux avec A.O.C. N’oubliez pas les riz,avec bouillon, avec haricots verts, au four, les galettes de farines et de lacraires délicieux ou de sardines, et les bajoques farsides (poivrons farcis au riz). Vous devrez aussi gouter les boissons: le Cantueso Alicantino, l’Apéritif Café de Alcoy et l’ Herbero de la Sierra de Mariola, tous avec A.O.C.

[/su_spoiler]
[su_spoiler title=”Où manger à Agres.” class=”jrg-spoiler” icon=”plus-circle”]

Toute la cuisine d´Agres est dominée par la gastronomie traditionnelle de ces terres du nord d´Alicante. Le restaurant Mariola est l’un des plus cotés de la localité: c’est un établissement familial avec une longue trajectoire et qui prépare une cuisine traditionnelle avec les recettes classiques régionale utilisant des produits du terroir de qualité. Ses deux salons lui permettent des banquets et réunions de nombreux convives et donnent la possibilité de toujours y trouver place. Barxeta, est aussi un bon choix pour déjeuner à Agres, sa cuisine se base sur des denrées autochtones et de saison avec les quelles on y élabore un Menu du Jour, Ses salons peuvent accueillir aussi de nombreux commensaux. Si vous cherchez un bon site à tapas, La Vilana vous permettra de jouir de cette cuisine miniature.

[/su_spoiler]
[/su_accordion]

Ven a España !!! Venez en Espagne !!!

NB: Certains des liens vous conduiront à des sites en espagnol.

Pour terminer, pour mieux visiter Agres voici une liste de hôtels où dormir et de bars et restaurants pour s’y restaurer.


JUSQU´À 50 €

DEPUIS 50 €

  • À Culleredo (à 8 km )
  • San Joaquín
  • Mas del Batlle
  • Virgen de Agres
  • À Cocentaina (à 12,4 km)
  • Batanet

  • À Alcoy à 19,7 km 
  • AC Hotel Ciutat d Alcoi by Marriott
  • À Cocentaina à 12,4 km
  • Odón
  • À Alcoy à 19,7 km 
  • Vila de Muro
  • Hotel Reconquista
  • 2-estrellas
  • À Alcoy à 19,7 km
  • Masía la Mota

Auberges

  • Pensión Mariola
  • À Cocentaina à 12,4 km
  • Nou Hostalet

About the author

Simple Share Buttons
Simple Share Buttons

Utilizamos cookies de terceros para mejorar la usabilidad para dispositivo de usuario. Si usted continua navegando, consideramos que acepta su uso. Puede cambiar la configuración y obtener más información

Los ajustes de cookies de esta web están configurados para "permitir cookies" y así ofrecerte la mejor experiencia de navegación posible. Si sigues utilizando esta web sin cambiar tus ajustes de cookies o haces clic en "Aceptar" estarás dando tu consentimiento a esto.

Cerrar