Zestoa – Cestona

Cheveaux, taureaux, station de bains et site choisi par Baroja

Zestoa-Cestona est connue pour ses thermes qui, depuis la fin du XIXe siècle, ont attiré le meilleur de l’aristocratie et de l’intelligentsia espagnole. Depuis bien des siècles le village était déjà connu pour ses corridas et aujourd’hui il l’est pour son centre d’interprétation de la Grotte d’Ekain.

Planifiez votre escapade à Cestona

On va, depuis plus d’un siècle à Cestona pour profiter de sa célèbre station balnéaire et de ses environs paisibles. Visiter le petit centre urbain de Cestona peut  ne prendre qu’une heure au voyageur; le parcours de ses promenades et des palais environnants – ainsi que de la station de bains – quelques heures de plus. Une promenade d’environ vingt minutes depuis le parking mène au centre d’interprétation de la  Grotte de Ekain,  une installation moderne avec des répliques des peintures rupestres (la visite dure environ une demi-heure); les billets se retirent à l’avance à l’office de tourisme de Zestoa. La situation de Cestona dans la vallée de l’Urola lui permet d’être une base pour de multiples excursions. Au sud, vous pouvez passer une journée à visiter les cités provinciales d’Azpeitia et Azkoitia  (avec des palais et des églises très intéressants) et l’important Sanctuarie de Loiola.  La route G631 vous mène vers la côte au village de Zumaia et à son parc du Flysch et de la plateforme rocheuse à marée basse. C’est une destination émergente avec peu d’endroits pour déjeuner mais quelques établissements importants pour dormir, que nous vous présentons sur la page Dormir et manger à Cestona.

Voulez-vous connaître ce site?

La première documentation sur une course de taureaux à Zestoa date de 1667 ; tradition conservée vivante de nos jours. De fait, en 2012 eut lieu un référendum sur la continuation ou non de célébrer cette fête que gagnèrent les partisans du maintien.

En 1760, des chiens du Marquis de San Millán qui avaient la gale, en guérir  après s’être baignés dans une piscine d’eau chaude. Cette anecdote, permit la découverte des eaux sulfureuses qui finiront par faire la renommée de la ville. En 1792, Elles furent déclarées d’utilité publique et en 1804 la Station de Bains de Cestona ouvrit ses portes au public, coïncidant avec le temps des grandes stations balnéaires qui  eurent lieu au 19ème siècle. Ces centres étaient configurés comme de grands complexes où, en plus de suivre des traitements thérapeutiques, l’aristocratie, la bourgeoisie et les personnalités du monde artistique et politique pouvaient y établir d’importantes relations sociales.

L’histoire de Zestoa n’était pas différente. En 1830, l’infant Francisco de Paula Antonio, frère de Fernando VII, vint à la station thermale, et depuis lors la popularité de l’endroit  monta comme l’écume jusqu’à devenir l’une des principales destinations de vacances du Pays Basque. En 1894, on y construisit le Grand Hôtel, à côté de la station, à la suite de l’afflux croissant de visiteurs  dont la moyenne annuelle tripla pratiquement en seulement dix ans. Les années vingt du vingtième siècle furent les années dorées de Cestona et de sa station de bains, coïncidant avec la Belle Époque de San Sebastian. Actuellement, c’est la seule  station de ses caractéristiques qui se soit maintenue au Pays Basque.

Parmi les personnages importants qui  vinrent apprécier ses eaux sont les écrivains Azorín et Pío Baroja, qui ont passé revue des vertus  et firent des descriptions complexes et détaillées du lieu, ses employés et ses visiteurs parfois pittoresques. Baroja, lui aussi, pratiqua comme médecin dans la ville entre 1894 et 1895, année où il finit par rencontrer sa vocation littéraire authentique, d’une part, et ses racines basques, d’autre part: « A Cestona, je commençais à  me sentir  basque « , écrirait-il des années plus tard.

En septembre 2008, on inaugura les installations du Centre d’interprétation de la Grotte de Ekain,   accessibles depuis Zestoa.

