Salvatierra – Agurain

Des petites douanes et une forteresse qui ont sécurisé ces terres

Sur une colline surplombant la «Llanada Alavesa» (La Plaine d´Álava) se trouve Salvatierra, un lieu de passage stratégique plein de bâtiments médiévaux. C’est une localité qui est située entre trois parcs naturels qui permettent de pratiquer la randonné ependant presque toute l’année.

Planifiez votre escapade à Salvatierra-Agurain

En quelques heures, vous pouvez visiter une si belle et petite localité médiévale. La promenade à travers l’enceinte fortifiée en regardant les façades de ses palais et le musée de céramique en plein air sont ses principaux attractifs; les retables et les images de ses deux églises sont également intéressants. La journée peut continuer en allant voir les peintures énigmatiques des églises des villages voisins de Gazeo et Alaitza; comme elles ouvrent que quelques jours par an, il est indispensable de contacter auparavant l’Office de Tourisme Salvatierra-Agurain (945302931). Une autre escapade d’une journée peut être d´aller à la ville toute proche de Zalduendo et d´ici prendre le Chemin Royale qui mène au tunnel de San Adrián (à la frontière avec Gipuzkoa); une visite agréable du Parc Naturel d’Aizkorri-Aratz. En outre, les jours supplémentaires peuvent être utilisés pour des excursions dans le Parc Naturel de la Sierra de Entzia et le Parc Naturel de Izki,dles zones où les entreprises locales de tourisme actif offrent de l’équitation, du montgolfière… Enfin, en se legeant à Salvatierra vous permetra de profiter de la tranquillité de la campagne et de là vous pourrez vous approcher par l’autoroute à la ville de Vitoria. Pour connaître les plats locaux et choisir où réserver un logement, nous vous offrons nos pages pour Dormir à Salvatierra et Manger à Salvatierra.

Voulez-vous connaître cet endroit?

Depuis le début de son existence, c’était un carrefour important par lequel plusieurs routes se dirigeaient vers le nord à travers le Tunnel de San Adrián, situé à quelques kilomètres du bourg.

Après l’annexion d’Álava à Castilla en 1200, le bourg fut fondée en 1256 par le roi Alfonso X el Sabio sur le territoire de l’ancienne population de Hagurahin. Son nom de Salvas Terras (tu sauve la têrre, littéralement) rend clair le but de protéger la «Llanada Alavesa» (La Plaine d´Álava) d’une possible reconquête par Navarre. C’était un lieu de transit sûr pour le trafic commercial vers la côte nord de la péninsule et vers le nord de l’Europe, c’est pourquoi un grand nombre de paysans des environs et de marchands s’installèrent à l’abri de ses murailles.

Entre 1368 et 1371, Salvatierra fit partie du royaume de Navarre. Quelques années après son retour aux mains castillanes, elle fut remise pour sa défense à la lignée Ayala. La juridiction seigneuriale n’empêchait pas qu’en 1463 elle fut l´une des cinq villes fondatrices de la Confrérie d’Álava, constituée pour persécuter les malfaiteurs et base sur lesquelless s’organiserait le territoire historique.

La domination des comtes d’Ayala a terminé en 1523 lorsque ceux-ci ont soutenu la révolte des Comuneros contre Carlos V. Les voisins de Salvatierra se sont opposés par les armes à son Seigneur, en réussissant avec sa défaite l´incorporation définitive à Álava.

L’histoire de Salvatierra est pleine de petites et grandes catastrophes qui, au cours des siècles, ont changé sa physionomie et lui ont forcées à reconstruire continuellement son patrimoine. Ainsi, au milieu du XVIe siècle, une épidémie de peste qui décima la moitié de sa population ne put être stoppée que par un terrible incendie (peut-être il fut provoqué à cette fin) qui même fit fondre les cloches de l’église.

Elle a également été prisse et pillée par les troupes françaises deux fois: en 1795 (pendant la guerre de la Convention) et en 1808 (pendant la guerre d’indépendance). Comme témoin du passage des Français par le bourg, on peut encore lire dans l’abattoir une inscription qui lit à tort Biande au lieu de Viande.

