Markina-Xemein / Marquina Jeméin

Université de la Pelote Basque

Marquina – Jeimen doit son nom au fait d’avoir été une place forte historique qui défendait la Bizkaia des intrusions des gens Guipúzcoa, qui vivaient de l’autre côté de la frontière. Elle est désormais célèbre pour son architecture et sa tradition de joueurs de pelote basque.

Planifiez votre escapade à Marquina – Jemein

Visiter Marquina – Jemein est une escapade tranquile, ce n’est pas une destination touristique commune. C’est pourquoi elle conserve tout son charme de petite ville de montagnes basque. Les principales attractions en sont les demeures majestueuses et leur architecture, qui peuvent être vues dans une promenade d’une heure à travers la ville. Il n’y a pas beaucoup d’options d’hébergement c’est pourquoi nous vous recommandons de consulter notre section de Ou se loger à Marquina pour organiser votre voyage. Étant un lieu économique et bien situé, c’est l’endroit idéal d’où rayonner et visiter la côte est de Biscaye avec ses caractéristiques villages de pêcheurs de Lekeitio et Ondarroa, et la formidable plage de Deba, qui attire bon nombre des habitants de Guipuzcoa.

Voulez-vous visiter cet endroit?

Bien que l’on puisse trouver des traces du passé de Marquina à des dates anciennes, la ville prend naissance véritablement en 1952 lorsque s’unissent  le village de Marquina et  l’élizate (portail de l’église, forme basque de jurridiction) de Xemein.

En 1355, Tello, le frère bâtard du monarque castillan Pedro le Cruel, qui était alors le Seigneur de Biscaye, a décerné à la ville un ensemble de droits assez strictes pour financer la création d’une ville forteresse dans les plaines de Aspiltza.  Pour être située sur la Marca (frontière) avec la Guipúzcoa, la ville  reçut le nom Villaviciosa de Marquina. Curieusement, la ville voisine  Elgoibar  a été très longtemps appelée Villamayor de Marquina pour des raisons similaires. Le Seigneur Tello eut cette idée pour répondre aux villes voisines qui demandaient une protection contre les agressions et les  pillages commis par les  voisins de  Guipuzcoa.

Cette région est pleine de fonderies, qui ont été utilisées pour produire des lingots de fonte à des fins d’exportation, ainsi que pour être transformés en armes ou en outils agricoles dans les vallées voisines de Guipúzcoa. Les artisans de Marquina  s’étaient spécialisés dans la fabrication de harnais.

La première moitié du XVIIIe siècle a marqué une période de rénovations dans la construction de bâtiments importants, Ce qui était en bois fut fait alors en pierres.

Au XIXe siècle, l’engouement pour les bains et spas a été bénéfique pour Marquina, car à seulement 2 kilomètres de la ville se trouvent des sources naturelles qui libèrent des eaux minérales et médicinales à 27 degrés Celsius. Donc, un grand Spa a été fondé à Urberuaga de Azola, qui fonctionna  jusqu’au moment des grandes inondations de 1984.

Balnéaire de Urberuaga de Alzola

Mais ce qui rend célèbre Marquina c´est d´être la capitale de la pelote basque, en particulier pour le type de panier pointu utilisé. Depuis plus d’un siècle, les plus célèbres joueurs de pelote basque sont venus de la ville, C’est pourquoi on lui a donné le nom d’«Université de la pelote basque», légende inscrite sur l’un de ses murs. Le bâtiment actuel de jeu de pelote date de 1798, mais il a été rénové. La culture de la pelote basque dans Marquina a permis le développement d’autres activités: la fabrication artisanale de paniers pointus et de pelotes pour le jeu.

Il y a beaucoup de choses à voir à Marquina, car c’est une municipalité attrayante d’un point de vue artistique comme historique. L’influence médiévale  est évidente dans la planification urbaine de la ville  qui nous permet de voir de nombreux exemples de valeur architecturale, dont la plupart se trouvent dans les trois rues principales parallèles de la ville, et aussi dans la transversale qui les coupe. Son intérêt vient de ce que le Chemin de Saint Jacques la traverse, et aussi à la prolifération de constructions de luxe de l’ère moderne. Le bâtiment le plus emblématique est l’église paroissiale deNuestra Señora de la Asunción, qui appartenait à l’origine au monastère Santa María de Xemeingan. Elle est du XVIe siècle et pourrait être considérée comme l’une des plus importantes de Bizkaia elle a également été déclarée monument national.son clocher original, est une attraction populaire dans la ville. Attaché à l’église, vous trouverez le cimetière de Marquina-Jemein (1851), par Mariano de Lascuráin et déclaré Monument National du Pays Basque. Le cimetière est  ordonné sur une conception néoclassique avec des influences Néo grecques et Néo égyptiennes, un parfait exemple de  la pensée de l’Illustration.

