Salamanque

Capitale Artistique et Universitaire

Sur la rive du Tormes, dressant les tours orgueilleuses de ses églises, cette ville à l’atmosphère chaleureuse grâce à ses 27 000 étudiants universitaires enserre des trésors d’art et d’architecture.

Planifiez votre escapade à Salamanque

La visite de Salamanque vous conduira vers ses différents sites touristiques et vous permettra de jouir de sa gastronomie étonnante. Notre visite commence à la Porte de Zamora, près de l’église de San Marcos (12e siècle), une église romane abritant des peintures gothiques du 14ème siècle. Vous continuez par la rue Zamora, qui vous mène à l’église de San Boal et le Centre Culturel Japonais-Espagnol. Continuant dans cette direction, vous allez enfin arriver à la Plaza Mayor (1729 à 1755), qui  fut conçue par Churriguera dans un style baroque. Dans des médaillons tout autour de la place viennent les effigies des rois, des héros et des personnages historiques espagnols. Cette place est le cœur de Salamanque, de jour comme de nuit; Sous ses arcades, magasins et cafés pullulent de visiteurs et consommateurs. A côté de la place, nous soulignons l’église de San Martín (style roman du 12ème siècle), qui possède à l’ l’intérieur un retable de 1731 de Churriguera.

Si nous continuons par la Calle Mayor (Grande rue) nous arrivons à la Maison des Conchas (des coquilles, du 15ème siècle) où se  mêlent figures gothiques et Renaissance. Sa façade a plus de 300 coquilles. Entrez dans la cour: un mélange de gothique, de mudéjar et de Renaissance (une bibliothèque de nos jours). En face, dans la même rue, nous trouvons la Clerecía (17e-18e siècles), un bâtiment baroque qui comprend l’église, l’école et la résidence de l’ancien collège des Jésuites et c´est le siège principal de la Universidad Pontificia (Université Pontificale). Parmi les nombreux trésors de cet ensemble, nous voulons souligner les nombreuses peintures traitant de la vie de San Ignacio de Loyola.

Près de la Clerecía nous trouvons la  rue des librairies, qui mène à l’Université (mise en place en 1254 par Alphonse X). Le principal attrait de ce bâtiment est sa façade, sculptée dans la pierre avec les écus des Rois Catholiques, l’écu impérial de Carlos V, et la célèbre grenouille (la légende dit que les étudiants qui la découvrent sur la façade réussiront leurs examens). Parmi les autres points d’intérêt vous avez la salle de Fray Luis de leon (16ème siècle) et la Bibliothèque, qui compte plus de 40.000 volumes antérieurs au 19ème siècle.

Le pont sur la rivière Tormes conserve ses 15 arches de l’époque romaine (1er siècle AD) et garde en son centre le fameux sanglier de pierre (rendu célèbre par le roman picaresque du Lazarillo de Tormes). À côté du pont, vous voyez l’église de Santiago  (styles roman et mozarabe du XIIe siècle) et le Centro Documental de la Memoria Historica où vous pouvez consulter des documents et des affiches de la zone républicaine pendant la guerre civile.

Entre tous les musées, vous ne devez pas oublier de visiter la Maison-Musée d´Unamuno, où l’écrivain Miguel de Unamuno a vécu entre 1900 et 1914, le Salamanca Museum connu aussi sous le nom de Musée des Beaux Arts qui présente des peintures depuis le XIV siècle. Le musée d´Art Nouveau et Art Decó situé dans la Casa Lis (1905). Le Palais épiscopal  (XVIIIe) qui abrite le Musée de l’Histoire de Salamanque.

Voulez-vous visiter cet endroit?

Plaza Mayor

Avant d’entrer dans l’Ancienne et la Nouvelle Cathédrales, nous  pouvons en admirer l’aspect grandiose depuis le Patio Chico ou passer par le Palais Anaya, de nos jours, la Faculté des sciences humaines, et de l’église San Sebastián (construite par Alberto Churriguera en 1731). Si vous continuez  par la rue San Pablo, vous arriverez au couvent des Dueñas, celui de San Esteban, et celui des Cloitre des Rois et la sacristie.

Revenant par la rue de la Compagnie vous arriverez à l’église gothique de San Benito (XVe) et le Palais de Monterrey, monument représentatif de la Renaissance (il fut construit au XVIe siècle mais ne put être terminé pour cause de problèmes économiques). Un petit peu plus loin vous pouvez visiter la Maison des Morts (XVIe) ainsi nommée pour avoir les fenêtres décorées avec de nombreux crânes, La construction baroque d’à côté est la Maison du Regidor Ovalle (XVIIIe) où Miguel de Unamuno mourut en 1936. L’édifice suivant est le couvent des Ursulines (1516) avec une tombe de marbre blanc sculptés par Gil de Siloe qui l’un des plus importants trésors de la ville.

Vous devez voir...

Informations pratiques

Coordonnées

40°57′54″N, 5°39′50″O

Distances

Zamora 65, Valladolid 115 km, Madrid 212 km

Lieux proches

Comentarios Facebook

About the author

Simple Share Buttons
Simple Share Buttons

Utilizamos cookies de terceros para mejorar la usabilidad para dispositivo de usuario. Si usted continua navegando, consideramos que acepta su uso. Puede cambiar la configuración y obtener más información

Los ajustes de cookies de esta web están configurados para "permitir cookies" y así ofrecerte la mejor experiencia de navegación posible. Si sigues utilizando esta web sin cambiar tus ajustes de cookies o haces clic en "Aceptar" estarás dando tu consentimiento a esto.

Cerrar