Parcour d’un jour par les surprenants ermitages de Gipuzkoa

Les ermitages sont des petits temples qui rassemblent la dévotion et la tradition des communautés proches; un lieu de recueillement et de loisirs populaires, généralement situé dans des endroits magnifiques et isolés. Parmi le grand nombre d’ermitages à Gipuzkoa, j’en ai choisi deux situés à l’intérieur et trois sur la côte – dans un des carrefours stratégiques du Chemin de Saint-Jacques de Compostelle -. Le parcour est calculé pour pouvoir faire voyage en voiture en une seule journée de excursion.

Zumárraga. Ermitage de Santa María de la Antigua. "La cathédrale des ermitages"

Ermitas de Gipuzkoa

Sur une pente au-dessus de Zumárraga avec des vues magnifiques, il y a un temple qui ne semble pas grande chose à l’extérieur, un mélange de gothique et de roman. La chose change lors de l’accès à l’intérieur: C´est unique, frappant et inoubliable. Unetoiture en bois, aménagé comme la quille d’un navire; mais à l’inverse, et sans clous. Sa simplicité et sa rusticité ont fait qu´elleait été déclaré Monument Historique National. Distinction très inhabituelle dans cette classe de bâtiments en Espagne. En plus de pouvoir monter dans le choeur pour voir l´armature de près, je vous recommande de vous munir de petites jumelles pour en apprécier les détails. Jouissez également de la sculpture de Santa María, sculptée dans un seul bloc de bois noble et de style gothique. En raison de son importance, l’heure d’ouverture est fixependant presque toute l´année: les fins de semaine et les jours fériés, de 11h30 à 13h30 et de 16h00 à 18h00; ainsi que les vendredis de 15h45 à 17h15. Entre la semaine sainte et la fin du mois d’octobre, elle ouvre également à des horaires similaires tous les jours et ne ferme que le lundi.

Eibar. Ermitage d'Arrate. "L'ermitage avec les peintures d'Ignacio Zuloaga"

Ermitas de Gipuzkoa

Si vous allez par les autoroutes AP1 et AP8 en direction d´Eibar, en circulant le long de la N-634 qui fait le tour de la ville, vous devrez être attentifs au panneau qui vous emmène à gauche pour prendre la route escarpée qui mène au sanctuaire d’Arrate. C’est un bel environnement naturel, où de nombreuses familles viennent pique-niquer; son grand jour est le 8 septembre, quand une célèbre «romería» (pèlerinage-fête populaire) a lieu. Depuis qu´il a été pris en charge par une communauté de Carmélites Déchaussées, il est possible de le visiter de 10h30 à 18h00, tous les jours (en été, même jusqu’à trois heures plus tard). À l’intérieur d´un bâtiment simple, il y a un retable intéressant qui est présidé par une sculpture de la Vierge, qui s’appellait déjà au XIIIe siècle Arriarteko Andra Mari (« La Vierge parmi les pierres » en basque). Il est surprenant que dans le retable, il y ait quatre verres blindés sur des cadres en acier. Ils protègent les tableaux peints par les peintre d´Eibar, Ignacio Zuloaga en 1904, représentant des pénitents: ils representent l’artiste lui-même, son frère Eusebio, sa femme et ses amis. Un tel cadeau à la Vierge fut en raison d’une promesse; peu de temps après la naissance de la première fille de l’artiste, celle-ci tomba gravement malade et le peintre décida de grimper à pied, le bébé dans ses bras, les 5 kilomètres de penteescarpéede la colline, de nombreux voisins ont accompagné le père angoissé lors de ce pèlerinage. Lucía Zuloaga fut sauvé et l’artiste peint les quatre tableaux à l’huile.

Zumaia. Trois ermitages dans un carrefour stratégique du Chemin de Saint-Jacques

Ermitas de Gipuzkoa

De retour à l’AP8, vous vous dirigerez vers Donostia-San Sebastián jusqu’à la sortie 12, qui vous conduit à Zumaia. En approchant du village, vous prendez la rocade en direction de Getaria, traversez le pont sur l’Urola et vous vous garerez sur l’esplanade à côté du port de plaisance. Ce fleuve et le marais qui ont donné son nom u village ont constitué un formidable obstacle. Au XIVe siècle, lorsque le monastère de Roncevaux accordait à un chevalier un droit d’emphytéose sur un territoire, afin de le peupler, il posait comme condition qu’il devait y avoir toujours un passeur pour faire traverser les pèlerins; un service qui continue même aujourd’hui. Les pèlerins qui n´étaient pas arrivés à temps pour traverser pendant la journée passaient la nuit dans l’ermitage de Santiago, situé entre la plage du même nom et la route N-634 (par laquelle vous étés arrivés). Cet ermitage fait actuellement partie de le Z Espace Culturel et ne peut être visité qu’en été, pendant les après-midis, du vendredi au dimanche. Son peigne-clocher et son aspect extérieur sont une récréation néo-romane réalisée en 1921 par l’architecte Pedro Guimón; l’intérieur est du style gothique d’origine, et où il faut signaler deux imposantes sculptures, des imageurs de Beobide et Quintín Torre, toutes les deux polychromées par Ignacio Zuloaga.

Si vous allez au village par le Chemin du Nord signalisé, quand vous finissez de traverser la localité, au sommet d’une colline, vous trouverezl’ermitage d’Arritokieta. Son élément le plus important est l’image d’Andra Mari, patronne de Zumaia. À côté de l´édifice, il y avait un hôpital pour patients contagieux dans lequel San Francisco de Borja fut interné. Ce temple, au pied du Chemin de Saint-Jacques, ouvre tous les jours; entre 9h30 et 19 heures. Le 7 septembre, est célébré une traditionnelle Salve à la Vierge et le lendemain, une messe majeure.

L’ermitage de San Telmo est situé sur un promontoire juste au nord d’Arritokieta. Mais pour y aller, il est nécessaire de revenir sur le Chemin de Saint-Jacquesjusqu’à la rue Erribera et de tourner à gauche sur cette voie qui mène à la Place Amaya; prenez ensuite la longue côte qui mène à l’ermitage. C’est un endroit très populaire, car le mariage du film ‘Ocho apellidos vascos’ (Huits noms Basques) s’y déroule. La vue sur la plage d’Itzurun (un des scènarios dans la série ‘Trône de Fer’) et le phénomène géologique du flysch sont impressionnants. Il est conseillé de porter des chaussures pour la randonnée si vous souhaitez effectuer une promenade compliquée, mais vivement recommandée, le long du bord de la falaise du flysch. L’intérieur du temple a un certain intérêt et la grâce du film. L´accès est sur rendez-vous, en contactant le Bureau de Tourisme ou en appelant la société Begi Bistan (65 euros + TVA par un groupe); c’est aussi un endroit populaire pour se marier. La fête de San Telmo, patron des marins, est célébrée le deuxième lundi de Pâques avec une procession.

Texte de Ignacio Suarez-Zuloaga

About the author

España Fascinante usa cookies para asegurarte una experiencia maravillosa. Si usted continua navegando, consideramos que acepta su uso. Puede cambiar la configuración y obtener más información

Los ajustes de cookies de esta web están configurados para "permitir cookies" y así ofrecerte la mejor experiencia de navegación posible. Si sigues utilizando esta web sin cambiar tus ajustes de cookies o haces clic en "Aceptar" estarás dando tu consentimiento a esto.

Cerrar