Canet de Mar

Petite ville moderniste accueillante du Maresme

Tout près de Barcelone, entre un front de mer soigné et la montagne du Montnegre, Canet de Mar offre de nombreux édifices à l’architecture moderniste de Demenech i Montaner, en particulier l’ensemble remodelé à proximité du château de Santa Florentina.

Planifiez votre escapade à Canet de Mar

Canet est le village d’été le mieux préservé de la côte de Barcelone, avec de nombreuses promenades où vous pourrez profiter d’excellents bâtiments modernistes. La visite des lieux que nous détaillons dans la section Que voir à Canet de Mar peut nous prendre une journée entière. Dans les environs, il y a une offre large pour le tourisme actif, à la fois l’eau et la montagne. Il y a beaucoup de bons endroits pour apprécier la gastronomie de la région et internationale, mais l’offre d’hébergement est limitée aux campings et aux auberges; Ceux-ci peuvent être trouvés sur le site Dormir et manger à Canet de Mar. Sur notre page Sleep and Eat à Canet de Mar, vous trouverez toutes les informations pour profiter pleinement de la cuisine locale, ainsi qu’une liste des établissements dans les environs.

‘Le peuple ibère est à l’origine de cette région de la province de Barcelone, autrefois pleine de « joncs », Il y a aussi des villas romaines dans la région telles que Can Vigas et la maison fortifiée romain à l’endroit où se trouve actuellement le château de Santa Florentina, quelque peu au nord de la ville actuelle.
Les vagues d’invasions wisigothiques successives qui pénétrèrent en Catalogne, détruisant tout sur leur passage, vidèrent les lieux de leur population. Cette région ne retrouvera une entité qu’au XIe siècle, quand ce sera un petit village de la paroisse de San Iscle (Acisclo en castillan) de Vallalta; il faut signaler aussi la fondation du château de Santa Florentina (1024), propriété du chevalier Gaudamir de Canet, et d’un ermitage dédié à Sant Feliu. Comme sur une grande partie de la côte méditerranéenne, les attaques des corsaires barbaresques au XVIe siècle obligèrent à fortifier le littoral et le peuplement de la côte sera ralenti par la crainte des gens de la région d’y construire des maisons, n’y laissant que des cabanes pour continuer leurs activités de pêche. En 1599, leur seigneur, Gastón de Montcada, obtint l’autonomie municipale en relation à Sant Iscle del Vallalta.

Après la guerre de Succession, en 1714,une période de prospérité s’établit jusqu’à la fin du XVIIIe siècle, fruit du recul de la menace des corsaires et de l’ouverture du commerce maritime des ports catalans avec l’Amérique. Une industrie textile commença à se développer  de même que  la culture viticole. Dans la seconde moitié du dix-neuvième siècle, des émigrés enrichis en Amérique  commencèrent à s’installer et à investir dans la construction de demeures et dans l’industrie locale, en particulier dans l’industrie textile, les industries du tricot. En 1865, la première coopérative de consommateurs d’ Espagne  fut créée à Canet, sous le nom de La Compañía; il se séparerait en 1886 et l’une de ses branches survivrait jusqu’à récemment en tant qu’entité culturelle.

Bibliothèque et Promenade de la Miseicordia vers 1929.(photo Lucien Roisin)
Bibliothèque et Promenade de la Miseicordia vers 1929.(photo Lucien Roisin)

En 1908, le roi Alphonse XIII y vint en visite et accorda le titre de comte de la vallée de Canet à Ramón Montaner, seigneur du château de Santa Florentina. Ce château sera rénové, y compris les éléments d’autres bâtiments, par l’architecte barcelonais Domènech i Montaner au cours des années suivantes. En 1936, les églises de la localité furent pillées et incendiées par des anarchistes. Après la guerre, la ville se reprit et est encore toute une référence dans le domaine du textile ainsi que comme centre touristique renommé. En 1971, un groupe d’ amis appelés « Pionniers de Canet » se mirent à organiser des concerts annuels sous le nom de Sis Hores de Cançó, au cours desquels des auteurs-compositeurs catalans tels que Lluis Lach, Ovidi Montllor, Maria del Mar Bonet, Raimon, Francesc Pi de Serra, vinrent y revendiquer la culture dans leur langue.

La visite  commencera par la Riera del Pinar face à la silhouette fantastique du Castell de Santa Florentina (XIe siècle, réformé à la fin du XIXe et  débuts du XXe siècle). On y trouve des éléments romans originaux, mélangés avec d’autres éléments  provenant du sanctuaire de Tallat, ainsi que des éléments néogothiques conçus par Domènech i Montaner dans sa réforme. En 1998, la revue Architectural Digest l’a inclus entre les plus belles maisons du monde. Dans ses installations, des concerts de musique classique ont lieu chaque été. Dans le Museu Nacional d’Art de Catalunya MNAC  on conserve le portrait de Lluís Domènech que le réalisa ainsi que celui de l’artiste barcelonais Ramón Casas.