Dans le centre des vieux quartiers, vous trouverez le Vieil Hôtel de Ville, un bâtiment du XVIIe siècle avec un grand porche soutenu par huit colonnes baroques,  et une tour d’horloge  extérieure. L’actuel Hôtel de Ville est situé dans le Palais Solariekua ou Mugartegui, construit au XVIIe siècle sur l’ancienne muraille médiévale de la ville. Sur sa façade un grand  écu d’armes et un large avant-toit. De la même époque vous pouvez voir le Palais Murga (XVIIe siècle), avec la Tour Bidarte. A proximité, vous trouverez également les palais de Patrokua et de Gaytán de Ayala, résidence de la lignée Barroeta au cours du 18ème siècle. Le palais a été réformé au XXe siècle. Il abrite aujourd’hui l’Office de Tourisme, entre autres services.

Dans le Goiko Portala, devant le Conseil municipal actuel, vous trouverez le couvent et le château de El Carmen, qui ont été fondés en 1691, bien que l’église ait été finie qu’en 1724. Le temple a trois nefs et un clocher quadrangulaire. Sur une des façades, vous verrez une image de la Vierge du Carmen et les armes des Carmélites. Le monastère  comporte un cloitre  à deux étages, qui sert maintenant d’auberge.

Couvent et Église del Carmen

En dehors de la ville, vous trouverez le Balnéaire de Urberuaga de Alzola, qui est malheureusement en ruines actuellement. Construit en 1847, il  était formé  de deux grands bâtiments qui comprenaient un hôtel, galerie de bains et salles à manger. Le centre a fermé ses portes, faute de clients, bien que son eau de source continue à être mise en bouteilles.

Dans les environs, vous trouverez Bolivar, où vous pouvez visiter le Musée de Simón Bolívar, un centre d’interprétation qui se trouve dans la maison des travailleurs Errementarikua, qui  appartenait à la famille Bolivar.

Vous devez voir...

Dónde dormir en Markina
Ayuntamiento
Plaza Goiko

Informations pratiques

Coordonnées

43° 16′ 8″ N, 2° 29′ 47″ W

Distances

Bilbao 51 km, San Sebastián-Donostia 61 km, Madrid 422 km

Lieux proches


About the author

Otras noticias de interés
[vc_row][vc_column][vc_custom_heading text="Les meilleurs plans de tourisme en Alava. Paradis des randonneurs et des amateurs de Más información
[vc_row][vc_column][vc_column_text]Tout accident géographique de la côte cantabrique s’est vu utilisé par les gens de la Más información
[vc_row][vc_column][vc_custom_heading text="Que voir en Guipuzcoa. Tradition, plages et “pintxos”" font_container="tag:h2|text_align:left|color:%23000000" google_fonts="font_family:PT%20Sans%20Narrow%3Aregular%2C700|font_style:700%20bold%20regular%3A700%3Anormal"][vc_column_text]C’est la province Basque la Más información
[vc_row][vc_column][vc_custom_heading text="Que voir en Biscaye. Seigneurie traditionelle et cosmopolite" font_container="tag:h2|text_align:left|color:%23000000" google_fonts="font_family:PT%20Sans%20Narrow%3Aregular%2C700|font_style:700%20bold%20regular%3A700%3Anormal"][vc_column_text]Tout ce qu’il y a Más información
[vc_row][vc_column][vc_column_text]Les ermitages sont des petits temples qui rassemblent la dévotion et la tradition des communautés Más información

España Fascinante usa cookies para asegurarte una experiencia maravillosa. Si usted continua navegando, consideramos que acepta su uso. Puede cambiar la configuración y obtener más información

Los ajustes de cookies de esta web están configurados para "permitir cookies" y así ofrecerte la mejor experiencia de navegación posible. Si sigues utilizando esta web sin cambiar tus ajustes de cookies o haces clic en "Aceptar" estarás dando tu consentimiento a esto.

Cerrar