Tudela

Ville capitale de la Ribera

Cette municipalité, la deuxième en extension de Navarre possède un important patrimoine culturel et les produits de ses potagers ont fait sa célébrité.

Planifiez votre escapade à Tudela

Ce qu’il faut voir avec le plus d’attention à Tudela est sa cathédrale de Santa Maria. Avec ses autres constructions et ses Musées, vous pouvez y passer une journée complète. C’est la ville la plus proche de l’extraordinaire Parc des Bárdenas Reales,  un site exceptionnel où passer plusieurs jours à pratiquer du  tourisme actif. Pour ceux qui aiment observer les oiseaux ils ont non loin le Parc de la Lagune de Pitillas. Une autre excursion possible est de prendre par la N-232 pour aller visiter la localité de Alfaro (Rioja), pour ensuite descendre jusqu’au village monumental et balnéaire de Fitero. Pour connaître la bonne  gastronomie de la zone et savoir où vous loger, voyez notre page spécialisée Dormir et manger à Tudela.

Voulez-vous connaître ce site?

Malgré l’existence de vestiges archéologiques de l’âge du fer et de l’Empire romain, le développement de Tudela se fit sous la domination musulmane. Au début du IXè siècle,  on construisit  sur la colline de Santa Barbara une médina importante dominée par Amrùs ben Yusuf, gouverneur de la Marca Supérieure. Un siècle plus tard, Tudela tomba au pouvoir de la dynastie Banu Qasi, commençant sa plus grande période de splendeur; Son  gouverneur Musa ibn Musa se considérait comme le «troisième roi d’Espagne» après Abd Al-Rahman II et Ordoño I des Asturies. Pendant cinq ans, Tudela fut un royaume indépendant de Taifa qui battit sa propre monnaie.

En 1119 conquis par le roi navarrais-aragonais Alfonso I le Batallador il lui attribue la juridiction de Nájera. À la mort de celui-ci, en 1134, Tudela est incorporée définitivement au Royaume de Pampelune,  faisant ainsi partie de la Navarre depuis lors.

Au cours du XIIe  siècle, la cité fut très favorisée par les rois navarrais. Sancho VI el Sabio en fit sa résidence permanente d’hiver,  séjours qui conduisirent à la naissance dans la ville du futur Sancho VII el Fuerte. Ce roi tudelano  exerça le rôle de  principal mécène de la ville pendant son règne. À cette époque, il y avait d’importantes communautés musulmanes et juives dans la ville. Un membre important de cette dernière était le marchand Banjamín de Tudela, qui  fit plusieurs longs voyages à travers la Méditerranée et écrivit le livre Séfer Masaot, sur les communautés juives qu’il visita au cours de son périple.

Le roi Carlos III donna a la cité la catégorie de « ciudad »ville en 1390.

La ville était contrôlée par la lignée agramontes, partisane de la dynastie régnante. Lors de l’invasion castillane de 1512 elle affronta les envahisseurs en résistant à un siège sérieux jusqu’au 9 septembre, jour de la capitulation. Le roi Ferdinand le Catholique  décida de gagner la population en s’y rendant pour prêter serment le 4 octobre et, l’année suivante, il lui  décerna le titre de « Très Noble et Très Loyale » malgré avoir été un foyer d’insurgés.

En 1516, le Tribunal de l’Inquisition s’installa à Tudela, après avoir été implanté à  Pamplune antérieurement, mais il fut transféré ici pour plus de sécurité. Les privilèges reçus ne furent pas suffisants pour mettre un terme à la rébellion, et en 1521 ce fut l’une des villes qui se soulevèrent contre la domination castillane soutenant la troisième tentative des Albrets pour récupérer le territoire. Quelques mois plus tard, la ville repassera sous contrôle castillan.

Après l’expulsion des Morisques, décrétée en 1609 par Philippe III, divers ordres religieux s’y  installèrent pendant les XVIIe et XVIIIe siècles.

En 1808, pendant la guerre d’Indépendance,  il y eut la bataille de Tudela.  La ville devient un point d’intérêt pour l’envahisseur français en raison de sa position stratégique près de Saragosse. Cette victoire napoléonienne de Tudela  figure sur l’Arc de Triomphe à Paris.

Par la suite, Tudela commença à développer une activité économique florissante  autour de sa production horticole Elle est devenue l’une des villes les plus prospères de Navarre grâce à une forte industrie horticole qui  démarra définitivement dans les années cinquante du XXe siècle.

