Cedeira

La baie des cétacés

La cité marine de Cedeira nous introduit dans l’un des paysages les plus sauvages et spectaculaires de Galice avec en particulier, les falaises les plus hautes d’Europe.

Planifiez votre escapade à Cedeira

Visiter la baie, le village et les environs de la  sauvage Cedeira  peut prendre une journée complète. Pour  le lendemain, l’option la plus proche est la belle ville de San Andrés de Teixido, lieu mythique au sein de paysages magnifiques. Une autre bonne idée est de prendre les autoroutes AC 566 et ensuite la 862 jusqu’ au  village de Ortigueira,  pour voir sa  Ria impressionnante et sa baie. Continuant la route vers le nord-est, vous atteignez le parc de Estaca de Bares,  le point le plus au nord de la péninsule. C’est un coin avec une infrastructure touristique réduite et nous vous conseillons de planifier et de réserver à l’avance; Voici notre lien pour notre page  Dormir et manger à Cedeira.

Voulez-vous connaître ce site?

C’est  au XIesiècle quand  apparaît pour la première fois son nom documenté  et que commence l’histoire de Cedeira. Le nom dérive de Cetaria, mot latin désignant les ‘rodas’ (roda = pièce épaisse et incurvée, de bois ou de fer, qui forme la proue du navire) avec les quelles les marins pêcheurs forçaient les thons, les baleines, les grands animaux marins  à entrer  dans la baie, facilitant ainsi leur capture. Au  XIIIe siècle, Fernando III le Saint  confirma diverses donations de terres de Cedeira au monastère d’Oseira. Au XIVe l’endroit  passa sous la dépendance des comtes de Lemos, qui  nommaient les maires et les juges par concession du roi Enrique II. Les Lemos s’unirent aux Andrade, famille également très influente au XVIe siècle, et continuèrent à exercer leur juridiction sur la commune dépendante de la province historique de Betanzos à cette époque et jusqu’en 1834  moment où une redistribution provinciale eut lieu.

Sa baie  attira bien des visiteurs indésirables. Ainsi, au XVIIe siècle, Cedeira fut attaqué par des corsaires et, en 1747, les Anglais saccagèrent l’Ermita del Corveiro, ce qui motiva la construction du Castillo de la Concepción pour protéger la baie. En 1809, la garnison du château fut attaquée par les troupes napoléoniennes.

Cedeira est particulièrement célèbre pour ses impressionnants rochers dans la Sierra de La Capelada, comme la Garita de Herbeira, la plus haute falaise d’Europe continentale, de plus de 614 m d’altitude, qui abrite des points de vue impressionnants. En outre, c’est une zone avec un bon nombre de belles plages  comme la plage urbaine de Cedeira ou de la  Magdalena, celle de Arealonga ou encore celle de Soreiras, ce qui en fait une destination très touristique.

Villa de Cedeira occupe les deux rives des Condomiñas à son embouchure. La vieille ville sur la rive droite et les nouveaux quartiers sur la rive gauche. La vieille ville est un  petit noyau médiéval qui était entouré de murailles. Le tracé de ses rues obéit à cette époque. Dans ce noyau certaines demeures montrent encore sur leurs façades les blasons nobles de leurs anciens propriétaires, tels que les Andrade, les Monténégro, les Pardo et autres branches de la noblesse de Galice..

L’Église paroissiale de Santa María del Mar ou Virgen del Mar est une construction gothique tardive du XVe siècle, avec un plan basilical, mais avec des réformes importantes par la suite. Vous pouvez voir à l’intérieur des belles images(sculptures) de la Virgen del Parto,(de  la Renaissance), et celle de la  Velilla, (Baroque, des XVIe et XVIIe siècles respectivement.)

Sur la Punta Sarridal, au bout du port, les murs du Castillo de la Concepción s’élèvent, construits au XVIIIe  selon les plans de Domingo Pérez, qui était curieusement « maître des pilotes » (un marin). C’est un hexagone de murs épais adapté à la configuration du terrain, qui  permettait que 15 canons puissent tirer à la fois. Restauré c’ est actuellement l’observatoire touristique par excellence de la ville, qui abrite également le musée régional, dans lequel les visiteurs peuvent connaître l’histoire de la ville.

Comme bonne ville côtière, les pousse-pieds, qui figurent dans une fête gastronomique au début du mois d’août, ne manquent pas à Cedeira.

Tout au long de l’année, chaque paroisse célèbre par des actes religieux et profanes sa fête patronale. Les festivités du village durent généralement une semaine autour du 15 août. Le moment culminant est la procession maritime, lorsque l’image de Nosa Señora do Mar traverse l’estuaire.

Une autre fête typique à voir à Cedeira est la version locale de la Rapa das Bestas, qui se tient le dimanche le plus proche du 1er juillet. Cette fête : un travail galicien caractéristique, repose sur l’encerclement et la prise des chevaux sauvages pour les marquer et leur couper les crins. Ces activités, ainsi que la lutte des mâles, les courses de chevaux et les foires aux bétails, sont quelques-unes de celles qui peuvent être appréciées lors de leurs célébrations en plein contact avec la nature.

Le port de pêche avec sa Halle aux poissons mérite une visite. Sur le chemin du port a été placé un monument énorme à la femme du pêcheur (1985), qui commémore la tradition de pêche du village. Cependant, le voyageur ne doit pas se limiter à la localité, sachant que le paysage environnant ne promet que des séductions pour quiconque ira à leur rencontre. Et c’est là, dans la Sierra de la Capelada mentionnée ci-dessus, que se trouve le célèbre sanctuaire de San Andrés de Teixido.

Dónde dormir en Cedeira
Banco para ver los acantilados

Sur la route qui mène à Punta Candieira, vous pouvez monter à l’Ermitage de San Antonio de Corveiro d’où vous pourrez profiter d’une vue magnifique et  de couchers de soleil spectaculaires. Bien que simple, le temple, construit en 1661 par Antonio de Pumariño Alfeirán et pillé en 1747 par les Anglais, est d’une grande beauté. Dans sa partie haute, vous pourrez admirer une sculpture de la Purísima Concepción. Le chanteur Andrés do Barro  s’en est inspiré pour composer la chanson O caminiño que leva a San Antón.

Essentiels

Vistas de la costa
Garita de Herbeira

Informations pratiques

Coordonnées

43° 39’ 0’’ N, 8° 3’ 0’’ W

Distances

A Coruña 100 km, Santiago de Compostela 155 km, Madrid 604 km

Stationnement

Facilement le long de l’Avenue de la Constitution

Altitude

137 m

Habitants

7246 (2013)

Festival de la bernache (début août), fête patronale en l’honneur de la Vierge de la mer (semaine du 15 août)

Foires hebdomadaires du marché, Spectacles du groupe de musique Vila de Cedeira

Toutes sortes d’artisanat galicien dans les magasins comme Arte Mimo

Autres destinations à proximité

Comentarios Facebook

About the author

Simple Share Buttons
Simple Share Buttons

Utilizamos cookies de terceros para mejorar la usabilidad para dispositivo de usuario. Si usted continua navegando, consideramos que acepta su uso. Puede cambiar la configuración y obtener más información

Los ajustes de cookies de esta web están configurados para "permitir cookies" y así ofrecerte la mejor experiencia de navegación posible. Si sigues utilizando esta web sin cambiar tus ajustes de cookies o haces clic en "Aceptar" estarás dando tu consentimiento a esto.

Cerrar