La petite ville de Zestoa, très proche de Zumaia, est située au pied du massif de l’Izarratiz  sur les rives de la rivière Urola. En plus de son spa, la villa possède un complexe monumental intéressant. De l’ ancienne muraille qui l’ entouraient ne se conservent que les deux Portes, celle de San José et celle de l‘Immaculée, au début et à la fin de la rue Cesáreo Díaz

Sur la Plaza de los Fueros se trouve l’Église paroissiale de la Natividad de Nuestra Señora. En 1549, un incendie détruisit le vieux bâtiment et sur ses restes fut construit le nouveau temple, qui conserve à l’intérieur la vieille chapelle gothique, rescapée de la catastrophe. Par la suite, l’église fut modifiée au XVIIe siècle et son clocher érigé au cours du XVIIIe siècle. L’aspect actuel est celui d’un temple à une seule nef,  couverte d’ogives et des contreforts extérieurs. Sur cette place se dresse également l’Hôtel de Ville (XVIIIe siècle), déclaré Monument Historique et Artistique et où l’on peut encore visiter les salles où se tenait l’Assemblée Générale de la Province.

Prenant Portale Kalea la route qui descend vers la rivière, nous devons traverser le pont pour continuer le long de la rive et, après être passé devant la Fontaine des Cuatro Caños, conçue en 1792 dans le style néoclassique, nous arrivons à l’extérieur du village, au Palais de Lili, l’un des éléments architecturaux les plus remarquables de la ville et dont l’origine semble remonter au VIe siècle, bien que l’édifice ait été visiblement modifié. Son aspect actuel est celui d’un édifice gothique défensif, sur lequel se détachent ses meurtrières et ses angles en casamate. Le manoir de Lilibea y est adossé,  et à proximité se trouvent les restes de l’ancien moulin et de la Ferrería. L’ensemble de Lili fut déclaré, comme l’Hôtel de Ville, Monument Historique Artistique.

Continuant la promenade le long de la rivière, nous trouverons, à moins d’un kilomètre au sud de la ville, la station Balnéaire, qui mérite également une visite non seulement pour sa valeur historique et économique pour la ville, mais aussi pour l’ artistique. Il est caractérisé par l’éclectisme de son apparence, qui va de la façade néoclassique de l’Hôtel Estrada, dont seulement une petite partie reste, au décadent néo-mozarabe du salon principal ou salon arabe du Grand Hôtel.

Sur la route qui relie les villes de Zumaia et Aizarnazabal, sur une courbe de la rivière Urola, se trouve la Demeure familiale de Bedua, une forteresse du 14ème siècle qui servait de port fluvial à partir duquel le fer était transporté, ainsi qu’un chantier naval typique  de fabrication de Bateaux de pêche basques en bois. Aujourd’hui c’est la maison du célèbre Restaurante Bedua qui apparaît dans le film « Ocho apellidos vascos ».

Bien qu’appartenant au terme municipal de Deba, la Grotte de Ekain, important site archéologique du Paléolithique supérieur, se trouve à proximité de Zestoa. Un autre site d’intérêt particulier est celui d’Idiakaitz, qui se trouve dans la municipalité de Zestoarra. On y a trouvé des restes importants de l’industrie lithique, ordonnés en cinq niveaux d’occupation qui vont du Paléolithique inférieur au Supérieur et montrent un excellent état de conservation. En raison de leurs caractéristiques particulières, ce  sont deux des sites archéologiques basques les plus importants de nos jours.

Ily a beaucoup de choses à voir à Zestoa en termes de tauromachie, avec une tradition taurine importante qui remonte à plus de 350 ans. Pendant les festivités de septembre, des corridas attirent des fans de partout.

Renseignements pratiques

Coordonnées

43° 14′ 24″ N, 2° 15′ 28.8″ W

Distances

Donostia- San Sebastián 33 km, Bilbao 75 km, Madrid 427 km

Parking

Donostia- San Sebastián 33 km, Bilbao 75 km, Madrid 427 km

Habitants

3650 (2013)

Fêtes de la Vierge (8 septembre), Santa Cruz (3 mai), San Esteban (26 décembre)

Novilladas (Fêtes de la Vierge)

Autres destinations proches

Comentarios Facebook

About the author

Simple Share Buttons
Simple Share Buttons

Utilizamos cookies de terceros para mejorar la usabilidad para dispositivo de usuario. Si usted continua navegando, consideramos que acepta su uso. Puede cambiar la configuración y obtener más información

Los ajustes de cookies de esta web están configurados para "permitir cookies" y así ofrecerte la mejor experiencia de navegación posible. Si sigues utilizando esta web sin cambiar tus ajustes de cookies o haces clic en "Aceptar" estarás dando tu consentimiento a esto.

Cerrar