Vilanova i la Geltrù

Ville romantique de Catalogne et Musées en bord de mer

Située dans la contrée du Garraf, cette ville à la fondation légendaire est l’un des villages catalans qui reflètent le mieux la prompte industrialisation et le mouvement romantique en tête du réveil de la culture catalane : la dite Renaixença. Il faut y vois les maisons romantiques et modernistes avec ses musées  discrets.

Planifiez votre escapade à Vilanova i la Geltru

La visite des quatre musées et autres endroits mentionnés dans la section Que voir à Vilanova i la Geltrú peut nous prendre une journée. Une deuxième journée d’escapade permet de se diriger vers la ville voisine de Sitges, avec une autre offre culturelle puissante et une ambiance formidable. Vous trouverez aussi de nombreuses possibilités de tourisme actif que vous pouvez pratiquer sur ses plages et dans le Parc naturel du Garraf  situé à proximité. Notre page  Dormir et manger à Vilanova i la Geltrú  vous donnera toutes les informations pour profiter pleinement de la gastronomie locale, ainsi qu’une liste des établissements dans les environs.

Voulez-vous connaître cet endroit?

Sur les terres de de Vilanova, il y eut un peuplement très éloignée à l’époque des Ibères, comme le prouve le site d’Adarró, qui fut plus tard romanisé.

Cette localité situe à La Geltrú, où une forteresse fut construite au moins au XIe siècle, son noyau le plus ancien. Selon la tradition locale, le village surgit lorsque la population de La Geltrú  émigra à cause des abus de son seigneur féodal, qui exigeait d exercer son droit à la pernada (de cuissage). La population s’ installa sur la côte, fondant la Villa Nueva de Cubellas pour être proche de cette dernière ville.

La fondation légale de Vilanova eut lieu en 1274, date à laquelle elle reçut la Lettre de Peuplement du roi Jaime I. En 1358, le roi Pedro III d’Aragon lui accorda le privilège d’organiser un marché hebdomadaire

La croissance de la population fut possible grâce aux prébendes royales qui ont même permis aux habitants d’acheter au XVIe siècle le château médiéval situé dans le noyau d’origine de la ville. Vilanova reçut également l’autorisation de la Couronne pour exporter son vin, ce qui  lui apporte de grands bénéfices.

Au XVIIIe siècle, le port  prospéra grâce à l’ouverture des principales places nationales au commerce international avec les Indes.

En 1804, un théâtre fut construit, qui servant également de salle de bal: bel exemple de la prospérité que le commerce avec l’Amérique lui apporta. En 1839, l’industrialisation de la ville commence avec l’installation d’une usine  textile qui utilisait une machine à vapeur innovante. Par conséquent, grâce à ce développement précoce et à la relation traditionnelle avec les colonies prospères d’outre-mer (en particulier Cuba), Vilanova progressa remarquablement au cours de ce siècle. Il en résulte l’émergence rapide d’une classe moyenne et avec elle toute une activité culturelle intense et  la construction de demeures magnifiques avec des jardins et des centres de loisirs. On en voir le reflet dans l’adoption d’un style, le romantisme, qui caractérise la ville et un grand nombre de ses biens culturels. Dans cet environnement Victor Balaguer, poète de la Barcelone de la Reanaixença et journaliste en langue catalane, sera élu député  aux Cortes en 1869, pour Villanueva i Geltrú et  enfin ministre d’Outremer jusqu’en 1898,  représentant les intérêts des entreprises catalanes, très puissantes à Cuba et aux Philippines.

Qué voir à Vilanova i la Geltrú
Le Château de la Geltrú (Ed.L. Roisin)

Au XXe siècle, la croissance économique de la ville s’est poursuivie, avec la diversification des industries, la croissance du secteur de la pêche,  à partir de son port et  celui du tourisme.

La visite doit commencer face au château, originairement du Xè siècle et reconstruit dans le style gothique catalan, du XIIè au XVè siècle. Au XXe siècle, il fut profondément remanié pour devenir le siège des archives historiques régionales. Dans son édification, des éléments romans sont mélangés à d’autres éléments gothiques et même Renaissance.  La grande cour et sa façade principale sont le plus intéressant. Plusieurs collections artistiques y  sont exposées.

Une tour monumentale sur la façade identifie l’église de Santa María (XVIIIe siècle), à ​​l’intérieur de laquelle se trouve un retable baroque du XVIIe siècle. A proximité se trouve la Porte d’en Negrell (XIVè siècle),qui faisait partie de l’ancienne muraille médiévale.

