Semaine Sainte à Vitoria – Gasteiz

Les processions de la Semaine Sainte à Vitoria ne sont pas à la hauteur de ses autres attractifs: ses deux cathédrales, son urbanisme écologique, l’«almendra» (amande) d’origine médiévale et quelques excursions comme celle à La Rioja d´Álava ou aux peintures murales énigmatiques qui sont apparues dans certains temples de ses environs. Passer la Semaine Sainte à Vitoria – Gasteiz est une option originale, confortable et moins chère que dans d’autres destinations du nord d´Espagne.

Capitale verte de l’Europe et paradis des «runners» (coureurs)

La ville a reçu cette nomination en 2012 à la suite d’une succession de politiques urbaines visant à la distribution de parcs et jardins dans tous les quartiers de la ville. Avec le soi-disant «anneau vert» est dénommé les dizaines des parcs et jardins répartis dans toute la ville, accompagnant les installations sportives et de loisirs qui ont fait de Vitoria – Gasteiz une référence internationale en termes d’équilibre de la biodiversité urbaine et de qualité de vie. Le grand nombre de promenades et de zones piétonnes ont fait que les marcheurs, les coureurs et les cyclistes l’emportent sur les automobilistes dans l’environnement des citoyens.

La soi-disant ‘amande’ formée par les murailles qui protégeaient la colline fondationelle de la ville, cachait il y a quelques années les vestiges du vieux Gasteiz; population médiévale qui, comme partout, avait remplacé ses bâtiments au cours des siècles. Pour la compréhension de l’histoire millénaire de la ville, il est commode de commencer par la visite guidée organisée par la Fondation Cathédrale de Santa María («vieille cathédrale»). Après avoir réservé sur leur web, vous aurez une vision commune des vestiges du Gasteiz – son nom original en langue basque – du XIme siècle: la muraille qui avait défendu la colline originale, les fouilles et autres travaux de restauration du bâtiment gothique des XIIIe et XIVe siècles. Une expérience très originale et enrichissante.

En raison de la menace de l’effondrement du bâtiment médiéval, il fut conseillé que, depuis 1907, un nouveau évêché  devait commencer à être construit dans la zone d’expansion de la ville. La «nouvelle cathédrale» ou Cathédrale de María Inmaculada est l’une des dernières qui furent construites en Europe; Elle fut inauguré en 1969 dans un style néo-gothique en face du parc de la Florida. D’une grande valeur artistique est sa décoration avec des sculptures modernistes et d’excellents reliefs sur les façades, les archivoltes et les chapiteaux; une démonstration qui continuent à se produire des créations de haute qualité par des artisans et des artistes actuels. En tant que signe du passé, dans le déambulatoire de la cathédrale se trouve le Musée diocésain d’art sacré, composé d’intéressantes collections de sculpture, d’orfèvrerie et de peinture du roman jusqu’à nos jours. Pour voir les horaires.

Les mystérieux temples romans

Entre la ville de Vitoria et les anciennes douanes et bastion de Salvatierra – Agurain se trouvent deux villages avec de petits temples romans qui ont atteint une grande notoriété: Gazeo et Alaitza (voir page spécialisée). Simples à l’extérieur, elles abritent toutes deux des peintures murales gothiques inhabituelles en attente d’un consensus sur leur attribution et leur interprétation. C’est pourquoi l’église de San Martín de Tours de Gazeo et l’église de Nuestra Señora de la Asunción de Alaitza méritent d’être visitées en une matinée. Pour accéder à l’intérieur de ces églises, vous devez être prêt à partir le matin et contacter l’office du tourisme de Salvatierra – Agurain pour prendre rendez-vous. Comme ces églises sont isolés, ces petits endroits manquent de logements, nous recommandons donc de consulter la page sur les hôtels des localités limitrophes pour trouver où déjeuner plus tard.

