Banyoles

La ville du lac

Situé près d’une légendaire formation lacustre de grande richesse naturelle, cet ancien fief religieux de l’intérieur de la province de Girona fut un centre important des «guerrilleros» au XIXe siècle. Il a conservé un patrimoine archéologique important et possède de nombreux sites d’excursion dans ses environs.

Planifiez votre escapade à Banyoles

Ce village possède suffisamment d’attraits pour nous occuper toute une fin de semaine. Tant par son lac, comme par ses rues chargées d’histoire Banyoles enchantera le voyageur car  de plus il est situé non loin de villages comme Besalu ou Olot, sans compter de la capitale, Gerone. Les amants de la Nature pourront se perdre dans le Parc Naturel de La Garrotxa, un complexe volcanique où faire de magnifiques excursions et pratiquer le tourisme actif. Pour profiter au maximum de tout ce que vous offre Banyoles, notre section Se loger et Manger à Banyoles  vous révèlera les secrets de la gastronomie locale ainsi que les meilleurs logements et restaurants.

Voulez-vous visiter cet endroit?

On a trouvé dans la région des restes humains d’il y a 80.000 ans. Le gisement de la Draga fut habité par une comunauté organisée vers les 5.200 a.C.

Dans l’Antiquité, la Pla de l’Estany fut romanisée comme le prouvent les trouvailles archéologiques de la Porte del Forn.

Le village actuel surgit en 812, lors de l’établissement de l’Ordre de San Benito. L’Abbé Bonitus, développera tout un fief ecclésiastique autour du monastère de Sant Estève.

Au XIIe siècle, les textiles produits dans la région commencent à se faire connaître et les lieux s’enrichissent, ce qui fit qu´en 1269 on commença la construction de l’église Santa Maria dels Turers, et on urbanisa la zone de l’actuelle plaza Mayor. L ?abbé du monastère cèdera en 1303 une «Lettre de Peuplement» permettant la constitution d’un Conseil pour régir les affaires locales. Le commerce des textiles se développera, les produits étant chaque fois plus demandés dans l’entourage de la méditerranée, avec plus tard l’introduction du chanvre. Au XIVe siècle, la croissance démographique obligea à repousser les murailles.

En 1794, les troupes françaises de la Convention occupèrent la ville pendant quelques mois. De nouveau, en 1808 et 1814 elle fut occupée plusieurs fois par les troupes de Napoléon, se développant alors toute une lutte de guerrilla, au cours de la quelle un grand protagoniste fut Mossen Francesc Rovira, un moine du monastère de Sant Estève qui devint un grand commandant guerrillero: en avril 1811 avec seulement mille compagnons, Rovira conquit le château de Figueras, l’un des plus surs d’Europe.

Pendant les trois guerres carlistes, l’activité de guerrilla fut très intense, car la population rurale sympathisait avec les absolutistes. Au cours de l’été 1835, la division du général carliste Guergue entra dans la région. En 1846, la crise économique et la création d’un service militaire obligatoire facilitèrent le début de la seconde guerre carliste au cours de la quelle le leader local Marcelino Gomfaus reçut l’appui des républicains idéologiquement opposés, afin d’affaiblir les libéraux qui appuyaient le gouvernement. Pendant la Troisième Guerre Carliste, à la suite de combats violents contre les volontaires libéraux, les Carlistes occupèrent Bañolas entre 1872 et 1875. Le fameux général Francesc Savalls y résida alors. Au cours des décades suivantes, les habitants resteraient très divisés entre carlistes et républicains.

La Plaça Turers dans une ancienne photografie

En 1920 le roi Alfonso XIII lui donna le titre de “ville”.

En juillet 1936, le soulèvement militaire ayant échoué en Catalogne, les miliciens de Bañolas attaquèrent et mirent à sac les églises. Les entreprises devinrent collectives pendant la guerre, logeant les réfugiés des zones occupées par les rebelles. En février 1939, les fascistes occupèrent la ville réalisant sur les gens de gauche la même répression que ceux-ci avaient opérée au préalable sur les gens de droite et les religieux.

A l’occasion des jeux Olympiques de Barcelone 92, le lac de Banyoles accueillit quelques unes des épreuves spòrtives.