Sur la centrique Plaza de las Nieves se trouve l’église paroissiale de San Antoni Abad (fin du XVIIIe siècle), dotée d’une  brillante façade  et également dédiée à la Virgen de las Nieves; les deux personnages sont les patrons de Vilanova. À voir obligatoirement en est le clocher, un travail baroque spectaculaire et l’un des emblèmes de la ville; Selon une légende locale, en voyant le résultat de son travail, l’architecte responsable se serait suicidé en se jetant de son haut.

La chapelle ermitage de San Juan (XIIIe siècle) est située sur le site  du parc Cuadra de Enveja, qui appartenait à une ancienne fortification.

Qué voir à Vilanova i la Geltrú
Can Pahissa

Parmi les édifices modernistes, on peut citer Can Pahissa (1921), sur la Rambla de la Pau, où l’on remarque le jardin et les vitraux. Vient ensuite le monument peu réussi à l’homme politique né dans la ville: Francesc Macia qui proclama la République catalane le 14 Avril 1931 et fut président de la Generalitat récupérée. La maison Renard est un autre exemple de maison moderniste située dans le même axe urbain de la rambla.

Sur la vaste Plaza de la Vila  avec ses arcades (XIXè siècle) se trouve la belle mairie (1867) de style romantique.

Can Papiol (XVIII-XIXe) est une des maisons les plus remarquables. Elle montre comment était une demeure bourgeoise du XIXe. Vous pourrez suivre l’évolution de la même période dans le Centre d’Interprétation du Romantisme de la famille Cabanyes, situé sur un magnifique domaine entouré d’un vaste jardin ayant appartenu au poète Manuel Cabanyes. Ce nom de famille était également lié à la Masía Nova, près de laquelle est apparue une nécropole néolithique.

Dans cette petite ville de la province de Barcelone, vous trouverez l’un des meilleurs musées des beaux-arts de Catalogne. Créé par Victor Balagueri Cirera  homme politique et intellectuelle de la fin du XIXe siècle dans une propriété au paysage spectaculaire, il héberge  dans son édifice au beau style historiciste une riche collection d’art principalement catalan. La bibliothèque y est également exceptionnelle.

Près du Phare de San Cristóbal (1902) sont le Musée de la Mer et la Torre Azul-Space Guinovart complémentaire (s. XIX ), construite pendant les guerres carlistes et consacrée  à  une exposition permanente sur la mer et ses relations avec la région. Tout près se trouve la chapelle ermitage de San Cristóbal (XIVe siècle), acquise en 1944 par l’ intellectuel célèbre Eugeni D’Ors  et réhabilitée en résidence de vacances. C’est là  que l’écrivain est mort.

Parmi les gisements  archéologiques à voir à Vilanova i La Geltrú se trouve Ardarró, à proximité de l’Alto de Sant Gervasi. C’est une ancienne colonie ibère habitée, depuis au moins le Ve siècle avant JC et  remplacée plus tard par une villa romaine.

Informations pratiques

Coordonnées

41° 13′ 47″ N, 1° 41′ 37″ E

Distances

Barcelona 48 km, Madrid 577 km

Stationnement

Il y a des zones de stationnement gratuit dans le Parc de Ribes Roges (zone de la plage) et les alentours du pavillon des sports d’ El Garraf. Il y a aussi un parking payant sous terrain place du Mercado, en plein centre historique.

Altitude

22 m

Population

66 591 (2012)

Els Tres Tombs (janvier), Carnaval, Grandes fêtes de la Vierge des Neiges ( de fin juillet au 6 aout). Semaine de la Mer(juin), Fête du Cheval (septembre). Foire de novembre

Festival du Xato (novembre). Els Castellers

Marché 1900 (mai)

Foire des Placas de Cava (1er dimanche du mois, de 10:00 à 20:00 sur le Paseo Maritime)

Foire des peintres (2e dimanche du mois, de 10:00 à 14 :00 place de l’Asuncion)

Foire des Artisans (3e dimanche du mois de 10.00 à 14.00, sur la Rambla de la Pau)

Lieux proches



About the author

España Fascinante usa cookies para asegurarte una experiencia maravillosa. Si usted continua navegando, consideramos que acepta su uso. Puede cambiar la configuración y obtener más información

Los ajustes de cookies de esta web están configurados para "permitir cookies" y así ofrecerte la mejor experiencia de navegación posible. Si sigues utilizando esta web sin cambiar tus ajustes de cookies o haces clic en "Aceptar" estarás dando tu consentimiento a esto.

Cerrar