Tolède

La ville des trois cultures

Cette vieille ville, capitale wisigothique devint plus tard la ville des trois religions et le grand centre de l’école des traducteurs. Cette ville a inspiré bien des artistes, comme les peintres Le Greco et Ignacio Zuloaga.

Planifiez votre escapade à Tolède

Le patrimoine que cette petite ville abrite entre ses murailles remonte à l’époque romaine. La Cathédrale Primada (siège de l’archevêque de Tolède qui porte le titre de Primat d’Espagne) est l’un des principaux attraits de Tolède, bien que son cadre urbain enserre des sites d’intérêt pour trois bons jours de visite. Ceux qui souhaitent faire une petite excursion (2 heures), peuvent se rendre au proche village de Guadamur. Les fans d’activités de tourisme actif, pourront se rendre au Parc Naturel de Cabañeros et en pratiquer de tous genres. Notre page Se loger et Manger à Toléde vous informera sur la gastronomie locale et les meilleurs logements. Sur le chemin du retour à Madrid, vous pouvez encore faire une bonne promenade par les rues d´Ocaña, ou voir tomber la nuit sur les jardins royaux d´Aranjuez.

Voulez-vous visiter cet endroit?

Les Carpetanos (population celte-ibère) s’installa sur une colline qui dominait le meilleur gué de la région. Ils construisirent des murailles autour de ce qui serait leur capitale. En 192 a.C. le proconsul Marco Fulvio Nobilior les vainquit et occupa la ville l’année suivante. Au cours des siècles suivants, elle deviendra une municipalité romaine importante puis un siège épiscopal.

À cause de la pression exercée par les Francs, les Visigoths occupent la péninsule Ibérique dans la seconde moitié du Ve siècle, et à partir de 507, ils transfèrent leur capitale de Tolosa à Tolède, y installant tout leur gouvernement. Lors du III Concile de Tolède en 589, le royaume changea son christianisme arien pour le catholicisme, en 610, son évêque devient Archevêque  dominant le reste des prélats, étant nommé «Primat d’Espagne». Jusqu’à 12 conciles seront célébrés dans cette ville.

Vers 712, les árabes prennent la capitale du royaume visigoth la nommant: madinat al muluk. Elle deviendra la capitale d’une grande circonscription territoriale dans la quelle le Califat de Cordoue intégra plusieurs provinces. En 1023 s’y fonde un royaume taifa indépendant qui survivra pour trois dynasties qui la plus part du temps seront en guerre avec leurs voisins (taifas ou chrétiens) En 1079, le roi Al Qadir, en plus de revoltes internes, subit les attaques du Califat de Badajoz .Après avoir fui, il demanda son aide au roi Alfonse VI de Leon. En 1085 celui-ci conquit Tolède, La conservant pour lui en échange de Valence. Comme partout ailleurs, la première tâche fut d’ouvrir des églises en construisant une cathédrale sur la mosquée.

A partir de 1126, l’archevêque Raimundo de Sauvetat  fit venir à Tolède des savants castillans et étrangers, de religions chrétienne, juive et musulmane pour qu’ils traduisent à l’espagnol et au latin les  écrits en langue arabe de la riche bibliothèque de la ville. C’est ainsi que de nombreux textes de médecine, d’algèbre, d’astronomie et de philosophie arabe vinrent former partie de la culture occidentale, d’où le titre de «ville aux trois religions». Jusqu’à ce que en 1211, vinrent à Tolède des milliers de chevaliers croisés français commandés par l’archevêque de Narbonne, indignés de la vie communautaire de chrétiens et d’infidèles. Ils prirent d’assaut le quartier juif, tuant tous ses habitants. Le roi Alfonso VIII  fit sortir son armée, mais les croisés français voulant  tuer maintenant les musulmans, le roi les renvoya en France. C’est pourquoi lors de la bataille de las «naves de Tolosa», l’année suivante, quand les chrétiens affrontèrent les Almohades, il n’y avait que des castillans, Navarrais et Aragonais.

En juin 1520, les milices de Tolède, commandées par Juan de Padilla prirent l’Alcazar à l’assaut faisant fuir le magistrat représentant le roi.et s’unirent à la révolte des comuneros commencée à Ségovie. Une fois la révolte écrasée, et Padilla éxécuté l’année suivante à Villalar, sa veuve Maria de Pacheco prit la tête de la résistance de la ville jusqu’à février 1522, quand elle s’enfuit au Portugal.

Photographie ancienne de la Place de Zocodover

C’est au printemps de 1577 que le peintre Domenikos Theotokopoulos arrive à Tolède. Il vivra, travaillera  37 ans dans cette ville et y mourra. Vue la difficulté de son nom, il est connu comme le Greco. Il laissa dans la ville et la province une grande partie de son œuvre étant devenu l’un des artistes les plus importants de la peinture espagnole.

