Zugarramurdi

Le village des sorcières

En pleine vallée du Baztan se trouve la petite ville de Zugarramurdi célèbre pour le procès de l’Inquisition de 1610 au cours du quel plusieurs de ses habitants furent accusés de sorcellerie.

Planifiez votre escapade à Zugarramurdi

Il faut absolument voir à Zugarramurdi les grottes et le Musée des Sorcières. Il faut aussi suivre le sentier des contrebandiers pour  se faire une petite idée du trafic qui, pour le moment, a disparu grâce à l’Union Européenne . Après avoir déjeuné, vous pouvez choisir entre les grottes proches de Ikaburua, les rochers de Itxusi ou les dolmens de Izpegi. De même vous pouvez prendre la N-121b pour visiter le beau village de Elizondo, cheminer jusqu’à la Cascade de Xorroxin. Une autre bonne idée est de continuer jusqu’au merveilleux  Parc du señorío de Bertiz (où il vous faudra bien une heure de promenade) pour terminer votre journée dans la paisible Vera de Bidasoa. Pour connaître La bonne gastronomie d la région et savoir où vous arrêter pour la nuit, voyez notre page spécialisée Dormir et manger à Zugarramendi.

Voulez-vous connaître ce site?

Le premier document écrit sur ce lieu date de 1154. Zugarramurdi apparait comme un groupe de fermes entourant le monastère de San Salvador de Urdax.

L’histoire  de Zugarramurdi est marquée par le procès de l’ Inquisition de 1610 qui mena au bûcher onze de ses habitants accusés de sorcellerie, ce qui  déclencha toutes sortes de peurs, de légendes et de persécutions envers ces rites païens. Les premières accusations de sorcellerie  vinrent de Marie Ximildegi, qui affirma avoir vu en  rêves, plusieurs résidents locaux officiant  des rites magiques et des réunions nocturnes dans des grottes à proximité et dans la prairie qui est depuis connue sous le nom d’Akelarre (pré du bouc cornu). La rumeur se répandit dans toute la région et les accusés furent obligés à se confesser au curé pour le bien de la communauté. La nouvelle  atteignit l’Inquisition, qui envoya Juan del Valle Alvarado et Alonso de Becerra pour résoudre la question. Le résultat final fut de plus de cinquante prisonniers (dont beaucoup  moururent en prison ou sur le chemin de Logroño) et onze condamnations au bûcher, dont cinq furent exécutées en effigie. L’auto de fe, connu sous le nom de Procès de Logroño,  eut lieu dans la ville de La Rioja les 7 et 8 novembre 1610

Par la suite, l’Inquisition  envoya Alonso de Salazar y Frías à Zugarramurdi pour suivre les conséquences du procès, qui avait déclenché une véritable fièvre de sorcellerie dans la région. Après un rapport de plus de onze mille pages, le clerc dicta qu ‘«il n’y avait pas  eu de sorcières ni de possessions démoniaques dans l’endroit jusqu’à ce qu’on commence à en parler  et écrire à ce sujet. » Un exemple terrible de la façon dont un mauvais rêve peut causer tant d’injustice de panique et de mort.

En 1667, les voisins payèrent 3 800 ducats pour acquérir le statut de « villa » ce qui amena une période de prospérité qui dura pendant le siècle suivant, lorsque furent construits certains de ses édifices les plus significatifs: la maison paroissiale, le palais Dutaria, l’église Notre-Dame de l’Assomption et  le Couvent-hôpital du Caserío Indaburua.

Antigua vista de Zugarramundi

Vers la fin du XIXè siècle, une forte activité de contrebande  se développa  entre  Zugarramurdi et la France, qui atteindra son apogée dans les premières décennies du 20ème siècle. Cette contrebande était si importante qu’en 1966, un Congrès de Contrebandiers  français-hispaniques fut organisé dans les grottes de Zugarramurdi.

En 1992, la Constitution de Xareta se fit avec Urdazubi-Urdax, Sara et Ainhoa. En juillet 2007  le Musée des Sorcières fut inauguré. Il servit de scène au film Las Brujas de Zugarramurdi (2013) de Álex de la Iglesia.

La localité de Zugarramurdi forme un noyau urbain pittoresque dont l’édifice principal est l’Église de la Asuncion construite en 1781 et refaite au XIXe après avoir été détruite lors de la Guerre de la Convention. On y remarque ses murs blanchis et les bases de pierres rouges typiques de l’architecture régionale.

Une autre construction intéressante de Zugarramurdi est le Palais Dutaria, du XVIIIe construit par une famille locale ayant fait fortune aux Amériques comme l’indique sa ressemblance avec les demeures « indianas » de la contrée. La famille céda la maison pour les offices religieux pendant la reconstruction de l’église qu’elle finança aussi. On y remarque les pierres rougeâtres des cadres des portes, fenêtres et balcons.

La façade de la Casa Dolarea arbore un magnifique blason de Pierre avec les écus et armes de Guipuzcoa.

À quelques mètres de la localité se trouvent les Grottes de Zugarramurdi, un ensemble karstique dont la visite est facilitée par des escaliers, des passerelles de bois et un éclairage partiel. Leur formation est due à l’érosion causée par le ruisseau de nom « Regata del Infierno »(Ru de l’Enfer) qui les traverse encore avec un notable débit. La principale galerie se compose de deux parties : Sargin Leze et Akelarre Leze ( respectivement : Grotte des Sorcières et Grotte de l’Akelarre) selon l’usage supposé qu’on leur donnait lors des réunions de sorcellerie. Deux autres galeries secondaires  les accompagnent.

Cuevas de Zugarramurdi. Fotografías cedidas por el Archivo de Turismo “Reyno de Navarra”

Á la sortie du village, dans l’édifice de l’Antiguo Hospital, le caseria (ferme) Indaburua est installé le Musée des Sorcières  où l’on essaye d’expliquer les causes de la paranoïa,  le procès et la persécussion avec une étude de la vie quotidienne des villageois impliqués.

Zugarramurdi est l’une des quatre communes qui composent la Vallée du Xareta, contrée frontière où s‘élaborent des projets  en commun sous les auspices de la Communauté Européenne, comme, par exemple le Sentier des Contrebandiers

Essentiels

Cueva de Zugarramurdi
Museo de las Brujas

Informations pratiques

Coordonnées

43° 16′ 0″ N, 1° 32′ 0″ W

Distances

Pamplona 77 km, San Sebastián 51 km, Madrid 501 km

Stationnement

Dans le village, sans difficulté

Altitude

205 m

Habitants

220 (2013)

Fêtes patronales (du 14 au 18 août)

Akelarre au Jour de la Sorcière (dates variables entre 18 et
22 juin), Ziriko-jat. Agneau au bûcher (18 août), Refeta (deuxième dimanche)
après les fêtes patronales). Zugarramurdi apparaît dans les itinéraires de la Ruta de la
Sorcellerie qui comprend plusieurs régions de Navarre

Autres destinations à proximité

Comentarios Facebook

About the author

Simple Share Buttons
Simple Share Buttons

Utilizamos cookies de terceros para mejorar la usabilidad para dispositivo de usuario. Si usted continua navegando, consideramos que acepta su uso. Puede cambiar la configuración y obtener más información

Los ajustes de cookies de esta web están configurados para "permitir cookies" y así ofrecerte la mejor experiencia de navegación posible. Si sigues utilizando esta web sin cambiar tus ajustes de cookies o haces clic en "Aceptar" estarás dando tu consentimiento a esto.

Cerrar