La Vila Joiosa – Villajoyosa

Authentique et Coloriste, village de pêcheurs et fabrique de chocolat

À l’abri des excès touristiques cette  petite localité tranquille et colorée, consacrée à la pêche et au chocolat a conservé son ambiance de village traditionnel. Sa production de chocolat l’a rendue fameuse depuis le XVIIIe, ainsi que ses fêtes spectaculaires de Maures et chrétiens  célébrées sur ses plages.

Planifiez votre escapade à Villajoyosa – La Vila Joiosa

Il y a beaucoup à voir à Villajoyosa, gentille petite municipalité où passer le premier jour de l’escapade, parcourant ses rues et les environs. Des ruelles à saveur antique comme celles de Colon et Canalejas, les façades des maisons «suspendues», la Promenade Maritime merveilleuse, et le Musée du Chocolat Valor, sont des lieux à la visite obligatoire. Notre section Que voir… vous suggérera d’autres buts. Le lendemain, vous pouvez aller visiter la ville d´Alicante et ses plages. Ceux qui aiment la tranquillité iront  plutôt voir le proche et joli petit village d´Altea. Finalement pour découvrir toute la gastronomie de la zone et choisir où vous loger, voyez notre section Se loger et manger à Villajoyosa.

Voulez-vous visiter cet endroit?

Vers le IVe av. J.C. sur la colline située à l’embouchure de la rivière Amadorio, existait un établissement ibère quoiqu’il n’y ait pas de consensus sur les nombreux vestiges archéologiques trouvés: certains pensent qu’ils peuvent correspondre à la colonie grecque Alonis (des Jonios venus de Marseilles). D’autres l’associent au bourg romain que Tite Live nomma Hosnosca. Ce dont on est certain est que ses nécropoles de Poble Nou et Casetes ont servi pendant neuf cents ans, jusqu’au Ve siècle. La dite Torre de Hercules est le principal monument. On a trouvé tout autour des bases d’édifices, des amphores, des monnaies et quelques inscriptions qui sont conservées dans le Musée archéologique local.

Les musulmans construisirent un village qu’ils protégèrent par un château et une muraille dont il reste quelques vestiges dans la rue actuelle Costera del Mar. Presque tous les habitants abandonnèrent le lieu avant 1251 quand les troupes du roi Jaime I occupèrent la région. Assignée à l’Amiral Bernat de Sarria, celui-ci donna une Charte de Peuplement en 1300. Son nouveau nom «commercial»: Ville Joyeuse attira des gens de Catalogne et d’Aragon. Peu après, en juin 1304, une chevauchée  de maures venant du Royaume de Grenade, prit la localité par surprise, emmenant quelques deux cents colons récemment installés.

Pendant la guerre des deux Pedros, la localité fut prise d’assaut par les castillans. Le roi Pedro IV voulant la sauver de tant de malheurs donna à son port des privilèges pour le commerce de denrées et de vins. Après avoir appartenu à l’Infant Don Pedro de Aragon, elle passa à être Ville Royale en 1443. Trois ans plus tard des corsaires tunisiens débarquèrent à Benidorm, ville voisine, emmenant prisonnière presque toute la population, raison pour la-quelle Villajoyosa fut fortifiée et sa population reçut des armes. C’est pourquoi quand en 1538 les galères corsaires du célèbre Zalle Arraez  attaquèrent et ses gens furent repoussés par la milice de Villajoyosa. Cette victoire, attribuée à l’aide de Santa Marta Patronne de la localité est célébrée chaque 28 juillet, à l’aube  par une Fête de Maures et Chrétiens, simulant un débarquement maritime des corsaires.

Au XVIe siècle, devant le grave danger des attaques des corsaires berbères, on fortifia. L’église de la Asunion fut planifiée comme église-forteresse, renforçant une zone de l’ancienne muraille musulmane. Les ingénieurs militaires Cervello et Aldana furent chargés de projeter et d’élever de nouvelles murailles à plans inclinés pour mieux résister aux tirs d’artillerie, et  de disposer des meurtrières depuis les quelles lancer leurs tirs d’artillerie ; Ils édifièrent aussi des tours de guet dans les alentours. La méfiance vis-à-vis des mauresques quant aux débarquements de corsaires musulmans contribua à l’expulsion des mauresques du Royaume ; ceux de Villajoyosa partirent les derniers vers 1613. À la même époque dans les ateliers de constructions navales de l’Arsenal on construisit de nombreuses galères de guerre. Depuis 1694 sont célébrées les fêtes des Maures et Chrétiens.

Comme bien d’autres villages de la zone Villajoyosa s’unit à la cause autrichienne pendant la Guerre de Succession, ce qui causa la démolition des murailles lorsque la localité tomba aux mains des troupes de Felipe V.

Après les destructions dues à la Guerre d’Indépendance, au XIXe siècle, la récupération fut rapide grâce à sa proximité avec la région industrielle d´Alcoy. Le Quartier du Poble Nou fut alors construit. Dans les dernières décades du siècle, la forte importation de cacao du Vénézuela et de l’Equateur pour d’autres régions de la péninsule se compléta par la production locale de chocolat: diverses fabriques familiales, dont trois fonctionnent encore et ouvrent au public des musées où sont contées les traditions et productions.

