Lorca

La belle ville aux cent écus

Lorca est une petite ville de la province de Murcie, au sud ouest de la communauté, avec un ensemble monumental important et un riche patrimoine historique et artistique. Elle s’est assez bien remise du tremblement de terre dont on voit encore quelques traces. Située entre deux beaux parcs naturels c’est un bon point de départ pour faire des excursions tant à l’ouest comme au sud.

Planifiez votre escapade à Lorca

Les nombreux édifices qu’il y a à Lorca ont fait qu’elle soit déclarée Ensemble Historique et Artistique. Outre son château, ses églises et couvents, ses musées archéologiques sont de grand intérêt. Visiter le tout peut bien vous prendre une  bonne journée selon l’intérêt que vous portez à l’art et à l’archéologie. Les amis de la Nature et des activités de tourisme actif peuvent prendre la RM-11 vers la côte où se trouve le Parc de Cabo Cope et Puntas de Calnegre; ou suivre la E-5 jusqu’à Totana pour prendre la déviation qui mène à la spectaculaire ville fortifiée de Aledo que vous pouvez visiter en deux heures, pour continuer ensuite jusqu’au beau Parc Naturel de Sierra Espuña. Pour connaître la gastronomie locale et choisir où vous loger, consultez notre section Se loger et manger à Lorca.

Voulez-vous visiter cet endroit?

Sa situation stratégique et la fertilité de ses sols en firent un village important depuis plus de deux milles ans. S’y succédèrent les Ibères, Carthaginois, Romains, Wisigoths, Maures et Chrétiens, laissant chacune de ces populations un riche héritage d’architecture, d’art et de traditions. Le patrimoine héraldique est particulièrement dense pour que la ville ait mérité l’appellation de «ville aux cent écus», preuve gravée sur la pierre de l’abondance des lignées de gentils hommes qui l’habitèrent après sa reconquête en 1243. Parmi ces nobles familles de guerriers, soulignons les Fajardo, qui en vinrent à affronter les Rois Catholiques sur la possession de Lorca.

Plaza de Espana y Ayuntamiento

Plaza de Espana y Ayuntamiento años 40

À la suite de la conquête du royaume de Grenade au XVe siècle, bon nombre des familles nobles qui avaient protégé une telle forteresse pendant deux  siècles restèrent dans la ville, jouissant d’une période de paix qui permit un développement spectaculaire de l’agriculture et de l’élevage.

À partir du XIXe siècle, la croissance de la ville  se fit à un rythme constant, tout en conservant son patrimoine artistique et ses belles traditions. Un patrimoine qui sera touché par le tremblement de terre de 2011, et qui est actuellement en voie de restauration, utilisant le programme «  ouvert pour restauration » qui permet de connaître à tout moment les éléments occupant leur place pendant le travail des ouvriers.

La ville fut érigée sur un terrain instable, qui lui fit subir plusieurs séismes et innondations au cours des siècles : adversité  de la quelle ses habitants ont su se récupérer chaque fois.

Malgré tous les avatars de son histoire, Lorca conserve une bonne partie de son ancienne grandeur, étant encore l’une des plus belles villes monumentales du sud est de l’Espagne. Sa vieille ville, l’enceinte du château (X-XVe), son monument principal, furent déclarées Ensemble Historique et Artistique. Nous vous avons choisi, pour cette visite, quelques uns de ses sites parmi les plus importants.

La ville médiévale de Lorca forme un labyrinthe de ruelles zigzagant sur le flanc de la colline auquel on accède à pied ou avec le petit train touristique qui part du centre des visiteurs, rue Zapateria. Le premier arrêt sera pour les ruines (seuls restent des piliers) de l’église de Santa Maria.

La visite culmine au château dont les origines remontent à la Alcazaba musulmane, renforcée par de nouveaux fortins après sa conquête par le roi Alfonso X le Sage dont on a donné le nom à la Tour Alfonsina, sur trois étages à voutes ogivales et quatre fenêtres de style mudéjar dans la partie supérieure. Â la fin du XIIIe, lui fut ajoutée la Tour de l’Espolon, qui s’effondra lors du tremblement de terre. Le château, avec le titre de «forteresse du Soleil» est devenu tout un élément touristique, organisé avec des salles pour expositions et spectacles.

Le Palais de Guevara (XVII-XVIIIe) connu aussi comme “la Maison aux colonnes” est l’édifice le plus significatif du baroque civil de Lorca. Son grand portique baroque de deux étages avec colonnes salomoniques et écus héraldiques lui a valu d’être déclaré Bien d’Intérêt Culturel. Il sert actuellement de musée et de salles d’expositions et visites guidées.

Depuis la Place de España, nous  pouvons admirer un grand ensemble monumental dominé par l’antique Collégiale de San Patricio et la Mairie. La Collégiale (XVI-XVIIIe), Monument Historique-Artistique, possède une façade principale Renaissance avec quelques touches baroques: conçue avec les dimensions d’une cathédrale, on y voit trois nefs avec chapelles latérales, chœur, jubé, déambulatoire avec ses chapelles rayonnantes, et tour clocher. La Mairie est un édifice baroque (XVII-XVIII), crée par Alfonso Ortiz et qui a reçu le titre de Bien d’Intérêt Culturel. Crée pour être une prison, il fut en partie détruit en 1674 et reconstruit en l’agrandissant par la suite.

Le Couvent de la Virgen de las Huertas (XVe) fut aussi affecté par le séisme et est en voie de restauration. Ce couvent franciscain subit plusieurs désastres, dont l’inondation de 1653 qui le détruisit, étant reconstruit vers la moitié du XVIIIe. Il conserve la sculpture de la patronne de la ville dont la fête a lieu tous les 8 septembre.

Virgen de las Huertas

Santuario de la Virgen de las Huertas

Il faut aussi voir l’Ensemble Monumental de Santo Domingo (1551), unique fondation des dominicains dans la ville. Le cloître fut commencé en 1646. Actuellement démonté pierre à pierre, à la suite du dernier séisme, il attend sa restauration. On y trouve aussi, le Musée des Broderies du Paso Blanco, MUBBLA qui conserve quelques broderies de soie et or, déclarées Bien d’Intérêt Culturel. Toute proche la Chapelle du Rosario est le siège de l’une des plus importantes Confréries de Lorca, fondée au XVIe siècle.

Plusieurs musées rassemblent la richesse historique et archéologique de Lorca: le Musée Archéologique Municipal expose les trouvailles préhistoriques, et explique l’histoire et l’évolution de la ville à travers les diverses civilisations qui s’y sont succédées.

Un des attraits de Lorca est aussi son paysage, sise entre la mer Méditerranée et la montagne, avec une frange littorale de falaises, de calanques et de plages comme la Plage de Calnegre  de 1200 mètres de long.

Informations pratiques

Coordonnées

37° 41′ 0″ N, 1° 42′ 0″ W

Distances

Murcia 71 km, Cartagena 85 km, Madrid 462 km

Lieux proches

Comentarios Facebook

About the author

Simple Share Buttons
Simple Share Buttons

Utilizamos cookies de terceros para mejorar la usabilidad para dispositivo de usuario. Si usted continua navegando, consideramos que acepta su uso. Puede cambiar la configuración y obtener más información

Los ajustes de cookies de esta web están configurados para "permitir cookies" y así ofrecerte la mejor experiencia de navegación posible. Si sigues utilizando esta web sin cambiar tus ajustes de cookies o haces clic en "Aceptar" estarás dando tu consentimiento a esto.

Cerrar