Salines de Añana – Gesaltza Añana

Cité historique surprenante

C’est toute une vallée salée où ce condiment indispensable  est exploité depuis l’Antiquité .

Planifiez votre escapade à Salinas de Añana

Pour visiter cette localité surprenante il vous faudra commencer par son centre d’interprétation, puis vous irez vous promener dans les salines; pendant les mois d’été, cette expérience a l’attrait supplémentaire de pouvoir contempler le travail artisanal des ouvriers de la saline. Il y a aussi des bâtiments très intéressants que nous détaillons dans la section Que voir à Salinas de Añana; Au total, cela peut prendre une demi-journée ou plus si nous prenons tout notre temps. Les amateurs de randonnée, peuvent continuer  l’excursion travers le peu connu et enchanteur Parc naturel de Valderejo.  Cette zone  est productrice du txakoli de Álava,  et vous pouvez en profiter pour visiter certaines des caves et  y acheter ce vin de plus en plus populaire. Pour les mateurs d’histoire et de légendes, le village de Villanañe avec sa Tour de los Varona est proche. Comme il s’agit d’une zone peu touristique, il est nécessaire de chercher et de réserver dans la région à l’avance; Pour cela, nous vous proposons nos pages spécialisées pour Dormir et manger à Salinas de Añana.

Voulez-vous connaître ce site?

Les salines qui lui donnent son nom fonctionnent depuis des temps immémoriaux. Il semble qu’elles aient été la cause de l’ancienne dénomination pré-romaine du lieu, Salionca, bien que la première référence historique documentée de Salinas de Añana  ne remonte qu’à 882. Dans son étude des toponymes basques, Julio Caro Baroja a proposé qu’Añana  viendrait du Annius latin (Annio), sa désignation probable pendant l’occupation romaine. Le village en soi fut fondé en 1126 par Alfonso I d’Aragon et de Navarre, sa charte ayant été confirmée en 1140 par le monarque castillan Alfonso VII. En ces temps anciens, ses marais salants, qui constituent la célèbre Vallée Salée,  étaient déjà  sa principale source de richesse. En effet, pendant le Moyen Âge (surtout aux XIVe et XVe siècles), un important marché du sel y prospéra et  permit ainsi  à la cité de s’enrichir et de se développer à la fois sur le plan urbain et économique.

Sous Philippe II, la Couronne  prit le contrôle du monopole du sel et une série de changements furent introduits dans le processus de production. Les ouvriers durent changer leurs méthodes artisanales pour des méthodes plus modernes, qui sont encore utilisées aujourd’hui. Le sel de Salinas de Añana  fut exposé lors de l’Exposition universelle de Londres en 1851, où il obtint une mention honorable et une médaille de bronze. Un siècle plus tard, les salines furent abandonnées mais sont actuellement en cours de restauration compte tenu de leur potentiel ethnologique et touristique. Elles ont été déclarés Monument Historique.

Salinas de Añana-Gesaltza Añana est, avec Atiega-Atiaga, l’un des deux bourgs qui composent la commune d’Añana en Alava, à 30 km deVitoria-Gasteiz.  L’ancienne activité d’exploitation du sel a été la cause de la splendeur passée de la ville, et laissa sa marque sur l’église, le couvent et plusieurs bâtiments civils. Le bourg, qui se distribue de façon irrégulière (s’adaptant au terrain), s’est développée autour de deux foyers principaux: l’enceinte fortifiée médiévale, sur la colline, et la zone d’expansion pendant le baroque, sur le versant sud de celle-ci. Il n’y a pratiquement plus de murailles de nos jours, bien que le Temple-Forteresse de San Cristóbal, démantelé après la guerre d’Indépendance, soit encore un témoignage de cette nature défensive.

Ce qui attire  l’attention du voyageur qui arrive à Salinas de Añana c’est le Monastère des  Religieuses Comendadoras de San Juan de Acre. D’origine templière (comme en témoignent les diverses croix de Malte qui sont sculptées  sur ses murs), ce fut le dernier couvent actif de l’ordre militaire de Saint-Jean de Jérusalem. Sur un plan presque rectangulaire, il dispose d’une petite terrasse ouverte sur l’extérieur, à l’est. Sa chapelle baroque abrite un retable du XVIIIe siècle dédié à saint Jean-Baptiste. Du couvent,  on a une magnifique vue panoramique sur la Vallée du Sel.

Le monastère communique avec la ville par le pont de pierre « Terrazos » (1762), sis sur la rivière du même nom.

