Semaine Sainte à Bilbao 2018

La Semaine Sainte de Bilbao est l’occasion de combiner promenades, visites, gastronomie, art et achats, avec des activités touristiques et des excursions à travers le territoire de Biscaye. Il est pratique de réserver le jeudi après-midi et/ou le Vendredi Saint le matin pour parcourir les 35 kilomètres qui vous séparent de Balmaseda, ville historique où depuis 1771 une spectaculaire Passion Vivante est célébrée (avec plus de 600 acteurs). Nous vous recommandons également de consulter le vaste programme du Basque Fest via Internet, un festival qui offre le meilleur de la tradition et de l’avant-garde basque dans différents espaces publics et centres culturels de Bilbao; très varié et pour tous les publics.

Visite aux grands bâtiments d’Abando

Comme toujours lors de la visite de Bilbao, il est essentiel de visiter deux des principaux centres artistiques en Europe: le Musée Guggenheim Bilbao – où il y a une exposition sur Henri Michaux et une performance provocatrice d’Esther Ferrer – et le Musée des Beaux-Arts de Bilbao- avec des spectaculaires expositions de Goya et Eduardo Arroyo-. A proximité se trouve le Musée Maritime Ría de Bilbao, un énorme espace d’exposition pour comprendre l’importance historique et économique de cet estuaire depuis le Moyen Age, en appréciant les bateaux amarrés dans son quai et ceuxéchoués dans sa cale sèche.

Pour les amateurs d’architecture et/ou de football, il est fortement recommandé de faire une visite guidée stade de San Mamés à côté, historiquement connu comme «la cathédrale du football» par son public le plus conaisseur et le jeu fait par les «lions». Pendant cette Semaine Sainte à Bilbao il y a un match le samedi 31 à 16.15 heures, c’est donc une occasion de voir un match de Athletic – Celtic. Après le jeu, nous vous recommandons de vous dégourdir les jambes à travers le romantique parc Doña Casilda de Iturrizar, en appréciant les fontaines, les sculptures et une atmosphère calme et romantique. Ça vaut la peine de visiter le Palais Euskalduna, un centre de congrès et de spectacles avec un programme international qui inclut «Le Lac des Cygnes» du Ballet de Moscou le 31 mars à 20h00. un bon moyen de terminer une journée très complète. À la sortie de la fonction, il y aura toujours temps de dîner dans l’un des nombreux restaurants et bars du quartier.

Le Bilbao plus religieux dans ses «Siete Calles» (Sept rues)

Entre le quartier déjà mentionné des musées et celui des «Siete Calles» (sept rues) du vieux Bilbao, se trouve l’Ensanche, une succession de promenades et d’avenues, pleines de riches bâtiments néo-basques, éclectiques et modernistes construits dans le dernier tiers du XIXe siècle et au début du XXe siècle, quand Bilbao était l’un des centres industriels et financiers les plus dynamiques du sud de l’Europe. Il faut y signaler la réhabilitation réalisée à Azkuna Zentroa, complexe culturel-civico-commercial qu´il faut visiter.

La Semaine Sainte de Bilbao est l’occasion de combiner promenades, visites, gastronomie, art et achats, avec des activités touristiques et des excursions à travers le territoire de Biscaye. Il est pratique de réserver le jeudi après-midi et/ou le Vendredi Saint le matin pour parcourir les 35 kilomètres qui vous séparent de Balmaseda, ville historique où depuis 1771 une spectaculaire Passion Vivante est célébrée (avec plus de 600 acteurs). Nous vous recommandons également de consulter le vaste programme du Basque Fest via Internet, un festival qui offre le meilleur de la tradition et de l’avant-garde basque dans différents espaces publics et centres culturels de Bilbao; très varié et pour tous les publics.

Une journée à El Abra, ‘la porte de Bilbao’

. Déjà dans la municipalité seigneuriale de Getxo, nous recommandons de marcher autour du quai Evaristo Churruca pour profiter de la vue panoramique sur l’Abra. Ensuite, vous pouvez marcher le long du quai vers Neguri, en contemplant ses parcs et ses manoirs, ainsi que les deux ports de plaisance; une promenade de plusieurs kilomètres qui continue le long de la plage d’Ereaga jusqu’au soi-disant «vieux port» d’Algorta. C’est un endroit de grande ambiance lors de l’apéritif ou en fin d’après-midi; et un lieu de pèlerinage pour les amoureux des fêtes populaires, car c’est là que fut «inventé» le célèbre combo connu sous le nom de kalimotxo (voir l’histoire). Après avoir repris des forces dans les bars du Puerto Viejo ou dans Algorta, le retour à Bilbao peut se faire en prenant la ligne 1 du métro. Il y a beaucoup à faire pendant la Semaine Sainte à Bilbao, donc une raison pour laisser quelque chose sans faire ou voire et donc y revenir bientôt.

Texte de Ignacio Suárez-Zuloaga.

Traduction de Danielle khoyan Tondu et Juan Daniel Zuloaga Khoyan

Comentarios Facebook

About the author

Simple Share Buttons
Simple Share Buttons

Utilizamos cookies de terceros para mejorar la usabilidad para dispositivo de usuario. Si usted continua navegando, consideramos que acepta su uso. Puede cambiar la configuración y obtener más información

Los ajustes de cookies de esta web están configurados para "permitir cookies" y así ofrecerte la mejor experiencia de navegación posible. Si sigues utilizando esta web sin cambiar tus ajustes de cookies o haces clic en "Aceptar" estarás dando tu consentimiento a esto.

Cerrar