Le principal monument à voir à Tudela est la Cathédrale de Santa María, construite à partir de 1180 sur les fondations de l’ancienne Grande Mosquée. Elle fut collégiale jusqu’à son incorporation au diocèse de Tarazona. Il faut en souligner le Portail du Jugement dernier, très décorée avec ses huit colonnes et archivoltes. La tour actuelle date du XVIIe siècle, à cause de l’effondrement de la précédente. Dans son cloître et les dépendances de l’annexe Palacio du Decanat , du XVe, se trouve le Musée de Tudela. Dans celui-ci vous pouvez voir  les résultats de divers travaux archéologiques et des objets d’art sacré et profane dont une peinture sur bois (Le Jugement Dernier) attribuée à El Bosco et  aussi plusieurs toiles du peintre baroque Vicente Berdusán.

L’église de la Magdalena, est le meilleur exemple de l’art roman dans la ville. Construite au milieu du XIIe siècle, son portail principal se distingue par quatre archivoltes sculptées et un Pantocrator intéressant sur son tympan. L’église de San Nicolás, est un temple roman entièrement reconstruit dans le style baroque au 18ème siècle. Le tympan de l’entrée principale montre une représentation en pierre intéressante de la Sainte Trinité. Cette église fut la première sépulture de Sancho VII avant de transporter son corps à  Roncevaux. L’autre grand temple de Tudela est l’église de Saint-Georges le Real, une construction du XVIIe siècle maniériste qui  appartint à la Compagnie de Jésus jusqu’à son expulsion en 1767,moment où il passa aux mains de la monarchie, d’où son surnom  » le royal ».  Il abrite un  grand retable du XVIIIe siècle et deux peintures à l’huile de Vicente Berdusán. Autour du cloître, est l’ Edifice Castel Ruiz, un ancien monastère jésuite, aujourd’hui  centre culturel et siège du Musée Muñoz Sola,  qui contient une intéressante collection de peinture française du peintre César Muñoz Sola.

Le palais du marquis de Huarte est un bâtiment baroque érigé sur l’¡ancienne muraille. Sa façade est décorée de peintures murales du XVIIIe siècle et à l’intérieur il y a une magnifique cour centrale avec un escalier baroque. Un autre bâtiment unique est le Palais de San Adrián, résidence historique de la  grande famille  Magallón, marquis de San Adrián. Il fut construit au XVIe siècle et de sa façade on remarque l’avant-toit en bois avec des motifs végétaux et figuratifs. Sa cour intérieure présente des peintures murales de thème mythologique gréco-romain. Enfin, il convient de souligner la façade plateresque de la Casa del Almirante, avec la figure d’Hercule à côté des représentations anthropomorphes de la vertu et du vice.

Imagen cedida por el Archivo de Turismo “Reyno de Navarra”

Le Parc Naturel des Bardenas Reales se trouve dans les environs. C’est une énorme extension de terrain semi désertique où le vent et le temps ont sculpté d’étranges et capricieuses formes de grande valeur géologique.

Gastronomiquement, Tudela est fameuse pour ses produits horticoles , légumes verts d’excellente qualité. Citons en particulier les asperges et les artichauts.

Essentiels

Plaza Nueva de Tudela
Parque de las Bardenas Reales

Informations pratiques

Coordonnées

42° 3′ 55″ N, 1° 36′ 24″ W

Distances

Pamplona 93 km, Zaragoza 85 km, Madrid 329 km.

Stationnement

Parking à la Plaza de la Constitución, au Camino de San Marcial ou à la Plaza San Salvador.

Altitude

264 m.

Habitants

35.369 (2013)

Semaine Sainte (spécialement « le Volatín » le samedi de la gloire et « la descente de l’ange » le dimanche de Pâques), San Juan (autour du 21 juin) et Santa Ana (du 24 au 30 juillet).

Carnaval, Fiesta de la Verdura (Avril – Mai), Fiestas de la Azucarera qui culminent dans la Fiesta de Santa Ana.

Autres destinations à proximité

Comentarios Facebook

About the author

Simple Share Buttons
Simple Share Buttons

Utilizamos cookies de terceros para mejorar la usabilidad para dispositivo de usuario. Si usted continua navegando, consideramos que acepta su uso. Puede cambiar la configuración y obtener más información

Los ajustes de cookies de esta web están configurados para "permitir cookies" y así ofrecerte la mejor experiencia de navegación posible. Si sigues utilizando esta web sin cambiar tus ajustes de cookies o haces clic en "Aceptar" estarás dando tu consentimiento a esto.

Cerrar