Dans la partie inférieure du noyau urbain s’élève l’Église de Santa Maria de Villacones, un bâtiment intéressant construit entre les XIII et XV siècles, bien que réformé plus tard. Plan rectangulaire et chevet polygonale, elle fut construite de pierre de taille et maçonnerie. À l’intérieur, le retable principal de la Renaissance (XVIe siècle) abrite l’image médiévale de la Sainte, de type Andra Mari, si fréquente au Pays basque.

Sur la place du marché, où  se faisaient toutes les transactions commerciales  au Moyen Âge, se trouve  un pilori portant les armes des Sarmiento. Cette colonne surmontée d’une croix trilobée de fer fut de toujours le lieu où les châtiments des fautifs se faisaient publiquement à des fins d’exemples.

Le Palais des Ozpinas, sur la place du même nom, est un bâtiment qu’il faut voir à Salinas de Añana, libre isolé et construit en pierres de taille  et maçonnerie il  est entouré de jardins et de vergers. Les ferronneries de sa façade sont remarquables. C’est actuellement un hôtel-restaurant.

Iglesia de Santa María de Villacones

L’hôtel de ville, sur la place Miguel Díaz de Tuesta, est l’exemple parfait d’un ensemble de style baroque d’Alava, d’où s’élève la tour de l’horloge, qui marquait jadis les heures de travail dans les salines. Au même endroit,  qui est le centre du village barroque , se trouve le Palacio des Herrán (1695). La demeure fut construite par Pedro de Zambrana, administrateur royal des mines de sel. On y remarque quelques motifs ornementaux comme plusieurs têtes de chien avec la figure d’une femme, les deux blasons de la façade et le travail  de forge élaboré  des balcons et fenêtres.

À Salinas de Añana, tout comme à Moreda de Álava,  a lieu le Dimanche de Pâques la fête populaire du Bûcher des Judas.

Les marais salants sont l’attrait principal des lieux, un des paysages culturels protégés les plus spectaculaires et les mieux préservés d’Europe, avec plus de 1200 ans documentés d’histoire. Les marais salants sont formés par des sources de la rivière Muera, qui traversent des cours de sel souterrains. L’eau est canalisée à travers des conduites en bois vers des terrasses, ou aires, d’ entre douze et vingt mètres carrés. Une fois là, le sel est obtenu par évaporation de l’eau au soleil. Dans toute la vallée, il y a plus de 5000 aires de sel, dont environ 200 sont actuellement utilisées. Celles-ci s’accumulent et s’adaptent à la topographie du lieu, tant par la forme comme par la hauteur, créant un paysage unique.

On peut parcourir les salines à travers une excursion, d’environ une heure et demie, au cours de laquelle vous passez par plusieurs points explicatifs. L’ensemble dispose également d’un centre d’interprétation où vous pouvez en apprendre davantage sur l’histoire et l’architecture de l’endroit, ainsi que la méthode de production du sel. Il est nécessaire de prendre rendez-vous à l’avance pour effectuer cette visite, ce qui peut se faire sur le site Web de Valle Salado.

Si vous voyagez entre les mois de juin et d’août, les mois de plus forte chaleur solaire, il est fréquent de voir le personnel  en plein travail d’extraction de sel. Le mieux est de ne pas faire la route lorsque les rayons solaires sont verticaux, car vous seriez éblouis. Les meilleures heures sont donc au petit matin ou au crépuscule,  moments où les salines se couvrent de vifs tons bleuâtres.

Essentiels

Vista de la localidad
Salinas

Renseignements pratiques

Coordonneés

42° 48′ 7″ N, 2° 59′ 11″ W

Distances

Vitoria-Gasteiz 31 km, Bilbao 68 km, Madrid 338 km

Parking

Sans problème

Altitude

586 m

Habitants

154 (2013)

Virgen del Rosario (premier dimanche d’octobre)

Brûlure de Judas (résurrection dimanche matin)

Autres destinations proches

Comentarios Facebook

About the author

Simple Share Buttons
Simple Share Buttons

Utilizamos cookies de terceros para mejorar la usabilidad para dispositivo de usuario. Si usted continua navegando, consideramos que acepta su uso. Puede cambiar la configuración y obtener más información

Los ajustes de cookies de esta web están configurados para "permitir cookies" y así ofrecerte la mejor experiencia de navegación posible. Si sigues utilizando esta web sin cambiar tus ajustes de cookies o haces clic en "Aceptar" estarás dando tu consentimiento a esto.

Cerrar