Santimamiñe – Bois de Oma

Grotte primitive et forêt artistique

Non loin de Gernika-Luno se trouve ce gisement archéologique du Magdalénien. Si vous allez à la grotte de Santimamiñe, il vous faut absolument aller voir le Bois de Oma, un ensemble étonnant d’arbres décorés des peintures de l’artiste et activiste civique Agustin Ibarrola.

Planifiez votre escapade à Santimamiñe – Bois de Oma

Si vous avez eu la précaution de faire une réserve pour la visite de 13h. au Centre d’interprétation de la grotte de Santimamiñe, et que vous arrivez deux heures avant pour les consacrer à parcourir le Bois de Oma (qui est juste en face), vous pouvez réaliser cette escapade en une matinée. Sinon, mieux vaut y passer une journée entière, la matinée pour l’un et l’après midi pour l’autre. Pour compléter cette escapade de fin de semaine, vous pouvez vous diriger vers les merveilleux villages du littoral de Ea et de Elantxobe, la réserve naturelle de Urdaibai et la ville historique de Gernika (que vous avez certainement traversée antérieurement). Il n’y a pas grand choix de lieux pour dormir et manger dans la région, nous vous en indiquons cependant dans nos pages de GernikaEa et Elantxobe.

Voulez-vous visiter cet endroit?

La grotte de Santimamiñe est située dans un parage naturel incomparable, sur la rive droite dans la vallée de la réserve de l’Urdaibai (municipalité de Kortezubi), face au Bois de Oma où l’on peut voir l’œuvre de l’artiste basque Agustin Ibarrola. La grotte fut découverte en 1916: la curiosité de trois gamins leur fit arracher une stalagmite du sol. Ils découvrirent alors l’entrée d’un étroit passage par le quel ils se faufilèrent, débouchant dans une salle sous terraine contenant des peintures rupestres. Ils en parlèrent à un professeur de leur lycée. L’information sur cette découverte parvint à la Députation Forale de Biscaye qui prit immédiatement en charge ce gisement.

De gauche à droite Aranzadi, Eguren et Barandiaran, pendant des fouilles

Cette grotte s’enfonce dans les entrailles du mont Ereñozar, elle appartient en majorité à l’époque Magdalénienne du Paléolithique Supérieur (13.000 av. J.C.) et constitue l’un des ensembles picturaux rupestres des plus importants de la Corniche Cantabrique. Sur une longueur de trois cent soixante cinq mètres de couloir sous terrains s’étalent diverses représentations animales (jusqu’à 50 figures) parmi les quelles, bisons chevaux, chèvres, cerfs et ours. De plus la grotte est couverte de stalactites et de stalagmites de grande valeur géologique et visuelle. Géographiquement, on situe cette grotte dans l’ensemble des gisements de l’Arc Atlantique qui s’étend depuis le Portugal jusqu’à la Scandinavie.

Entre 1982 et 1985, le peintre et sculpteur Agustin Ibarrola- qui vivait tout à côté- peignit sur 500 pins des flancs de la colline face à la grotte, des traits, des cercles et des figures aux couleurs vives. Il en résulte un bois que la vivacité des peintures anime. En 1986, le propriétaire d’une partie des arbres les fit couper en réponse à la militance pacifiste de l’artiste. Peu après, la Députation Forale de Vizcaye acheta les terrains pour protéger cette œuvre. En 2000 et 2003, des attentats à la hache  et à coups de sceaux de peintures lancés contre les arbres avec des graffitis dans les accès portant le message «Ibarrola espagnol, ETA tue-le», dus à la militance de l’artiste dans le mouvement pacifiste «Basta Ya» (Ça suffit comme ça).

L’ensemble de Santimamiñe se divise en quatre parties bien  nettes.  Depuis l’entrée principale de la grotte on accède à la Salle Principale où apparaissent les premières peintures. Dans la Salle suivante connue aussi sous  comme la Zone Profonde se trouvent les représentations des bisons et des chevaux, semblables à ceux de l’Antichambre, malgré le fait que ceux-ci soient en plus mauvais état que le reste. Finalement l’ensemble des figures les plus intéressantes se trouvent dans la Chambre Principale, un vaste espace de quatre mètres sur trois où l’on peut observer plusieurs ensembles de figures. Toutes les fresques de la grotte furent réalisées avec du charbon et sont donc de couleur noire.

Des raisons de sécurité et de conservation obligèrent à fermer la grotte en 2006. Elle fut rouverte deux ans plus tard, bien que avec un itinéraire réduit: la Chambre principale et une grande partie du parcours intérieur sont réservées aux scientifiques et chercheurs. On a établi une aire d’interprétation et une visite virtuelle de la grotte dans la proche chapelle de San Mames, où l’on peut admirer pierre à pierre l’originale.

Entrée de la grotte

À l’entrée de la grotte est situé un gisement du quel ont été récupérés des restes datant de l’époque Magdalénienne à la romaine.

En 2008, la grotte de  Santimamiñe fut inclue par l’UNESCO dans la liste des sites Patrimoines de l’Humanité, dans l’ensemble de l’Art Rupestre Paléolithique du Nord de l’Espagne, comprenant aussi les grottes cantabriques comme celles de Tito Bustillo et Candamo dans les Asturies ; Montecastillo, Covalanas et La Garma en Cantabrie et Ekain au Pays Basque.

Il y a aussi beaucoup à voir dans le Bois de Oma ou Le Bois Animé qui est tout un ensemble extraordinaire d’arbres peints de vives couleurs, sous formes de rayures, de cercles et de figures par ce grand artiste et activiste civique Agustin Ibarrola. On accède au bois depuis le parking de Santimamiñe qui se trouve juste en face, au pied de la grotte. On suit alors une piste forestière ascendante selon les indications données jusqu’à atteindre une certaine hauteur depuis la quelle on commence la descente par un chemin qui serpente entre les arbres agrémentés de peintures. Sur le sol sont indiqués les meilleurs endroits d’où on en a la meilleure perspective. À volonté vous suivez une voie ou une autre tout en redescendant jusqu’à la zone de parking. Le mieux est de choisir un jour  ensoleillé et de consacrer deux bonnes heures à cette promenade illustrée pour bien en sentir la paix et l’atmosphère que cette intervention originale a crée dans la nature.

Vous devez voir...

Informations pratiques

Coordonnées

43° 20′ 48″ N, 2° 38′ 12″ W

Distances

Kortezubi 2 km, Bilbao 40 km, San Sebastián-Donostia 96 km, Madrid 425 km

Lieux proches

Comentarios Facebook

About the author

Simple Share Buttons
Simple Share Buttons

Utilizamos cookies de terceros para mejorar la usabilidad para dispositivo de usuario. Si usted continua navegando, consideramos que acepta su uso. Puede cambiar la configuración y obtener más información

Los ajustes de cookies de esta web están configurados para "permitir cookies" y así ofrecerte la mejor experiencia de navegación posible. Si sigues utilizando esta web sin cambiar tus ajustes de cookies o haces clic en "Aceptar" estarás dando tu consentimiento a esto.

Cerrar