Castell de Sant Florentina, restauré par Lluis Domenech i Montaner
Castell de Sant Florentina, restauré par Lluis Domenech i Montaner

l’Hôtel de Ville (1906),donne sur la rue Ample. C’est un autre exemple du modernisme local portant sur sa façade des créneaux en guise de faitage. Le salon des séances plénières est le plus singulier de l’intérieur. Can Mir est une ancienne ferme d’origine médiévale, dont l’apparence actuelle est le résultat d’une réforme du début du siècle dernier. De même, le Paseo de la Misericordia, bordé d’arbres, présente aussi une curieuse fontaine dessinée en 1917 par l’architecte Puig i Cadafalch.

Et dans le quartier commercial et dynamique de Riera Buscarons se trouve la maison-musée habitée par l’architecte Lluis Domènech i Montaner qui est consacrée aujourd’hui au maintien de son héritage architectural. Cette maison a été construite par Domènec lui-même et une grande partie de ses archives personnelles et professionnelles y sont conservées.

Le Marché (1933), sur la place du même nom, est l’œuvre de Pere Domènec i Roura et c’est un édifice de grande austérité formelle. Le mercredi est le principal jour de marché.

Dans le Parc de la Misericordia (1896) vous verrez l’étrange immeuble qui abrite le Restaurant du Sanctuaire  (1914) et dont les plans encore une fois sont de Puig i Cadafalch, qui y a mélangé brique, céramique et  forge.

Vil La Flora (1925) est la maison d’été magnifique et élégante des Busquets ‘indianos’. Construite par Ferrés i Puig, elle est complétée par une ferme. Cette famille de  promoteurs s’est également préoccupé des besoins de la localité en ce qui concerne liiirrigation grâce à la construction de sources d’eau. Dans ce qui était autrefois leur jardin se trouve la dite Plaza de les Fonts, avec des fontaines dessinées par le même architecte  de la propriété.

Enfin, il est conseillé de parcourir le Paseo Maritimo et les plages de Canet et Cavaiò et  de monter jusqu’au cimetière municipal où vous pouvez voir quelques monuments funéraires de la même esthétique moderniste dont, en particulier  ceux que fit  Domènech i Montaner pour sa famille.

Renseignements pratiques

Coordonnées

41° 35′ 28″ N, 2° 34′ 58″ E

Distances

Barcelona 50 km, Madrid 660 km

Stationnement

Parking dans le parc culturel de Montaña de Sal

Altitude

15 m

Habitants

14 183 (2012)

Cavalcade des Mages (5 janvier), carnaval, jour de la croix de Pedracastells (1er mai), Festa Major de San Pedro (29 juin), fête de la Vierge de la Miséricorde (8 septembre), foire de Sainte-Lucie (décembre)

Marché moderniste (septembre)

Marché (mercredi), Artisans Fair (un samedi par mois)

Autres destinations proches


About the author

Otras noticias de interés
[vc_row][vc_column][vc_custom_heading text="Bastion royaliste et foyer du ‘ Patum’" font_container="tag:h2|text_align:left|color:%23000000" google_fonts="font_family:PT%20Sans%20Narrow%3Aregular%2C700|font_style:700%20bold%20regular%3A700%3Anormal"][vc_column_text]Ce petit village situé aux pieds Más información
[vc_row][vc_column][vc_custom_heading text="Château de rebelles Wisigoths, de bandits et de carlistes" font_container="tag:h2|text_align:left|color:%23000000" google_fonts="font_family:PT%20Sans%20Narrow%3Aregular%2C700|font_style:700%20bold%20regular%3A700%3Anormal"][vc_column_text]Situé sur la route Más información
[vc_row][vc_column][vc_custom_heading text="Ville légendaire et refuge de Cathares dans le Cadí." font_container="tag:h2|text_align:left|color:%23000000" google_fonts="font_family:PT%20Sans%20Narrow%3Aregular%2C700|font_style:700%20bold%20regular%3A700%3Anormal"][vc_column_text]Dans un cadre de Más información
[vc_row][vc_column][vc_custom_heading text="Le port de la ‘Gamba’ catalane" font_container="tag:h2|text_align:left|color:%23000000" google_fonts="font_family:PT%20Sans%20Narrow%3Aregular%2C700|font_style:700%20bold%20regular%3A700%3Anormal"][vc_column_text]Arenys de Mar est une petite localité Más información
[vc_row][vc_column][vc_column_text]Si antérieurement nous t’avons déjà parlé de ces villes espagnoles étonnantes, Patrimoine de l’Humanité, la Más información