On peut commencer la visite de Banyoles depuis sa belle Plaza Mayor, citée dans des documents depuis le XIIIe siècle. Elle conserve sa forme primitive, car on peut encore voir une partie des canalisations primitives qui allant au lac traversaient la place, comme le Rec Major. On profita pour y installer des moulins comme celui des Voltes. Proches sont les rues Mayor, bordée de vieilles maisons comme celle de Esponella, et la rue des Escrivanies, où se trouve le Can Lavall qui hébergea le militaire Savall dans le cadre du conflit carliste du XIXe.

L’origine de Banyoles est directement liée au monastère de Sant Esteve (XVI-XVIIIe), fondation bénédictine du IXe., reconstruit plusieurs fois jusqu’à être l’abbaye actuelle. De l’église magnifique on remarque le portail principal gothique de 1530 et son clocher de la fin du XVIIe. Sont conservés au-dedans dans un petit coffre reliquaire les reliques du saint patron Sant Martiria et le magnifique autel de la Vierge de la Escalada, tous deux du XVe.

Du Couvent des Capucins, construit au XVIe siècle, aujourd’hui seulement restent quelques ruines pour voir à Banyoles.

Dans une petite colline, est l’église de Santa Maria dels Turers (1333). A noter sa tête hexagonale et sa nef aérée. Elle conserve encore une primitive porte médiévale, bien que son front urbain est classiciste. A l’intérieur une vieille pile baptismale des vestiges de la précédente église romane. Il faut aussi remarquer les magnifiques vitraux installés au XXe siècle. Dans son voisinage il y a la médiévale rue Nou, dont ancienne une ancienne demeure semble curbée, ce qui lui a valu le titre de « la rue des femmes enceintes ».

Plaza Mayor de Banyoles

La Pia Almoina (s. XIV) est un palais gothique qui a accueilli le Consell de la Vila. Son patio est intéressant et il a des magnifiques arches. Actuellement, le palais abrite le Musée Archéologique Régional où se conserve la célèbre mâchoire paléolithique de Banyoles.

Le commerce du textile qui se créa au Moyen Age  prouve son importance dans des édifices comme: la Llotja del Tint (XVe) où étaient teints les tissus. C’est maintenant une salle Culturelle.

Des restes de Muraille peuvent se voir à divers endroits (Elle fut édifiée entre les XIII et XVe et agrandie jusqu’au XVIIIe. Sur la Promenade de l’Industria se dresse la Casa de la Vila (1927) dont le front classiciste s’achève en une balustrade haute.

Les familles riches se firent construire des demeures seigneuriales, entre elles, Ca L’Ameller (XVIII-XIXe) avec au devant un splendide porche-terrasse. Can Puig dela Bellacasa (XIVe) fortifiée par les français durant la Guerre d’Indépendance et Can Boada (XVII-XVIIIe) avec son moulin historique. Le quartier de Puigpalter intègre la très ancienne Can Tassi avec sa tour médiévale.

Le célèbre Lac de Banyoles (le plus grand de Catalogne) dispose de plusieurs attractions sur ses rives. Du à ses caractéristiques singulières et aux légendes qui l’entourent il a son propre Centre d’Interprétation sur la Place dels Estudis. Le Musée Darder est un excellent complément pour comprendre les alentours, et ses fonds  qui rappellent les antiques Cabinets d’Histoire Naturelle mérite une visite.

Finalement, les environs du village possèdent d’importantes richesses archéologique, citons : les Grottes de Serinya où sont apparus de nombreux restes paléontologiques et le Parc Néolithique de la Draga où l’on peut même voir les formes d’habitats propres à cette période préhistorique, À Camos, on peut voir les vestiges de la Villa Romaine de Vilauba (IIes).

Vous devez voir...

Lago de Banyoles
Dónde dormir en Banyoles
Monasterio de Sant Esteve

Informations pratiques

Coordonnées

42º 7’ 10” N, 2º 45’ 59” E

Distances

Girona 20 km, Barcelona 123 km, Madrid 720 km

Lieux proches

Comentarios Facebook

About the author

Simple Share Buttons
Simple Share Buttons

Utilizamos cookies de terceros para mejorar la usabilidad para dispositivo de usuario. Si usted continua navegando, consideramos que acepta su uso. Puede cambiar la configuración y obtener más información

Los ajustes de cookies de esta web están configurados para "permitir cookies" y así ofrecerte la mejor experiencia de navegación posible. Si sigues utilizando esta web sin cambiar tus ajustes de cookies o haces clic en "Aceptar" estarás dando tu consentimiento a esto.

Cerrar