Betanzos

La ville des chevaliers

La belle Betanzos conserve une véritable saveur médiévale. Ce fut la capitale de la province jusqu’au XIXème siècle, car c’était le lieu d’origine de la légendaire Famille des Andrade ( les seigneurs féodaux redoutés de la Galice) qui  laissèrent l’empreinte de leur pouvoir en pierres gothiques.

Planifiez votre escapade à Betanzos

Il y a beaucoup à voir à Betanzos, une ville qui mérite une visite reposée. Il y a de nombreuses promenades à faire pour parcourir du regard les  détails d’un magnifique centre urbain que vous pouvez voir en une journée complète, à moins que vous ne vous y trouviez lors de certaine fêtes (dont nous vous parlerons dans notre rubrique ‘Que voir ?’auxquelles la participation va de sois dans cette escapade. Sa situation géographique est un atout de plus car  la cité est à courte distance d’un bon nombre d’excursion pour prolonger l’escapade. Tout d’abord, pour ceux qui ne seraient pas satisfaits de la grande qualité des  édifices typiques, de l’architecture gothique et de l’ambiance médiévale, Pontedeume qui est tout à côté ( autre bastion de los Andrade et scène des guerres irmandiñas) est une destination complémentaire. Pour celui qui préfère une ambiance urbaine plus moderne  il  choisira la ville voisine de La Coruña. À moins d’une heure de voiture vers le nord, vous trouverez la pure atmosphère marine de Galice   dans le magnifique port de Cedeira. Une autre excellente idée pour une journée est d’aller à Pontedeume et de là accéder  au parc naturel des Fragas do Eume où se trouvent les très beaux  monastères de Caaveiro et Monfero. Ceux qui viennent en été peuvent profiter des nombreuses plages des rías de Ares et de Betanzos pour  se baigner dans leurs eaux froides. Notre page Dormir et manger à Betanzos  vous aidera à choisir les établissements saveur locale.

Voulez-vous connaître ce site?

On a trouvé des indices d’établissements primitifs dans l’histoire de Betanzos, bien que l’existence de la ville ne soit pas documentée avant l’époque de l’Empire romain, sous le nom de Flavium Brigantium. Bien peu nous renseigne le Moyen-Age jusqu’à ce que en 1219, Alfonso IX ordonna le transfert de son ancien emplacement (San Martiño de Tiobre, connu sous le nom de Betanzos O Vello) à sa situation actuelle, sur le vieux fort d’Untia, avec une meilleure défense possible contre les attaques viking qui ravagèrent toute la côte atlantique galicienne durant ces siècles. Au XIVe siècle, c’était le fief de la lignée des Andrade redoutables  seigneurs féodaux de la Galicie du nord, qui  provoquèrent le soulèvement des ‘irmandiños’ au 15ème siècle; guerre civile au cours de la quelle Betanzos en fut un théâtre. Une fois la paix revenue, en 1465 le roi Henri IV lui accorda le titre de ville et, deux ans plus tard, l’autorisa à tenir une foire annuelle.

Betanzos en 1930

Dans la réorganisation territoriale de leurs royaumes, les Rois Catholiques  désignèrent Betanzos  comme capitale de l’une des provinces de l’ancien Royaume de Galice, ce qui lui apporta son ère  la plus  splendide. L’existence  de plusieurs lignées nobles  provoqua son surnom de « Ville des Chevaliers ». Une série d’incendies et de mauvaises récoltes  aggravèrent la situation économique qui ne fit qu’empirer à partir de 1834, lorsque la nouvelle division administrative promue par Javier de Burgos  intégra l’ancienne province de Betanzos dans la province de La Corogne.

Entrez dans la rue Castro, encadrée par des maisons aux balcons de verre, jusqu’au numéro 2, où se trouve le Musée des Estampes Contemporaines, au siège de la Fondación CIEC. Né sous l’impulsion des cours internationaux d’art graphique qui, sous la direction de l’artiste Jesús Núñez, compta avec le travail d’artistes exceptionnels comme Pablo Picasso, Salvador Dalí, Joan Miró, Amadeo Gabino ou Luis Seoane, parmi beaucoup d’autres On y fait des visites guidées sur rendez-vous (appel ou office de tourisme). Par la même rue, vous arrivez à la jolie Plaza de la Constitución; dans la partie haute où se trouvait le castro d’Untia qui  donna lieu au village. Il y a la belle mairie de pierre sculptée, de style néoclassique. Il y a aussi l’église de Santiago, construite au XVe siècle en style gothique par le noble Fernán Pérez de Andrade O Mozo, sur une autre romane plus ancienne. Vous entrez par la rue de Lanzón. Son plan est basilical avec trois nefs et trois absides; au XVIe siècle on adossa à cette église la Tour de l’Horloge  municipale

