Valdepeñas

Capitale du vin de La Mancha

Sa situation géographique fit que les Rois Catholiques la choisirent pour s’y installer avec leur Cour. Pendant la Guerre d’Indépendance espagnole elle fut le site de l’un des plus héroïques soulèvements populaire contre les français, C’est un  bon point de départ pour tourisme oenologique et ornithologique.

Planifiez votre escapade à Valdepeñas

La visite des monuments de Valdepeñas peut ne vous prendre qu‘une demi journée. Vous pouvez consacrer l’après midi au Musée du Vin et à l’une des nombreuses caves, ou encore, vous diriger vers la ville ibérique du Cerro de las Cabezas et son centre d’interprétation. Les fans de la nature (portant les chaussures adéquates  et des jumelles) peuvent s’enfoncer dans le Parc de Hoya de Cervera et Massif de Calatrava, situé à l’ouest du village. Dans cette zone aussi sont la ville d´Almagro  et le château impressionnant de Calatrava la Nueva à quelques kilomètres d´Aldea del Rey. Pour contempler des oiseaux, il vous faudra prendre la route de Daimiel pour visiter un peu plus au nord le Parc des Tablas de Daimiel. Vous pouvez revenir à ce village pour y déjeuner, le visiter et parcourir le gisement préhistorique de la Motilla del Azuer. Une autre excursion d’une journée pourrait être d’aller visiter le village voisin de San Carlos del Valle, pour continuer jusqu’à Villanueva de los Infantes et le Parc des Lagunes de Ruidera, (que nous recommandons spécialement au cours des mois les plus chauds pour vous y baigner). Pour connaître la gastronomie locale et réserver, voyez notre section Se loger et Manger à Valdepeñas.

Voulez-vous visiter cet endroit?

Le site celtibère du Cerro de las Cabezas (VII-III a,C) en démontre l’antiquité. Les musulmans aussi l’occupèrent car nous  avons des traces archéologiques de cette période au cours de la quelle ils continuèrent la culture de la vigne. La fondation historique date de la fin du XIIIe. Certains disent que sa fondatrice fut doña Urraca, quoi que la thèse la plus commune est que ce fut doña Berenguela qui résidant à Pozuelo de Calatrava, attendant la naissance du futur Fernando III, regroupa plusieurs nœuds de peuplement pour former ce qui de nos jours est Valdepeñas.

En 1243 un document prouve la propriété de l’Ordre de Calatrava qui y fit venir des castillans et des aragonais qui devaient se consacrer à la culture de la vigne. Y vécurent  aussi des mauresques et des juifs qui y eurent deux synagogues.

Au XVe. La population augmenta considérablement, jusqu’à dépasser en nombre  celles de villages conne Almagro ou Daimiel. En 1448, les Rois Catholiques y séjournèrent, y laissant leurs enfants pendant leur campagne contre le royaume de Grenade. De même la reine Isabel I dut y avorter d’un garçon (qui aurait du être l’héritier du royaume de Castille s’il avait vécu), car un  fœtus est enterré dans l’église de la Asuncion.

En 1575, Felipe II, Prieur de l’Ordre de Calatrava, vendit Valdepeñas à don Alvaro de Bazan, marquis de Santa Cruz. Dans les débuts du XVIIIe, le septième marquis transforma son palais en une magnifique cour seigneuriale, luxueuse avec une intense vie culturelle et sociale. Les marquis utilisèrent toute leur influence avec succès pour mettre à la mode leurs vins à la cour et dans tout le pays.

« La Contienda » de Valdepeñas

Le 6 juin 1808, un régiment espagnol abandonna Valdepeñas pour éviter d’affronter les français, mais l’Assemblée locale de Défense, avec à sa tête Juan Antonio Leon-Vezares, le curée Calao mobilisa toute la population civile pour affronter l’armée française. Pendant la «bataille de Valdepeñas» la ville fut incendiée, mais les français durent battre en retraite. Une grande partie de La Mancha suivit l’exemple et Valdepeñas fut un centre virulent d’activité de guérilla, recevant par la suite le titre de «Ville très héroïque» du roi Fernando VII.

