Ochagavía – Otsagabia

Porte sur la ‘Selva de Irati’

En pleine vallée de Salazar, Ochagavia occupe un site privilégié des Pyrénées avec comme proche voisine la Selva de Irati, l’une des plus grandes forêts de hêtres d’Europe.

Planifiez votre escapade à Ochagavia

Pour bien savourer ce village et sa vallée, il est bon de commencer par visiter à Ochagavia son Centre d’Interprétation de la Nature  qui vous permettra rapidement d’avoir une excellente perspective de tout ce que vous offre la vallée de Salazar et la proche Fôret de Irati. Dans le village même vous pouvez, toute l’année contacter avec des entreprises d’  activités  de tourisme actif. L’hiver, c’est une formidable zone de ski de fond. Si vous en avez le temps, faites une excursion vers l’ouest pour voir le commencement péninsulaire du Chemin de Compostelle à Roncevaux; ou si vous préférez, allez à l’est visiter Isaba et  la Vallée du Roncal.  Pour connaître la cuisine de la vallée de Salazar et faire des réserves, consultez notre page Dormir et manger à Ochagavía.

Voulez-vous connaître ce site?

Les premières références écrites que l’on ait de cette localité datent du XIe siècle quand  on ls citait comme Osxagauia et Oxssagauia. Le nom de Oxagavia n’apparaitra qu’en 1284.

Au XIVe siècle la vallée de Salazar est divisée en trois parties ou « quiñoñes , » étant Ochagavia la capitale de l’une d’elles. Son influence se traduit par une plus grande représentation dans les Assemblées Générales de la Vallée.

En 1669, les trois “quiñoñes” obtiennent leur autonomie juridique.

En 1794, lorsque les armées de la Convention traversent le Bidasoa et pénètrent dans le Pays Basque et l’ouest de la Navarre, la localité est envahie et arasée par les troupes françaises qui abattent un total de 182 maisons et 52 granges. Comme une plaisanterie de mauvais gout, certains associent l’origine du nom du village à ce moment : Ochagavia dériverait alors de « ocho había »( il en restait 8) qui  aurait été le nombre de maisons encore debout après le passage des français. Les documents historiques nient totalement cette interprétation.

Au milieu du XIXe siècle, le village était totalement reconstruit, changeant les toitures  traditionnelles de bois  par d’autres plus modernes avec de l’argile.

De nos jours, Ochagavia est un site clé dans les Pyrénées aragonaises, un village axé vers le tourisme de montagne.

Ochagavia est tout un ensemble pittoresque de grande beauté. Les rivières Salazar et Anduña y confluent et ses rues sont parsemées  de demeures et de palais magnifiques, adaptés à l’¡architecture particulière de ce coin d montagnes. Ce sont de forts édifices de pierres de taille sur les façades, de toits très inclinés de deux à quatre pans couverts de tuiles rougeâtres lisses. De bons exemples en sont les palais Urrutia, Iriarte et Donamaria. Tous trois répondent à la typologie décrite et conservent sur leurs façades les blasons des puissantes lignées familiales ou des écus d’armes où figure l’image caractéristique du loup, représentation de toute la vallée de Salazar. Les constructions sont séparées par une ruelle étroite dénommée etxekarte, pour créer des courants d’air pour combattre l’humidité.

L’église de San Juan Evangelista fut commencée au XIe siècle, restaurée et agrandie plusieurs fois au cours des XVI et XVIIe siècles. Le grand retable de l’abside possède une grande quantité de sculptures de bois polychromes. De même, les stalles du chœur sont curieusement intéressantes avec les accoudoirs garnis de petites figurines nues. L’édifice le plus caractéristique de Ochagavia se trouve sur un promontoire à la sortie du village. C’est le Sanctuaire de Nuestra Señora de Muskilda, une chapelle ermitage romane du XIIe, restaurée au XVIIe. Le toit en forme de cône de sa tour est curieux. Une légende raconte qu’un berger au XIIe siècle aurait trouvé une image de la Vierge de Muskilda et dans l’impossibilité de la transporter jusqu’au village aurait construit une chapelle pour l’héberger. La construction qui a survécu à la dévastation française de 1794, est complétée par les maisons de l’ermite et de l’aumônier. Cependant le plus grand attrait touristique de Ochagavia est sa proximité avec la Forêt de Irati, l’une des plus belles forêt de hêtres et de sapins, parmi les plus vastes et mieux conservées d’Europe. C’est un site particulièrement splendide en automne avec les couleurs des feuillages et le brame des cerfs résonnant  dans les sous-bois. Un vaste réseau de chemins de randonnées la traverse  permettant d’en jouir pleinement.

Vista de la Iglesia entre las calles de la localidad

La grande qualité du bois de ses forêts fit que son utilisation pour la construction des navires de l’Armada Real provoque une véritable déforestation au XVIIIe. De nos jours toute une série de règles limitent l’exploitation du bois et protègent la forêt. Le Centre d’ Interprétation de la Nature (CIN) explique toutes ses richesses.

Essentiels

Iglesia de San Juan Evangelista

Informations pratiques

Coordonnées

42° 54′ 24″ N, 1° 5′ 21″ W

Distances

Pamplona 85 km, Huesca 150 km, Madrid 476 km

Stationnement

Pas de problèmes dans la ville

Altitude

758 m

Habitants

604 (2013)

Santa Ana (26 juillet), Vierge de Muskilda (du 7 au 11 septembre), San Juan Evangelista (27 décembre)

Danses d’Ochagavía qui accompagnent la Procession de la Vierge de la Muskilda (8 septembre), Orhipean (fin août, début septembre, est une reconstitution de la vie à Ochagavía au début du 20ème siècle)

Sculpture sur bois de Jone Villanueva et Josu de Andres à Villanueva de Andrés

Autres destinations à proximité

Comentarios Facebook

About the author

Simple Share Buttons
Simple Share Buttons

Utilizamos cookies de terceros para mejorar la usabilidad para dispositivo de usuario. Si usted continua navegando, consideramos que acepta su uso. Puede cambiar la configuración y obtener más información

Los ajustes de cookies de esta web están configurados para "permitir cookies" y así ofrecerte la mejor experiencia de navegación posible. Si sigues utilizando esta web sin cambiar tus ajustes de cookies o haces clic en "Aceptar" estarás dando tu consentimiento a esto.

Cerrar