En revenant vers la place, par les  rues Roldán et Pescadería, vous arriverez à la place Fernán Pérez de Andrade « el bueno », présidée par un cruceiro. (calvaire)Il y a deux églises gothiques extraordinaires, toutes deux déclarées monument national. L’église de Santa María del Azogue fut construite entre les XIVe et XVe siècles d sur un plan basilical à trois nefs et à toit à pignon. Son entrée principale est une arche en plein cintre et une rosace. A quelques mètres se trouve l’église de San Francisco, considérée comme le meilleur exemple de l’architecture ogivale mendiante galicienne.  Reposant sur un bâtiment du 13ème siècle, cet édifice fut construit en 1387 par le comte Fernán Pérez de Andrade « el bueno »; sur un plan de croix latine, une seule nef et des arcs transversaux qui soutiennent les arcs en bois du toit. Ce temple a été utilisé comme  panthéon de la famille fondatrice d’Andrade, avec en particulier  le spectaculaire sépulcre gothique de Andrade ‘le Bon’ avec les sculptures d’un ours et d’un sanglier.

Les vignobles du vin de Betanzos occupent toute la vallée qui entoure la cité. La production en a baissé, mais vous pouvez toujours goûter ses liqueurs acides et fruitées dans ces tavernes où brille une branche de laurier sur la porte. Pour l’élaboration et la conservation du vin, plusieurs activités artisanales ont été développées, telles que l’industrie des presses, des cuves, des fûts et des sceaux, dont les sièges ont laissé leur marques dans le paysage urbain . D’autres métiers de guilde qui ont perduré au fil du temps, et qui donnent un titre à certaines rues de la ville, sont les étains ou la fabrication de zocas ou de sabots de bois. Dans les environs il y a aussi un atelier fabrication de gaitas  (cornemuses ou binious).

Au cours des festivités d’août en l’honneur de San Roque, il y a deux événements majeurs: le lancement du Globe et les pèlerinages d’Os Caneiros. Le plus grand globe de papier au monde, avec 25 mètres de hauteur, 50 de diamètre et environ 120 kilos de poids, est lancé dans la nuit de San Roque (16 août) depuis la Plaza de los hermanos García Naveira. Puis les deux Jiras d’Os Caneiros arrivent par la vallée du Mandeo dans des bateaux décorés. Ils sont célébrés les 18 et 25 août avec un caractère champêtre, bacchanale et gastronomique. Les 28 et 29 septembre, a lieu le pèlerinage de San Miguel ou des Alborotados, qui coïncide généralement avec la Festa do Mosto. Il y a un autre festival du vin à Betanzos lors du deuxième week-end du mois de mai.

Mais la vie locale de la ville d’As Mariñas continue le reste de l’année avec différents événements récréatifs ou traditionnels. Le 1er et le 16 du mois, les foires bihebdomadaires ont lieu (instituées par Sancho IV au XIIIème siècle). Celles des Santos (1er novembre), premier de l’an et 1er mai sont les plus connues et les plus fréquentés. La  Foire connue en  temps que  Foire historique médiévale Franca,  se tient le deuxième week-end du mois de juillet. Il s’agit d’un retour dans le temps, car pendant ces dates,

toute la vieille ville de Betanceiro redevient une ville médiévale typique avec les divers stands d’artisanat, les activités de l’époque, ainsi qu’une série de représentations théâtrales et de musique de rues .

Iglesia de Santiago

D’autres initiatives culturelles tirent leurs racines de la biennale des Balconadas qui est célébrée les années pairs pendant les mois de Juillet et Août, et au cours desquelles sont suspendues en plein air jusqu’à 200 toiles de peintres sur les  terrains populaires où donne le soleil, et le concours de gravures Graphiques dans le Liceo, lié aux cours déjà cités de la Fondation CIEC.

Essentiels

Iglesia de San Francisco
Plaza de los Hermanos García Naviera

Informations pratiques

Coordonnées

43° 17′ 0″ N, 8° 13′ 0″ W

Distances

A Coruña 23 km, Santiago 66 km, Madrid 581 km

Stationnement

Métro à la Plaza de los Hermanos García Naveira

Altitude

36 m

Habitants

13 445 (2013)

Fêtes patronales en l’honneur de San Roque (du 14 au 25 août)

Foire médiévale ouverte, foires bi-hebdomadaires (les 1er et 16 du mois), Biennale des Balconadas (juillet-août), Concours de gravure graphique, Festival de Tortilla

Artisanat Lagoa: sellas (pour le transport et le stockage de l’eau), fûts de chênes et de châtaigniers, cruches, soupes (madreñas), presses et cuves à vin, chaudrons de cuivre et furoncles pour cuire la pieuvre etc …

Comentarios Facebook

About the author

Simple Share Buttons
Simple Share Buttons

Utilizamos cookies de terceros para mejorar la usabilidad para dispositivo de usuario. Si usted continua navegando, consideramos que acepta su uso. Puede cambiar la configuración y obtener más información

Los ajustes de cookies de esta web están configurados para "permitir cookies" y así ofrecerte la mejor experiencia de navegación posible. Si sigues utilizando esta web sin cambiar tus ajustes de cookies o haces clic en "Aceptar" estarás dando tu consentimiento a esto.

Cerrar