Labastida – Bastida

Bastion et Palais du Vin

Labastide fut une forteresse médiévale qui se transforma en une cité de Palais pour les producteurs de vins.

Planifiez votre escapade à Labastide

En plus d’un centre historique avec des palais et des demeures seigneuriales qui montrent la noblesse et la puissance économique des habitants, il faut voir à La Bastide ses caves, en particulier les anciennes grottes. Et si la visite peut prendre quelques heures, jouir de la culture du vin et acheter quelques produits peuvent durer beaucoup plus longtemps. A proximité se trouve la ville de Haro, de la Rioja, avec un centre d’interprétation qui vous permettra d’élargir vos connaissances. À Labastide il y a une large offre d’ activités de tourismoe actif, étant  le plus populaire la randonnée  dans le parc naturel qui inclue la sierra de Cantabria.  . Pour connaître les plats de la cuisine locale et réserver pour votre séjour, nous offrons notre page Dormir et manger à La Bastide.

Voulez-vous connaître ce site?

L’origine de son nom vient du mot « bastion ». Sa racine n’est pas documentée, mais elle est associée au château disparu, qui aurait été situé sur le mont Toloño. Dans les environs de la ville il y a quatre séries de tombes creusées dans la roche, datées au Haut Moyen Age, qui constituent le témoignage le plus ancien qui se soit conservé. Au cours de son histoire, Labastide aurait été fondée,  par le monarque navarrais

Sancho VII el Fuerte, à la fin du 12ème siècle. Comme le reste de l’Álava, en 1200 il  passa aux mains des castillans sous le règne d’Alphonse VIII. En 1242, Fernando III lui  accorda le statut de villa, en lui accordant les lois de Treviño. En 1379 le roi Enrique II la donna au chevalier Diego Gómez Sarmiento, dont la famille en maintint le pouvoir jusqu’au quinzième siècle, moment au cours duquel Labastide  revint à la Couronne.

Ermita del Santo Cristo

Au cours des XVIIe et XVIIIe siècles, Labastida a vécu son âge d’or, devenant l’un des villages nobles les plus prospères de toute la province d’Álava grâce à un développement économique croissant qui lui a permis de moderniser et de conditionner toute sa zone urbaine. Depuis lors, la production de vin a toujours été liée à sa prospérité

Labastida, comme Elciego et d’autres endroits de La Rioja Alavesa, sont des arrêts essentiels pour les amateurs de vin. Son centre-ville est encore témoin des jours de gloire de la cité moderne, héritière de l’essor de cette production dans la région. Cette époque est visible dans une richesse patrimoniale historico-artistique qui lui a valu la déclaration de Complexe Monumental

Au sommet de la ville, sur sa pente nord, se trouve la colline fortifiée de La Mota, qui  donna naissance à la ville, connue sous le nom de « El Bastión »,  et où se trouve aussi  la chapelle-Ermitage du Santo Cristo, une construction médiévale du XIIème siècle. avec des ajouts gothiques parmi lesquels se distingue son fabuleux portail du roman tardif.

Le bâtiment le plus emblématique de Labastide est l’église paroissiale de Notre-Dame de l’Assomption, dont la construction, en style baroque,  occupa une bonne partie des XVIe et XVIIe siècles. Avec une nef unique divisée en cinq sections, la monumentalité de la façade est frappante. Il vaut également la peine d’observer son orgue à tuyaux horizontaux, datant du XVIIIe siècle.

Dans la Calle Mayor il y a de nombreux manoirs et palais nobles, dont certains portent encore les armoiries de leurs familles sur les façades. Aux XVIIe et XVIIIe siècles, Labastide était la ville la plus emblématique de toute la Rioja Alavesa. La rue principale se termine sur la Plaza Mayor ou de la Paz, où se dresse l’hôtel de ville, bâtiment à arcades du XVIIIe siècle avec une belle façade baroque. A  son côté se trouve le Palais des Salazar et Quintano (XVIIIe siècle), restauré depuis les années 1980 et qui abrite actuellement la Maison de la Culture.

Iglesia Parroquial de Labastida

Des antiques murailles ne restent que deux portes. L’Arc de Toloño, au nord, qui  est le plus ancien, et l’Arco de Larrazuria, à l’extrémité ouest, couronné par une intéressante construction de la Renaissance.

 

Dans ses rues se trouvent un grand nombre de Caves qui en font l’un des grands producteurs de vin de la région. Certaines d’entre elles ont le charme particulier des lieux où cohabitent les procédés artisanaux d’antan avec des méthodes modernes et innovantes. Ces caves sont visitables, sur rendez-vous. L’une d’elles, Agrícola Labastida, possède  sous le plancher des bâtiments qui la composent tout un réseau de grottes conditionnées à la production qui remonte au XIIIe siècle. D’autres caves de Labastida sont González Teso, Mitarte, Señorío de Arana, Finca de la Rica, Nuestra Señora de Remelluri, Ibaiondo ou encoré Marqués de Carrión.

Indispensables

Puerta de la Iglesia
Impresionantes viñedos

Renseignements pratiques

Coordonées

42° 35′ 0″ N, 2° 47′ 0″ W

Distances

Vitoria-Gasteiz 40 km, Bilbao 92 km, Madrid 343 km

Parking

À la fin de la Calle Mayor

Altitude

550 m

Habitants

1476 (2013)

Festival des Reliques (début août)

Festival des récoltes (mi-septembre)

Autres destinations proches

Comentarios Facebook

About the author

Simple Share Buttons
Simple Share Buttons

Utilizamos cookies de terceros para mejorar la usabilidad para dispositivo de usuario. Si usted continua navegando, consideramos que acepta su uso. Puede cambiar la configuración y obtener más información

Los ajustes de cookies de esta web están configurados para "permitir cookies" y así ofrecerte la mejor experiencia de navegación posible. Si sigues utilizando esta web sin cambiar tus ajustes de cookies o haces clic en "Aceptar" estarás dando tu consentimiento a esto.

Cerrar