Quejana – Kexaa

Berceau des turbilents Ayala

Quejana est une petite localité du nord-ouest de l’Álava qui comporte un très bel ensemble monumental, relié à la présence historique d’une lignée qui apparait souvent dans les séries de T.V. de l’époque des Rois Catholiques, les puissants et turbulents Ayala. ( Ils prirent leur nom de la vallée).

Planifiez votre escapade à Quejana - Kexaa

L’escapade  se compose de deux parties : D’une part,  une  lente promenade  à travers les paysages des montagnes et des hameaux de la belle vallée d’Ayala, puis la visite du complexe monumental de Quejana. La visite des monuments que nous détaillons dans la section Que voir à Salinas de Añana peut vous prendre environ trois heures. Les amateurs de randonnée peuvent se  préparer à passer la journée dans l’un des deux parcs naturels voisins: Valderejo ou Gorbea. Alors que les disciples de l’oenoligie peuvent profiter de la proximité d’une zone produisant le txakoli d’ Álava, vers le sud pour visiter quelques caves. Sur le chemin, Ils peuvent s’arrêter dans la petite ville provinciale de Villanañe et y  visiter la Torre de los Varona. Une autre option est d’aller à Bilbao et de passer quelques heures à Llodio,  avec ses bâtiments intéressants cachés parmi ses usines. La localité de Quejana est très petite et isolée, donc l’offre  hôtelière y est nulle; Il vaut donc mieux rechercher et réserver  à l’avance dans les établissements de la vallée que nous détaillons dans notre page Dormir et manger à Quejana.

Voulez-vous connaître ce site?

Au cours du 14ème siècle, Fernán López de Ayala choisit Quejana pour établir les bases territoriales de sa lignée. Entre lui et son fils, le Chancelier Pedro López de Ayala, ils érigèrent tout un complexe monumental qui  devait servir de berceau, de demeure et de panthéon pour la famille. Sa situation stratégique en a également fait un lieu défensif privilégié à l’époque médiévale. Depuis ce centre névralgique, les Ayalas établirent leur pouvoir et étendirent leurs domaines, créant ainsi l’une des  juridictions domaniales parmi les plus importantes et étendues du Pays Basque. Ils  en vinrent à dominer plusieurs des vallées environnantes, comme Ayala, Llodio ou Orozco, ainsi que des villages parmi lesquels : Subijama, , Orduña,  Arceniaga et les territoires de Baracaldo.

Antiguo caserío

Histoire de Kexaa

Le village de Quejana est situé sur les terres de la vallée de l’Ayala, l’une des plus belles régions d’Álava, une tapisserie naturelle abrupte gardée par des hauteurs telles que les montagnes Aro ou Mojón Alto. Pour accéder à Quejana, vous devrez traverser le pont sur la rivière Izalde qui sépare ce recoin médiéval du paysage naturel des prairies et des forêts qui l’entoure.

Quejana est une cité tranquille, autrefois célèbre pour ses festivals de bœufs (bien que ceux-ci ne sont plus célébrés car le maintient des animaux revenait trop cher). Son Ensemble monumental, déclaré Bien Culturel Qualifié par le Gouvernement Basque, est invariablement lié à l’histoire de la lignée Ayala. Il est composé d’une série de bâtiments religieux et civils, en particulier le Palais-Forteresse des Ayala, le Couvent de San Juan Bautista et la Tour-Chapelle de la Virgen del Cabello(Vierge du Cheveux). Ces bâtiments s’unissent dans une symbiose totale qui rend difficile les distinguer les uns des autres. Construits avec des murs en maçonnerie, des cours intérieures et de minuscules fenêtres, ils sont entourés de plusieurs vieilles fermes. Leurs murs, témoins du passage du temps, virent maints conflits et  guerres, mais par contre ils assistèrent à des récitals de poésie, virent évoluer des passions et des légendes liés à cette famille de militaires et de poètes.

Une fois traversé le pont déjà cité, vous apercevez trois bâtiments, l’un d’entre eux en ruines, qui abritent actuellement des maisons. On pense qu’ils devaient constituer le noyau de  défense de l’accès.

Derrière eux, un espace urbain se déploie, en forme petite place qui donne  accès aux bâtiments principaux, disposés en continuité les uns des autres. Le palais dispose d’une entrée indépendante tandis que les autres centres d’intérêt sont accessibles à travers le bas de la maison du curé, qui possède  une cour de distribution.

La Tour du Chancelier Pedro López de Ayala abrite le Musée d’Art Sacré de Quejana, où l’histoire de la lignée Ayala se retrouve à travers des objets, des maquettes et des images. Nous pouvons également contempler des pièces d’art sacré gardées pendant des siècles dans le Couvent de San Juan Bautista (ou Le Vieux Couvent), un bâtiment fondé en 1378 par Fernán López de Ayala, qui  entra dans l’ordre des prédicateurs après une intense vie politique et avant  sa mort, il a décidé de  léguer l’édifice aux mères dominicaines. Situé à proximité du palais il conserve toujours sa fonction de couvent  et est distribué autour d’un cloître carré de deux étages. Sa salle capitulaire (XVIIIe siècle) est une œuvre baroque avec un plafond plat orné de moulures décoratives disposées en forme géométrique.

Iglesia de San Juan Bautista

Le troisième élément de l’ensemble est l’impressionnante tour médiévale, une structure crénelée massive  de plan carré, érigée par Don Pedro López de Ayala. Construite en maçonnerie avec les angles renforcés de pierres de taille et le sommet crénelé, elle se compose de deux étages. À l’étage inférieur se trouve la chapelle de la Vierge du Cheveux. À l’intérieur, sont  les tombeaux en marbre du Chancelier Pedro López de Ayala et de son épouse, Leonor de Guzmán. Il y a de plus un retable gothique du 14ème siècle,(copie de l’original qui est exposé à l’institut d’art de Chicago). Pour visiter l’intérieur de l’ensemble monumental, il est indispensable de prendre rendez-vous en appelant le 945 399 264. Le Musée d’Art Sacré est ouvert du mardi au dimanche de 10h à 14h  (entrée libre).

Indispensable

Conjunto Monumental
Sepulcro Canciller Pedro López de Ayala y esposa

DONNÉES PRATIQUES

Coordonnées

43° 4′ 0″ N, 3° 3′ 0″ W

Distances

Vitoria-Gasteiz 49 km, Bilbao 34 km, Madrid 382 km

Stationnement

Sans problème

Altitude

325 m

Habitants

2935 (2013) (En el Ayuntamiento de Ayala)

Virgen de las Nieves (5 août)

Autres destinations à proximité

Comentarios Facebook

About the author

Simple Share Buttons
Simple Share Buttons

Utilizamos cookies de terceros para mejorar la usabilidad para dispositivo de usuario. Si usted continua navegando, consideramos que acepta su uso. Puede cambiar la configuración y obtener más información

Los ajustes de cookies de esta web están configurados para "permitir cookies" y así ofrecerte la mejor experiencia de navegación posible. Si sigues utilizando esta web sin cambiar tus ajustes de cookies o haces clic en "Aceptar" estarás dando tu consentimiento a esto.

Cerrar