Vinuesa

La Cour des Pinèdes

Par dessous les Sierras de Urbion et de Cebollera, au pied du lac de la Cuerda del Pozo, Vinuesa la belle fut un lieu de pâturage de grands troupeaux de brebis, utilisé par les rois de Castille pour y chasser.

Planifiez votre escapade à Vinuesa

Vous pouvez voir la vieille ville de Vinuesa en une heure de promenade, puis il vous faudra prendre la voiture pour aller visiter la Casa du Parc Naturel de la  Lagune Noire et les Círques Glaciaires de Urbión avec le Musée du Bois Si vous y avez pensé il est bon d’avoir fait à l’avance les réserves pour les activités de tourisme actif. De même, vous pouvez faire de la randonnée en visitant le proche Parc Naturel des Lagunes Glaciaires de Neila. Sur le chemin du retour vers Madrid, vous pouvez faire un arrêt dans la légendaire Salas de los Infantes et y visiter son musée des dinosaures. Si vous rentrez vers Saragosse,  faites une visite rapide au site de Numance tout à côté de la ville de Soria. Pour connaître la cuisine de la région et faire vos réserves, nous vous avons préparé la section pour Se loger et Manger à Vinuesa.

Voulez-vous visiter cet endroit?

On a trouve quelques restes de cabanes néolithiques, mais la première peuplade connue qui s’y installa  fut celle des Pelendones (celtibères) vers le Ve siècle Av.J.C. On pense qu’ils provenaient de la région de Besançon en France. Ils lui donnèrent le nom de Visontium du quel vient le nom de ses habitants. Les romains y construisirent la Chaussée qui les reliait à Numance et Uxama, ainsi que le pont sur le Duero.

Après la chute de Rome, la région resta pratiquement sans population. On n’y a pas trouvé de restes wisigoths et jusqu’à la reconquête Vinuesa n’a pas d’histoire. Certains, cependant ont émis la possibilité de  ce que ce site ait  pu être l’enclave de Medina Bara. En 1016, c’était la frontière entre les royaumes musulmans et la Navarre.

À la suite de la Reconquête chrétienne elle vint à dépendre de la ville de Soria. Alfonso X l’a comprise dans son recensement de 1272. L’année suivante, lorsque ce roi Sage créa La Mesta, il favorisa de façon extraordinaire l’élevage ovin et le commerce de la laine grâce à tous ces animaux qui venaient paître l’été dans ces montagnes ce qui attira l’installation d’un grand nombre de leurs propriétaires.

Pendant la première moitié du XVe siècle, les rois Juan i et II de Castille venaient y passer de longs séjours pour chasser dans les alentours. On en vint même à  nommer Vinuesa «la Cour des Pinèdes» Lors d’une des chasses de Juan I, des bergers sauvèrent le prince des Asturies (futur Juan II) de l’attaque d’un loup. En remerciement le roi concéda à la cité un écusson portant un pin, un loup et des montagnes, de plus en 1416, le roi fit don des terres du mont de Valliluenga à Vinuesa.

En 1491, les Rois Catholiques  y instituèrent la Real Cabaña de Carreteros, Trajineros, Cabañiles. Bon nombre de familles nobles firent venir leurs troupeaux pour paitre dans ces montagnes et s’installent dans la cité construisant des palais tels ceux de D.Pedro de Neyla ou des Viñuelas, ou de grandes demeures de pierres comme la Casa des Ramos. De ces familles, citons: les Barnuevo, les Neyla, les Montenegro et les Carrillo…

Que ver en Vinuesa

Ancienne postale de la Processin à l´église pendant les fêtes d´août

En 1504 furent rédigées les Ordonnances de la Municipalité et en 1597, le Conseil de Vinuesa se sépara de la ville de Soria. L’industrie des transporteurs par charrettes, la transhumance du bétail, la richesse en bois apportèrent un certain bien être durant les XVIe et XVIIe et XVIIIe siècles. En 1776, Carlos III leur accorda le titre de villa et le poteau de justice qui en est le symbole. En 1809, la mise à sac et l’incendie par les troupes napoléoniennes marque le début d’une époque de pénuries accentuées par les mises à sac des bandes carlistes.

