Gandia

Berceau de l’âge d’or de la littérature Valencienne

La monumentale ville ducale de la saga Borgia est l’une des destinée de tourisme de plage parmi les plus connues de la communauté Valencienne. Entre les XIVe et XVe siècles c’était un village riche et raffiné où naquirent les trois écrivains qui forment le siècle d’or de la littérature valencienne. De nombreuses excursions sont possibles dans les environs.

Planifiez votre escapade à Gandia

Il y a beaucoup à voir à Gandia, outre se baigner et profiter du soleil de ses plages: le fameux Palais Ducal des Borja, la Collégiale de Nuestra Señora de la Asuncion, la Mairie, le Monastère de Santa Clara… plus ses musées et autres lieux que nous citons dans notre section que voir à Gandia. Pour ceux qui voudraient connaître des villages typiques de l’intérieur, ils peuvent se diriger vers  Xativa — la ville aux mille fontaines- ou Ontinyent. Au sud, par l’autoroute nous recommandons la visite du parc naturel du, puis à la suite visiter Marjal de Pego Oliva; puis à la suite visiter Denia. Il y a toutes sortes de restaurants, d’hôtels et de locaux pour les loisirs la nuit, que vous trouverez dans notre section Se Loger et manger à Gandia.

Voulez-vous visiter cet endroit?

Déjà, dans le paléolithique ( il y a 29.000 ans) des populations s’étaient installées près de la Grotte du Parpallo, où sont apparues des représentations peintes et grattées de figures, et dans la Grotte des Maravillas dont on peut voir les trouvailles dans le Musée de Préhistoire de Valence, toutes deux ont été déclarées «Patrimoine de l’Humanité».;

Vers le IVe siècle av.J.C. le mont du château devait être occupé par des ibères. Puis par des romains, les deux peuples y ayant laissé des vestiges.

Le roi Jaime I en fit la conquête en 1252, en cédant la seigneurie à son fils, l’infant Pedro,.Après être passée par les mains de membres de la royauté et de la plus fine noblesse qui la convertirent en une Cour importante avec ses artistes, et écrivains, on construisit le Palais Ducal, le monastère et la Collégiale. Le prestige du site se renforça en 1399 quand le roi Martin I d’Aragon créa la Duché de Gandia. Après quelques transmissions et un dure litige, en 1461, le duché revient à la couronne d’Aragon. C’est là que naquirent des personnages comme Ausias March, Joanot Martorell ( auteur de Tirant le Blanc) et Jaon Rois de Corella, les trois grands de la littérature du Siècle d’Or de Valence.

En 1485, les Rois Catholiques le vendent au cardinal Rodrigo Borja (futur Pape Alejandro VI), le duché de Gandia passa alors à son fils bâtard Pedro Luis de Borja. Tout cela apporterait d’immenses faveurs à la Monarchie Hispanique qui serait énormément favorisée par le père du duc pendant sa papauté. A partir de ce moment l’histoire de Gandia sera étroitement liée à `la saga des Borja, internationalement connue, par toutes ses mésaventures, scandales et tout ce qu’ils apportèrent au sud de l’Europe pendant les XVe et XVIe siècles. Les Borja à Gangia entrainèrent des constructions, un développement du commerce et une augmentation de la population. En contre point d’une famille aussi scandaleuse, naquit en 1510, à Gandia Francisco de Borja IV, duc de Gandia et patron de la ville.

Vue panoramique ancienne de Gandia (Col. García Garrabella)

Vers la fin du XVIIe siècle, commença une époque de décadence. Le duc de Gandia, comme la plupart des membres de l’aristocratie et du clergé era «botifler» (partisan des Bourbons, du nouveau roi Felipe V), mais la population, pour la plus part était maulet( pour l’archiduc Carlos de Austria). Ce qui fit que en 1704, lorsque vint l’armée pro-austrias, le duc dut s’enfuir et la ville  leur fut remise. Donc, en 1707 elle fut prise d’assaut par les Bourbons.

Au XIXe siècle, la ville se récupéra économiquement grâce à la culture des Oranges, à l’inauguration de son port en 1866 et à la venue du chemin de fer Alcoy-Carcagente. Le Grao est toujours de nos jours le premier port exportateur d’oranges du pays.

Nous commencerons notre visite dans le célèbre Palais Ducal ou Palais de San Duc (style gothique, restauré au XVIe puis à nouveau en 1890). Il possède plusieurs salles intéressantes, une grande cour et encore bien d’autres choses. Il héberge l´Université Internationale de Gandia et un centre d’interprétation de cette période dorée de cette ville au XVe siècle. Allons maintenant par la promenade des Germanias visiter la célèbre maison de la Culture du Marquis de Gonzales y Quiros. De là, nous irons à l’église de Sant Joseph, construite sur une ancienne mosquée. Vous pouvez visiter d’autres églises si vous le voulez: la Collégiale de Nuestra Señora de la Asuncion (Gothique tardif, XV-XVIe siècles), le monastère de Santa Clara (1425), la chapelle de Santa Ana (XVII-XVIIIe) et le monastère de Sant Jeroni (à 7 Kms de Gandia).

L’Hôtel de ville du XVIIIe siècle situé sur la place de la Constitution sa façade néoclassique s’achève en balustrade avec les quatre vertus: la prudence, la justice, le courage et la tempérance. De là nous irons visiter le Musée Fallero et l’Institut Municipal des Archives et Bibliothèque. L´Hôpital San Marc a été construit au 14ème siècle et remanié au 16e siècle, il abrite aujourd’hui le musée archéologique de Gandía. La Place des Écoles Pies et la Tour du Pin valent aussi la peine.

Plage de Gandia

Il faut absolument voir le port de Gandia et surtout le marché des mardis. La ligne de côte, plage de Gandia s’étire sur 7 kilomètres. La partie la plus célèbre est la plage du nord, c’est où se trouvent la plus part des hôtels. Ne vous perdez pas le Chàteau de Bayren, construit sur des restes musulmans du XIIe, eux-mêmes sur une vieille forteresse romaine. L’Alqueria du Duc au nord de Gandia est une vieille forteresse rurale modifiée au XVIe. Le Cadran solaire date de 1780.

Vous devez voir...

Maisons typiques
Puerto de Gandía

Informations pratiques

Coordonnées

38º 58’ 0’’ N, 0º 10’ 56’’ W

Distances

Valencia 68 km, Madrid 412 km

Lieux proches

Comentarios Facebook

About the author

Simple Share Buttons
Simple Share Buttons