La Place d’Espagne est formée sur trois de ses côtés par des édifices sur arcades, blancs et bleus. L’église de Nuestra Señora de la Asuncion (XII-XIVe) en occupe le quatrième. Elle fut déclarée Monument National en 1977. L’église primitive avait des airs de forteresse fut érigée entre les XII et XIII. Elle conserve quelques éléments gothiques, renaissance et maniéristes. La Puerta del Sol (Gothique Isabélin, XVe) sur la façade principale. Des destructions dues à la guerre civile, reste une horloge solaire avec une plaque en séfardi se référant à Mahomet.

Au sud de la place est l’église des Trinitaires (1615-1632), style baroque et classiciste, selon le modèle jésuitique. Il nous faut aussi signaler les Chapelles de San Jose et San Marcos, toutes deux du XVIIIe et celle de la Vera Cruz, siège actuel de l’Auditorium Francisco Nieva.

En dehors de Valdepeñas même, il faut aller voir la Ville Ibérique du Cerro de las Cabezas (VII-III a.C.) construite à flanc de colline (oppida) à base de plusieurs terrasses et murs de contention qui résolvent le problème de la pente. C’est l’un des gisements archéologiques parmi les plus importants de la culture ibérique. Ses 1.600 mètres de murailles enserrent une ville organisée avec des zones domestiques, défensives et religieuses, vivant de l’aridoculture.  Le Centre d’Interprétation, proche, vous expliquera dans ses sept salles le rôle de celle ville au sein de l’antique Oretania.

Valdepeñas compte aussi sur une grande activité artistique et culturelle. Le Musée Fundation Gregorio Prieto est l’une des institutions privées des plus importantes de la Castille- Manche. Dans une ancienne demeure des XVII et XVIIIe, il héberge presque 5.000 œuvres originales de ce peintre prolifique, associé à la génération de 27, et des toiles d’autres peintres du XXe siècle. Relié à ce peintre il y a aussi le Musée des Moulins, dédié à ce type de construction et à l’histoire de la localité. Parlons aussi du Musée Municipal, qui expose les oeuvres présentées lors de l’Exposition Internationale des Arts Plastiques de la Ville.

Mais s’il y a une bonne raison pour connaître Valdepeñas dans le monde entier, c’est son vin. Depuis la plantation du raisin «airen» il s’est crée dans la région un style de vin particulier, des vins rouges nommés rosés, obtenus du mélange de raisins blancs et rouges. Cependant ces dernières années l’introduction d’autres variétés ont amélioré la qualité du vin de Valdepeñas. Qualité, nouvelles technologies et savoir faire séculaire des 33 caves qui les élaborent et les commercialisent augurent un grand futur pour les crus de cette dénomination. En 1999 s’est ouvert le Musée du Vin où le visiteur apprend à connaître le monde de la viticulture, ses tâches, son évolution. N’oubliez pas non plus de visiter l’une des caves de la localité, avec dégustation assurée.

Il est clair que la grande fête traditionnelle de Valdepeñas. Est la fête du Vin, célébrée la première semaine de septembre et déclarée d’intérêt Touristique National. En plus des cérémonies populaires liées au vin, un bon nombre d’activités culturelles ont lieu: Exposition Nationale d’Arts Plastiques et Prix International de Poésie Juan Alcaide. Il faut voir aussi le Festival Nationel de Flamenco et le Festival Folklorique Ciudad del Vino.

Informations pratiques

Coordonnées

38° 45′ 59″ N, 3° 23′ 59″ W

Distances

Ciudad Real 65 km, Madrid 200 km

Lieux proches

Comentarios Facebook

About the author

Simple Share Buttons
Simple Share Buttons

Utilizamos cookies de terceros para mejorar la usabilidad para dispositivo de usuario. Si usted continua navegando, consideramos que acepta su uso. Puede cambiar la configuración y obtener más información

Los ajustes de cookies de esta web están configurados para "permitir cookies" y así ofrecerte la mejor experiencia de navegación posible. Si sigues utilizando esta web sin cambiar tus ajustes de cookies o haces clic en "Aceptar" estarás dando tu consentimiento a esto.

Cerrar