Au XIXe siècle, les «indianos» (émigrants enrichis en Amérique, au Mexique en particulier) créèrent à Vinuesa des sociétés philanthropiques comme «la Visontina» qui prit en charge le pavage des rues, des trottoirs, le jeu de pelote, des ponts et le grand lavoir du village. En 1941 le  barrage de la Cuerda del Pozo fut inauguré. Vers les années 70, le tourisme écologique s’organise, aux alentours de la Lagune Noire, en y montant des campements d’été pour les enfants.

À l’entrée du village de Vinuesa, près du pilori se trouve la chapelle de la Soledad avec un calvaire de granit. Cet ermitage date de la moitié du XVIe siècle, d’une seule nef quarrée couverte d’un toit à quatre pans. Dedans, un retable gothique. Tout à côté la «maison de l’Indiano» reconnaissable à ses toits pentus, la haute tour et les grilles forgées du jardin: bel exemple du style architectonique apporté par ce collectif à son retour au pays. En suite nous pouvons monter par la rue de la Reina Sofia en observant les belles façades des demeures nobiliaires de pierres jusqu’à atteindre la Plaza de Juan Carlos I.

Sur la Plaza de la Picota se dresse le Poteau seigneurial symbole de l’autorité justicière du conseil. On voit autour des demeures des XVIe et XVIIe siècles dont il faut remarquer les sculptures artisanales des bois des montants de fenêtres et de balustrades.

L’église paroissiale de Nuestra Señora del Pino (XVIe) se caractérise par sa haute tour. C’est une église importante à trois nefs séparées par de gros piliers, Le grand retable est classiciste mais avec une vierge du XIIIe. Les orgues aussi sont remarquables. À proximité les maisons renaissance les mieux conservées comme celle des marquis de Vilueña. Dans les rues avoisinantes d’autres grandes demeures dont les blasons proclament la noblesse de leurs fondateurs.

imagenCL_castilla-y-leon_soria_vinuesa_BI

Lac à barrage de la Cuerda del Pozo

Nous recommandons de Monter à la Lagune Noire, un cirque glaciaire à 1750 m. d’altitude depuis le quel on peut jouir de la perspective des Pics de Urbion. À 3 kilomètres, vers le col de Santa Ines, se trouve la Casa du Parc Naturel de la Lagune Noire et des Cirques Glaciaires de Urbion avec le Musée de la forêt. Parmi ses installations il y a une «forêt sensorielle» qui reproduit les sons et les odeurs de la forêt selon ses saisons, Un «Coin de la Mémoire» permet de voyager dans le passé de la région. Une des salles informe sur l’exploitation du bois. Un bureau est réservé à la Lagune Noire et à l’information sur les excursions avec guides.

En allant vers le sud, les localités riveraines du Duero comme Molinos de Duero et Salduero sont fort bien conservées et montrent l’architecture typique de la région, ainsi que les demeures de pierres de taille avec les blasons des riches gentils hommes qui les fondèrent.

Vous devez voir...

"Laguna Negra" (Laugne noire)
Pics de Urbion

Informations pratiques

Coordonnées

41° 54′ 41″ N, 2° 45′ 46″ W

Distances

Soria 34 km, Madrid 250 km

Lieux proches

Comentarios Facebook

About the author

Simple Share Buttons
Simple Share Buttons

Utilizamos cookies de terceros para mejorar la usabilidad para dispositivo de usuario. Si usted continua navegando, consideramos que acepta su uso. Puede cambiar la configuración y obtener más información

Los ajustes de cookies de esta web están configurados para "permitir cookies" y así ofrecerte la mejor experiencia de navegación posible. Si sigues utilizando esta web sin cambiar tus ajustes de cookies o haces clic en "Aceptar" estarás dando tu consentimiento a esto.

Cerrar