Le Musée de faroles (des Lanternes) est très original et saisissant. Il montre les 267 beaux morceaux de verre polychrome que la Confrérie de la Vírgen Blanca a menée en procession pendant le «Rosario de los faroles»; Fête nocturne imposante dans la nuit du 4 août, la veille des fêtes patronales de la ville. Pour voir les heures d’ouverture

Dans la vieille ville – rue Cuchillería 54 – se trouve le magnifique palais de Bendaña, siège du Musée Fournier de Naipes, l’un des plus importants du monde. La famille Fournier est parvenue à devenir l’un des principaux fabricants mondiaux de cartes, rassemblant au fil des ans une importante collection de plus de 20.000 paquets de cartes; C’est un centre de connaissances où vous pouvez tout apprendre sur ce moyen de divertissement historique. Pour voir les heures d’ouverture

Entouré de jardins, le magnifique palais d’Augustín – Zulueta abrite le Musée des Beaux-Arts d’Álava, un petit mais exquis musée avec une très intéressante collection d’art basque. La plupart des pièces sont de belles images de la peinture basque de la période entre 1850 et 1950. Heures d’ouverture.

Artium est un musée et un centre d’art contemporain, avec un accent particulier sur l’art basque. Il constitue une déclaration de principes symbolique de la part du peuple Alava: la modernité est parmi les priorités de Álava; pour cette raison, il a un programme puissant d’expositions d’avant-garde. Ses formes architecturales innovantes ne laissent personne indifférent; il a la particularité que la plupart de ses œuvres sont exposées sous la surface. Pour voir son emplacement et horaires.

Excursion à la Rioja d´Álava

L’option d’excursion la plus populaire pour la Semaine Sainte à Vitoria – Gasteiz peut être de se diriger au sud sur les routes BU 750 et A 2124, couvrant les cinquante kilomètres qui nous séparent de la Rioja d´Álava: Il faut une heure pour traverser le sud de la «LLada alavesa» (Plaine d´Álava), le comté de Treviño de Burgos et les forêts de la Sierra de Cantabria; Il est commode de s’arrêter un moment pour contempler l’imposante Vega avant de redescendre dans la plaine de La Rioja d’Álava. Là, il y a la belle ville fortifiée de Laguardia (page avec son histoire et visite détaillée) qui abrite le vignoble et caves spectaculaire de Ysios, les dolmens de La Hoya et de nombreux autres lieux d’intérêt. Pendant les mois humides, si vous continuez quelques kilomètres sur la route de Logroño, de chaque côté de celui-ci se trouvent les lagunes de Laguardia avec une population d´oiseaux aquatiques. De retour à Vitoria, arrêtez-vous un peu pour voir l’imposante Bodega Marqués de Riscal, de Frank Gehry, située dans la belle Elciego.

La Semaine Sainte de Vitoria – Gasteiz peut offrir encore plus d’options au visiteur, que nous avons rassemblé dans la page sur les endroits de la ville moins fréquentés par les touristes.

Pour connaître la gastronomie de la ville et connaître les bars et restaurants les plus importants, nous vous proposons cette page. Afin de connaître l’offre d’hébergement pour Pâques à Vitoria – Gasteiz il y a cet autre page.

Texte de Ignacio Suárez-Zuloaga

Traduction de Danielle khoyan Tondu et Juan Daniel Zuloaga Khoayn

Comentarios Facebook

About the author

Simple Share Buttons
Simple Share Buttons

Utilizamos cookies de terceros para mejorar la usabilidad para dispositivo de usuario. Si usted continua navegando, consideramos que acepta su uso. Puede cambiar la configuración y obtener más información

Los ajustes de cookies de esta web están configurados para "permitir cookies" y así ofrecerte la mejor experiencia de navegación posible. Si sigues utilizando esta web sin cambiar tus ajustes de cookies o haces clic en "Aceptar" estarás dando tu consentimiento a esto.

Cerrar