Le 22 juillet 1936,  ayant échoué dans son plan de dominer la ville, le général Moscardo s’enferma avec une centaine d’hommes (gardes civils,  quelques cadets  et  des non militaires) dans l’Alcazar, y résistant un siège épique jusqu’au 28 septembre, devenant un des mythes de la Guerre Civile.

Visiter Tolède est liée à ses sites historiques comme la cathédrale et l’Alcazar. Vous aurez besoin de deux bons jours pour voir toutes les choses magnifiques qu’offre cette ville. Et s’il vous reste un peu de temps, les villes proches de OcañaAranjuezGuadamur ou  le parc de Parc Naturel de Cabañeros méritent de s’y arrêter. Le centre ville de Tolède a été déclaré  patrimoine de l’humanité en 1986 par l’UNESCO.

Pour commencer notre visite nous entrerons dans la ville par la Porte de la Bisagra qui en est l’entrée principale, et est construite sur la muraille musulmane. Nous nous dirigeons maintenant vers la porte du soleil (Puerta del Sol) de style mudéjar, pour finalement atteindre l’adorable petite mosquée du Cristo de la Luz (999), qui même remodelée par les chrétiens conserve le style musulman. Il ya de nombreuses églises à Toledo. Si vous aimez ce type de tourisme, vous pouvez les visiter toutes. De toutes façons nous vous en conseillons trois l’: Eglise de San Ildefonso (avec  un clocher intéressant), le Monastère de San Juan de los Reyes (gothique flamboyant), et l’église Santo Tomé (où se trouve le célèbre tableau du Greco: l’Enterrement du comte d’Orgaz). Tolède possède l’un des quartiers juifs les mieux conservés d’Espagne. Il dispose de deux synagogues incroyables: la synagogue de Santa María la Blanca (12ème siècle) et la synagogue du Tránsito (construite par Samuel Leví en 1357),  qui  abrite le Musée de séfarade.

Il ya de nombreux musées à Tolède qui méritent une visite: le Musée wisigothique est dans l’un des plus anciens bâtiments de la ville; la Maison Musée Victorio Macho, qui abrite plusieurs sculptures de l’artiste qui donne son nom au centre; la maison Musée El Greco avec des œuvres importantes de l’artiste; Le Musée de Santa Cruz (maisons de l’Hôpital Santa Cruz) archéologie et beaux-arts; et le Musée de l’Armée (hébergé par l’Alcazar). L’Alcazar abrite également la  bibliothèque de Castilla-La Mancha (la deuxième  bibliothèque en importance d’Espagne).

Deux ponts de Toèlde sont historiques: celui de San Martín et celui d’Alcantara. Si nous arrivons à la Place de l’Hôtel de ville outre cet édifice nous y trouvons l’archevêché et la célèbre cathédrale. De là, nous pouvons avoir accès à la Plaza du Zocodover ancienne place du marché à bestiaux.

imagenCL_castilla-la-mancha_toledo_capital_BI

Porte de la Bisagra

La Cathédrale de Santa María (120x59x88) est d’l’influence française. C´est l’une des cathédrales les plus grandes d’Espagne. Elle mérite une longue visite de ses chapelles, ses portiques, ses voutes… La chapelle mozarabe, les trois portails de la façade principale (l’Enfer, le pardon et le Jugement Dernier), d’autres portails aussi sont intéressants (celui de l’Horloge sur la façade nord, celui des Lions, et  celui dit Llana), la chapelle principale et celle du Sepulcro, le cloître, la salle capitulaire, plusieurs chapelles telles que celle de San Ildefonso (plateresque), celle de Santiago (1435), celle des Reyes Nuevos (un travail plateresque par Covarrubias au début du 16ème siècle), la Sacristie (qui héberge des œuvres du Greco,  de Goya, de Van Dyck) et le trésor de la cathédrale.

Vous devez voir...

Dónde dormir en Toledo

Informations pratiques

Coordonnées

39° 52′ 0″ N, 4° 2′ 0″ W

Distances

Ciudad Real 117 km, Ávila 133 km, Cuenca 182 km, Madrid 71 km

Lieux proches

Comentarios Facebook

About the author

Simple Share Buttons
Simple Share Buttons

Utilizamos cookies de terceros para mejorar la usabilidad para dispositivo de usuario. Si usted continua navegando, consideramos que acepta su uso. Puede cambiar la configuración y obtener más información

Los ajustes de cookies de esta web están configurados para "permitir cookies" y así ofrecerte la mejor experiencia de navegación posible. Si sigues utilizando esta web sin cambiar tus ajustes de cookies o haces clic en "Aceptar" estarás dando tu consentimiento a esto.

Cerrar