Moreda de Álava

La cité des Judas féministes

La petite cité de la rioja alavesa de Moreda est connue pour ses fêtes singulières des Judas, qu8i ont kieu chaque Dimanche de Pâques. C’est de même un excellent point de départ pour doutes sortes d’activité de tourisme actif et œnologique.

Planifiez votre escapade à Moreda de Àlava

La visite touristique à travers le centre-ville magnifique, authentique et tranquille peut prendre quelques heures, et vous pouvez consacrer  le reste du temps aux offres d’activités de tourisme actif  dans les environs et  dans le  parc naturel que inclue la sierra de Cantabria. Non loin se trouvent plusieurs villages importants de la route des vins Rioja Alavesa, comme Elciego y Laguardia, où vous pourrez explorer la culture du vin. Pour obtenir plus de bons moments et connaître quelques-unes des meilleures zones de bar en Espagne, vous pouvez  faire une visite à la ville voisine de de Logroño, à seulement quelques kilomètres au sud du village. Pour connaître  la réjouissante   gastronomie locale  et réserver où vous loger dans la région (il n’y a  pas de grandes possibilités dans le village même), nous vous proposons notre page Dormir et manger à Moreda de Álava.

Voulez – vous connaître ce site?

La première référence écrite dans l’histoire de Moreda de Álava date de l’année 939 et se trouve dans un document lié au monastère de San Millán de la Cogolla par lequel les paiements  que les habitants devaient faire en tant qu’offrandes à l’institution religieuse, devaient être effectués en en mesures de vin,  Compte tenu de cette documentation précoce,  on considère Moreda de Álava comme le plus ancien noyau de population de la région.

En tant que noyau frontalier avec la couronne navarraise, Moreda de Álava avait son périmètre de murailles, dont une partie a survécu jusqu’à ce jour. Moreda apparaît également intégré dans le Conseil de Laguardia  jusqu’en 1666.Moment où Doña Mariana de Austria, mère du roi Carlos II, a accordé la place la catégorie de villa après le paiement d’une  forte somme d’argent  financée en partie par les religieuses du couvent Madre de Dios de Logroño.

La première référence écrite dans l’histoire de Moreda de Álava date de l’année 939 et se trouve dans un document lié au monastère de San Millán de la Cogolla par lequel les paiements  que les habitants devaient faire en tant qu’offrandes à l’institution religieuse, devaient être effectués en en mesures de vin,  Compte tenu de cette documentation précoce,  on considère Moreda de Álava comme le plus ancien noyau de population de la région.

En tant que noyau frontalier avec la couronne navarraise, Moreda de Álava avait son périmètre de murailles, dont une partie a survécu jusqu’à ce jour. Moreda apparaît également intégré dans le Conseil de Laguardia  jusqu’en 1666.Moment où Doña Mariana de Austria, mère du roi Carlos II, a accordé la place la catégorie de villa après le paiement d’une  forte somme d’argent  financée en partie par les religieuses du couvent Madre de Dios de Logroño.

Depuis au moins 1705  on y célèbre la Fête des Judas  qui, contrairement à d’autres similaires, se caractérise par la participation d’une femme Judas, entre autres bizarreries.

Comme ce fut le cas tout au long de son histoire, la production de vin continue à être la principale activité économique de la ville aujourd’hui. En outre, avec Lanciego, ce sont les deux seules municipalités dans la région qui  fabriquent traditionnellement de l’huile.

Nous vous conseillons vivement de visiter Moreda de Álava le Dimanche de Pâques, le jour où les jeunes du village organisent leur si singulière Fête des Judas

Le centre-ville vous offre bien des choses à voir à Moreda de Álava, qui s’étire le long du flanc d’un petit promontoire qui fait face à tous ses bâtiments au sud. Se promener dans ses rues, vous permettra d’y trouver un grand choix de constructions nobles en pierre de tailles, avec des portails en plein cintre et des écus d’armes sur les façades. Au sommet de la ville se dresse l’église paroissiale de Santa María, un ensemble architectural frappant érigé en deux phases entre les XVIe et XVIIIe siècles. À l’extérieur on remarque le Portail du Créateur, un relief sculptural plateresque de la première moitié du XVIe siècle sur lequel sont représentées des figures mythologiques chrétiennes et païennes. L’intérieur de l’église abrite un retable churrigueresque impressionnant du 17ème siècle, d’excellentes peintures murales dans la chapelle principale et  sur sa coupole, ainsi qu’une image de la Vierge, héritière de la typologie de l’Andra-Mari roman-gothique traditionnel du Pays Basque .

Au bord de la route, au numéro 12 de la rue San Roque, se trouve un  étrange bâtiment Renaissance du XVIe siècle. La particularité de cette construction réside dans sa localisation à différents niveaux, ce qui a obligé à adopter des solutions techniques alternatives à la tradition, tant  externes comme internes. Il a deux façades, toutes deux en pierres de taille et avec des arcs en plein cintre.

Hors du village, dans les locaux de la Cooperativa La Equidad, on conserve un pressoir à huile  du milieu du 20ème siècle qui vaut bien une visite. On vous y  raconte comment l’olive  y est pressée pour faire ce précieux or doré.

Iglesia Parroquial de Santa María

C’est que Moreda de Álava est une population de grande richesse gastronomique. Comme toute bonne municipalité de la Rioja Alavesa, elle a une excellente production de vin dont les origines remontent à l’époque de la domination romaine. Le Zurracapote est très populaire dans la cité : c’est un mélange de vin, de citron, de sucre et de cannelle qui prend une importance particulière aux moments des fêtes. Toute aussi fameuse est la Sartenada, un ragoût de pommes de terre, poivrons, escargots et piments,  le tout bien préparé avec l’aide d’une excellente huile locale.

Indispensable

Dónde dormir en Moreda de Álava
Detalle de la Iglesia de Santa María
Dónde dormir en Moreda de Álava
Calle con escudo de armas

Informations pratiques

Coordonnées

42° 31′ 30″ N, 2° 24′ 29″ W

Distances

Vitoria-Gasteiz 58 km, Logroño 9 km, Madrid 340 km

Stationnement

Pas de problème dans le village

Altitude

460 m

Habitants

238 (2013)

Vierge de l’Assomption (15 août)

Fête des Judas (Dimanche de la Résurrection)

Autres destinations à proximité

Comentarios Facebook

About the author

Simple Share Buttons
Simple Share Buttons

Utilizamos cookies de terceros para mejorar la usabilidad para dispositivo de usuario. Si usted continua navegando, consideramos que acepta su uso. Puede cambiar la configuración y obtener más información

Los ajustes de cookies de esta web están configurados para "permitir cookies" y así ofrecerte la mejor experiencia de navegación posible. Si sigues utilizando esta web sin cambiar tus ajustes de cookies o haces clic en "Aceptar" estarás dando tu consentimiento a esto.

Cerrar