Quartier ancien de Villajoyosa

En 1911, le roi Alfonso XIII donna le titre de «ciudad» (ville). Son économie a continué à croître pendant le XXe siècle, grâce aux fabriques de chocolat, à l’activité traditionnelle de la pêche. Les familles des pêcheurs décidèrent de peindre les façades de leurs maisons qui donnent sur la plage Centro, pour donner une référence visuelle aux familles des marins revenant chaque après midi ; caractéristique qui a été conservée et qui a donné un jeu de couleurs singulier au front de mer.

Cette localité s’est sauvée des assauts du béton et a une certaine faveur d’un tourisme respectueux de l’environnement et de la vie locale.

Nous commençons la visite de Villajoyosa par la vieille ville, ou quartier antique, nommé Arsenal (pour y avoir fabriqué des galères de guerre), situé entre la Plage Centro et la rivière. On y trouve de nombreuses démonstrations particulières de l’architecture populaire levantine, anciennement très habituelles dans les autres villages du littoral. Le fait que ses habitants soient des résidents à plein temps à cause de leur activité (pêche et fabrique de chocolat) donne à ce village une authenticité que les autres localités touristiques de la côte ont perdue.

Nous recommandons de passer par les ruelles à saveur, comme Colon et Canalejas, véritables trésors à voir à Villajoyosa. Les façades des maisons suspendues au dessus du cours sec du Amadoiro sont peintes en bleu et jaune qui leur donnent cet air de joie que porte la localité dans son nom. Le tout a été déclaré «Ensemble Historique et Artistique».

Dans la rue Colon, le Musée Archéologique ou Musée de la Villa est logé dans la Maison de la Culture. En 2009, le catalogue et la restauration de ses fonds furent terminés. On y conserve des traces de tous les peuples qui sont passés par la zone du forum et du Marché de la ville romaine de Allone et de ses activités les plus traditionnelles.

A côté des seuls restes de la muraille musulmane est l’église  Arciprestale de Nuestra Señora de la Asuncion, construite au XVIe, en gothique avec des éléments renaissance, complétés par des ajouts baroques- Elle fut conçue comme église-forteresse pour protèger la population des attaques corsaires. En 1936, les miliciens saccagèrent les œuvres d’art et religieuses, mais une sculpture de bois de Santa Marta du XVII a survécu, venant de la figure de proue d’un navire. Restent aussi dans les parages des débris de la muraille du XVIe ainsi qu’une tour ronde avec sa meurtrière d’où tirer sur les attaquants corsaires qui apparaissaient si souvent.

Une partie essentielle de la visite est de baguenauder sur le Paseo Maritimo, jouissant des gaies maisons peintes des pêcheurs. On arrive alors au port et à la jetée. La pêche, fait que tous les jours (sauf en fin de semaine) a lieu dans sa lonja une vente à la criée pittoresque.

Par le Barrio (quartier) de San Antonio, nous arrivons à la Partida de Torres, lieu du premier peuplement romain entre les vestiges du quel on voit encore la Torre de Sant Josep, monument funéraire du IIe siècle.

Avenue du Pianiste Gonzalo Soriano se trouve le Musée del Chocolate Valor, où sont exposés pièces et outils que l’on a collectionnés depuis 125 ans.

Les visites guidées organisées par le Bureau du Tourisme permettent l’accès aux villas romaines de Xauxelles, Els Plans,  à la ville romaine de Allone, à la nécropole ibère de Poble Nou, connaître aussi les Tours de guet côtières (XVIe) de l’Aquilo, el Xarco et la Era de Soler. La Casa-Museo La Barbera dels Aragones est une ferme du XVIIe décorée comme un petit palais romantique avec toute une collection d’objets de la bourgeoisie du XIXe, meubles isabélins, alfonsins, art déco, vêtements, ustensiles de cuisine. Il y a aussi des visites théâtralisées.

Musée de la Vila

Le petit matin du 28 juillet, est un excellent moment pour visiter Villajoyosa, alors que ses habitants commémorent le débarquement du corsaire par une fête nautique originale de Maures et Chrétiens.

Cette localité, en dehors de l’ambiance touristique artificielle, conserve ses 12 kilomètres de plages. Entre les plus grandes et fréquentées, vous  en trouverez des petites plus tranquiles, comme la Playa Bol Nou et la Caleta. Près du casino Royal Palm se trouve une plage nudiste libre. Sur la Plage du Charco (Xarco) reste une tour de guet du XVIIe. Aux alentours de la Plage Torres, en direction contraire vers le casino Costa Blanca, subsistent des ruines romaines.

Vous devez voir...

Dónde dormir en Villajoyosa
Playa de Villajoyosa
Dónde dormir en Villajoyosa
Puente sobre el río Amadorio

Informations pratiques

Coordonnées

38º 30’ 19’’ N, 0º 13’ 18’’ W

Distances

Alicante 32, Madrid 452 km

Lieux proches

Comentarios Facebook

About the author

Simple Share Buttons
Simple Share Buttons

Utilizamos cookies de terceros para mejorar la usabilidad para dispositivo de usuario. Si usted continua navegando, consideramos que acepta su uso. Puede cambiar la configuración y obtener más información

Los ajustes de cookies de esta web están configurados para "permitir cookies" y así ofrecerte la mejor experiencia de navegación posible. Si sigues utilizando esta web sin cambiar tus ajustes de cookies o haces clic en "Aceptar" estarás dando tu consentimiento a esto.

Cerrar