Peñíscola

Un Château imprenable et ancien siège de la papauté

Cette péninsule rocheuse, berceau du célèbre Rey Lobo (Roi Loup) fut occupée par toutes les civilisations qui dominèrent la Méditerranée. Sa forteresse imposante servit de résidence à deux Papes schismatiques. On y fête depuis le XVIIe siècle la patronne: la Vierge de la Ermitana. En plus de sa belle plage, c’est un point de départ pour de nombreuses excursions.

Planifiez votre escapade à Peñiscola

Il y a beaucoup à voir à Peñiscola, en plus de sa plage magnifique il faut y voir l’architecture médiévale splendide qui lui est  restée. Il faut absolument que vous alliez vous promener dans le château des Templiers, que vous voyiez la Basilique Pontificale, et les murailles qui entourent le vieux quartier… Pour plus de détails, voyez notre page: Que voir à Peñiscola. La visite monumentale peut facilement vous prendre toute une journée. Un autre attrait de Peñiscola est de parcourir le proche parc naturel de la Sierra de Irta avec toutes ses options de tourisme actif, sur terre et sur mer. Une autre belle excursion est de prendre l’autoroute AP7 vers Torreblamca, et accéder au parc naturel da Prat de Cabanes Torreblanca, avec ses promenades et ses plages. Tout près, vers le nord on peut passer l’après-midi à Benicarlo. Pour ceux qui se lassent du bord de mer et veulent chercher le frais, ils peuvent aller  dans l’intérieur des terres et connaître les beaux villages de montagne de Cati et de San Mateu. Il n’est pas difficile de trouver où loger et se restaurer, notre section Se loger et Manger vous renseignera sur nos choix.voir

Voulez-vous visiter cet endroit?

Les gisements de Poaig et Els Barrancs ,sont la preuve d’un habitat ibère: les Ilercavones entre les siècles VII et VI a.C. Ensuite, vinrent les Phéniciens depuis de Tyr (dans le Liban actuel). Au IVe siècle av.J.C. le poète latin Rufo Festo Avieno cite la ville de Quersonesos (Péninsule). Après l’occupation romaine –qui lui donna son nom actuel-, et la domination des Visigoths, dans les débuts du VIIIe siècle, les musulmans dans les débuts du VIIIe la nommèrent Banaskula, qui signifie «château infranchissable face à la mer».

En 1124, y naquit le turbulent Ibn Mardanis, connu comme Le roi Loup, qui fut roi de Murcia et rival de l’empire Almohade, il arriva à contrôler une grande partie du Levant et de l’Andalousie. Après la chute de Burriana en 1233, Peñíscola est isolée et le roi Jaime I pacte avec l’écrivain Ali Albata qu’elle lui soit remise en échange de ce que les musulmans puissent conserver leurs propriétés et coutumes. Mais en 1251, le même roi donna la Charte de peuplement de Valence qui supposa la perte de leurs possessions des musulmans et leur départ. L’ensemble fut alors remis aux chevaliers du Temple qui entre les années 1294 et 1307 construisirent le château et placèrent sur ses portes et sur celles de la basilique, les armes de leurs commandeurs.

Au moment du Schisme d’Occident, Pedro Martinez- connu comme le Pape Luna- s’y installa le 21 juillet 1411, en faisant un Siège Pontifical rival de Rome et de Avignon, un fait unique dans l’histoire de Peñiscola. Le Pape transforma le château en palais et y installa une bibliothèque. Son successeur serait l’aragonais Gil Sanchez Muñoz, connu somme Clément VIII qui gouverna entre 1424 et 1429. Son renoncement mettra fin au Schisme d’Occident. À sa mort, la place revint à la courone.

En 1521, lors du soulèvement des Germanias, Peñiscola resta fidèle au roi Carlos I, recevant en récompense le titre de «Très fidèle». Pour la protéger des attaques corsaires, on terminera la construction des murailles de la ville en 1578 (Giovanni Battista Antonelli).

Tournage du film « El Cid », dirigé par Anthony Mann en 1961

Quand débuta la Guerre de Succession (1705) le gouverneur de la place Sancho de Echevarria, resta fidèle au roi. Ce qui fit qu’il fut assiégé pendant des années par les anglais et les hollandais, ayant lieu la Bataille des Tranchées. Le roi Felipe V attribua ensuite à la ville le titre de «Ville Très Noble, Léale et Très Fidèle», donnant titres de noblesses à toutes les autorités. Sancho Echevarria construira alors l’église de la Vierge de la Ermitana, patronne de Peñiscola.