Le quartier historique de Salvatierra-Agurain, déclaré ensemble historique en 1975, a maintenu sa structure typiquement médiévale, articulée en trois rues parallèles qui étaient peuplées de palais avec des armes héraldiques après l’incendie de 1564. Étape importante du Chemin de Saint-Jacques de Compostelle, elle avait eu le rôle protecteur de ses murailles, qui avaient autrefois jusqu’à sept portes d’accès. De l’enceinte fortifiée quelques tronçons sont encore préservés, entièrement restaurés en conservant leur forme initiale.

La partie ancienne est divisée en trois rues principales: Zapatería, Carnicería et Mayor, cette dernière étant celle qui abrite les bâtiments les plus touristiques. L’un d’eux est l’église de San Juan Bautista, construite entre le XVe et le XVIe siècle sur un ancien temple médiéval. C’est un temple gothique d’une grande beauté, avec une façade Renaissance. Il faut souligner son retable majeur, de moitié du siècle XVIIe siècle, avec influence de la peinture flamande. De l’église gothique tardive de Santa María, érigée au cours des XVe et XVIe siècles sur la même rue, le retable principal, oeuvre de Lope de Larrea de la fin du XVIe siècle, attire également l’attention.

Depuis le haut Moyen Age, l’Hôtel de Ville est situé dans l’Ermitage de San Martín. Ce bâtiment, originaire du XIIIe siècle, est le plus ancien de la ville. Entre les bâtiments civils de Salvatierra il faut souligner la Maison des Begoña, du XVIIe siècle, dont la façade est de pierre de maçonnerie et a des balcons magnifiques de fer forgé; la Maison des Azcárraga, dont la particularité réside en ce que sa construction fut réalisée en deux étapes, avec un siècle de différence entre elles; et la Maison de las Viudas, qui est l’élément civil le plus ancien de la ville qui fut sauvé de l’incendie de 1564.

El Dolmen de Aizkomendi

Vous devez voir à Salvatierra l’inhabituel Musée de la Céramique à l´extérieure qui prétend se souvenir de l’ancien passé potier du bourg. Il contient de nombreux carreaux qui faisaient partie d’une ancienne usine de la localité et des peintures contemporaines sur céramique créées, entre autres, par les frères Ramiro et José Arrúe.

Salvatierra a un environnement aux alentours de grande beauté naturelle dont se distinguent, pour sa valeur historique et naturelle, le Tunnel de San Adrián et le célèbre Dolmen de Aizkomendi. Il vaut également la peine de visiter d’autres monuments mégalithiques tels que le crómlech de Mendiluze et le menhir d’Itaida, dans la Sierra de Entzia.

Vous devez voir

Sierra de Entzia
Iglesia de San Juan Bautista

Informations pratiques

Coordonnées

42° 51′ 0″ N, 2° 23′ 0″ W

Distances

Vitoria-Gasteiz 30 km, Bilbao 90 km, Madrid 383 km

Stationnement

Le long de la route A-3016 qui traverse le bourg

Altitude

605 m

Habitants

4995 (2013)

San Juan (24 Juin), La Asunción (15 Août), Virgen del Rosario (premier Dimanche d’Octobre)

Foire du Bétail (Mardi après le premier dimanche d’octobre)

Frères Audicana Sáez de Bikuña

Autres destinations à proximité

Comentarios Facebook

About the author

Simple Share Buttons
Simple Share Buttons

Utilizamos cookies de terceros para mejorar la usabilidad para dispositivo de usuario. Si usted continua navegando, consideramos que acepta su uso. Puede cambiar la configuración y obtener más información

Los ajustes de cookies de esta web están configurados para "permitir cookies" y así ofrecerte la mejor experiencia de navegación posible. Si sigues utilizando esta web sin cambiar tus ajustes de cookies o haces clic en "Aceptar" estarás dando tu consentimiento a esto.

Cerrar