En février 1812, la place fut assiégée par les troupes de Suchet, à qui elle fut remise pratiquement sans combat par le général Garcia Navarro. Elle ne serait reconquise que deux ans plus tard par le général Elio.

A la fin du XIXe, l’épidémie de phylloxera tue toutes les vignes qui seront remplacées par des caroubiers, des oliviers et des amandiers.

Après la guerre, Peñiscola deviendra tout une scène de cinéma: Bien des réalisateurs vinrent y tourner leurs films,  dont Calabuch (1956) ou la grande production du Cid (1962) de Antony Mann.

Nous commençons notre visite par le château des Templiers, construit entre les années 1294 et 1307 sur les vestiges d’une ancienne forteresse musulmane. Le Pape Benedicto XIII en fit un de ses palais, et pendant le règne de Philippe II,  il fut adapté pour porter des pièces d’artillerie sur ses murs. Il faut voir sa salle voutée du corps de garde, et la basilique où est enterré le Pape Luna.

La vieille ville est entourée  d’une muraille divisées en trois zones principales : remarquons celles construites par Antonelli en 1578 qui a également construit la Font de Petxina autour de sa source intarissable. On accède à la forteresse  par trois entrées principales: le Portail Fosc (porte obscure), de style Renaissance, décoration almohade, faite par Juan de Herrera; La porte de Santa María, construite sur ordre du Pape Luna  au XVe siècle d’accès direct à la mer et la Porte de San Père ouverte sur ordre de Fernando VI en 1754 pour se connecter avec la célèbre Plaza Santa María.

À proximité se trouvent la chapelle de Santa Ana (1827) et la Font de Dins, principale ressource en eau pendant les sièges de la ville. L’église paroissiale de Santa María (1234) comporte des éléments gothiques; elle recèle également des trésors tels que la croix des processions, la châsse de Clément VIII, et la coupe du Pape Luna, La chapelle de la Mare de Deu d´Ermitana fut construite pour abriter l’image la plus vénérée des habitants de la ville la fameuse image de la Virgen de la Ermitana entre les années 1708 et 1714. Voyez aussi la Place d’Armes où ont lieu des danses folkloriques pendant les processions de la deuxième semaine de Septembre.

Un endroit original à ne pas manquer, est le lieu dit du Bufador: une érosion naturelle de sept mètres sur la mer. Si vous vous placez dans le coin du mur indiqué, vous pourrez découvrir tous les secrets de ce lieu.

Vue aérienne du Crag et du Chateau du Papa Luna

Parmi toutes les maisons blanches et bleues aux balcons couverts de fleurs, nous signalons la Casa de las Conchas. Le vieux port de pêche de La Porteta a été modernisé entre les années 1922 et 1925. Là, grâce aux embarcations appelées «golondrinas» (hirondelles) vous pourrez profiter d’une vue sur la côte. Le phare construit en 1892 et son faisceau lumineux  quii atteint 35 miles (65 km). Le Musée de la mer explique l’histoire, l’archéologie, la pêche et la vie marine, avec des expositions de maquettes de navires, graphiques, vidéos, matériel de pêche et trois aquifères avec des espèces marines de la Méditerranée.

La sierra de Irta se confond avec les falaises. Il vous restent à voir la chapelle de San Antonio et la tour de guet médiévale.

Vous devez voir...

Castillo del Papa Luna
Dónde dormir en Peñíscola
Faro

Informations pratiques

Coordonnées

40° 20′ 57.56″ N, 0° 21′ 40.21″ E

Distances

Castellón de la Plana 74 km, Madrid 491

Lieux proches

Comentarios Facebook

About the author

Simple Share Buttons
Simple Share Buttons

Utilizamos cookies de terceros para mejorar la usabilidad para dispositivo de usuario. Si usted continua navegando, consideramos que acepta su uso. Puede cambiar la configuración y obtener más información

Los ajustes de cookies de esta web están configurados para "permitir cookies" y así ofrecerte la mejor experiencia de navegación posible. Si sigues utilizando esta web sin cambiar tus ajustes de cookies o haces clic en "Aceptar" estarás dando tu consentimiento a esto.

Cerrar