Route de l´art Roman dans la province de Palencia

Quand on parle de la splendeur artistique vécue entre le Xe et le XIIIe siècle, on parle de l´art Roman. Ce mouvement s’est produit en Espagne de manière remarquable, faisant de ce pays l’une des plus grandes références. Mais en Espagne, il existe une province qui se distingue avant tout: Palencia. Cette province est connue pour avoir la plus grande concentration de monuments romans en Europe.

Pour cette raison, nous voulons vous montrer dans ce post un petit itinéraire de l´art Roman dans la province de Palencia. Étant un ensemble si important avec un grand nombre d´e monuments, il est difficile de parler de tous, c’est pourquoi nous n’en présentons que quelques-uns. Avez-vous envie de les connaitre?

Monastère de Santa María la Real, Aguilar de Campoo

Nous allons commencer la route romane à Palencia par Aguilar de Campoo, plus précisément par le Monastère de Santa María la Real. Ce bâtiment fut construit entre le XIIe et le XIIIe siècle. Malgré ces dates, la première information sur le monastère a lieu en 1020. Il est organisée autour d’un grand cloître et sa partie la plus emblématique est le clocher-peigne.

Bien qu’il ait subi de nombreuses réformes, il est devenu un des monuments historiques et artistiques nationaux espagnols. Actuellement il héberge le Centre d’Études Romanes, grâce auquel de grands exemples de l’art roman d´Espagne ont été récupérés.

Monastère de Santa María de Mave

Déclaré dans la catégorie de Bien d’Intérêt Culturel espagnol en tant que Monument Historique et Artistique et Trésor Artistique National, ce monastère est l’un des plus importants. Situé sur la route de l´art roman de Palencia, à environ 10 km de Aguilar de Campoo, il se caractérise par la couleur de sa façade. Il est recouvert de briques de pierre de grès, ce qui lui donne une couleur rougeâtre mélangée à des tons de gris. Il faut y souligner également le dôme spectaculaire de cette église du XIIIe siècle.

Route de l´art Roman dans la province de Palencia
Source: MHS, Fundación Santa María la Real

San Salvador de Cantamuda, La Pernía

Deux éléments rendent cette église spéciale: la façade ouest et l’autel. Sur la façade ouest est situé le clocher-peigne avec une double creux pour les cloches, l’un de ses référents. Pourquoi il faut signaler l’autel? La raison en est les colonnes romanes qui le soutiennent, donc c´est un arrêt obligatoire de la route romane par Palencia.

ruta del románico por palencia

Construite entre la fin du XIIe siècle et le début du XIIIe siècle, elle a été nommé Bien d’Intérêt Culturel en 1993, tout comme les monuments précédents.

Monastère de San Zoilo, Carrión de los Condes

Ce monastère de la route romane par Palencia a subi de nombreux changements. Le premier ordre qui l’occupa fut celui des Bénédictins, plus tard Cluny et après les Jésuites. C’est actuellement un complexe hôtelier. À l’origine, il était dédié à San Juan Bautista, mais comme son nom l’indique, la dévotion a changé à San Zoilo.

Route de l´art Roman dans la province de Palencia

Avec la restauration du bâtiment, situé à la localité de Carrión de los Condes, le portail roman de l’église du XIe siècle, couvert par l’église actuelle, fut découvert. Comme beaucoup de bâtiments de Palencia, il a été nommé en 2002 Bien d’Intérêt Culturel et, de plus, il fait partie du Chemin de Saint-Jacques de Compostelle.

Eglise de San Martín de Tours, Frómista

Au onzième siècle, ce temple fut déjà nommé dans l’historique Codice Calixtino, il fut donc visité pendant des siècles par des pèlerins qui se rendaient à Saint-Jacques de Compostelle. Considéré comme l’un des prototypes de l´art roman européen, elle fut nommée Monument National espagnol en 1894.

Route de l´art Roman dans la province de Palencia

Ce bâtiment de la route romane de Palencia situé à Frómista se distingue par son extérieur et son intérieur. L’extérieur est complété par un dôme octogonal, un transept et deux tours cylindriques des deux côtés de la façade principale. L’intérieur se distingue par sa beauté et sa proportion.

San Juan Bautista de Moarves

En dépit d’être un bâtiment avec une seule nef, ce qui le rend important est sa façade vers le sud. La portail est formée de 5 arcs en plein cintre. Dans sa partie supérieure, il y a une frise en relief unique: au centre se dresse Christ intronisée en majesté, entouré de la figure des quatre évangélistes dans leur représentation animale et des apôtres sur les côtés (six à chaque extrémité).

Il a été nommé Monument Historique Artistique espagnol en 1931.

Texte: Fátima González-Besada Gómez


About the author

Otras noticias de interés
[vc_row][vc_column][vc_custom_heading text="La ville qui fit un pacte avec des comtes" font_container="tag:h2|text_align:left|color:%23000000" google_fonts="font_family:PT%20Sans%20Narrow%3Aregular%2C700|font_style:700%20bold%20regular%3A700%3Anormal"][vc_column_text]Frontière naturelle entre la Más información
[vc_row][vc_column][vc_custom_heading text="Ville du miracle et de l’art roman jacobin" font_container="tag:h2|text_align:left|color:%23000000" google_fonts="font_family:PT%20Sans%20Narrow%3Aregular%2C700|font_style:700%20bold%20regular%3A700%3Anormal"][vc_column_text]En «Tierra de Campos», près Más información
[vc_row][vc_column][vc_custom_heading text="La belle inconnue" font_container="tag:h2|text_align:left|color:%23000000" google_fonts="font_family:PT%20Sans%20Narrow%3Aregular%2C700|font_style:700%20bold%20regular%3A700%3Anormal"][vc_column_text]Cette ville historique, sur les rives de la rivière Carrión, Más información

España Fascinante usa cookies para asegurarte una experiencia maravillosa. Si usted continua navegando, consideramos que acepta su uso. Puede cambiar la configuración y obtener más información

Los ajustes de cookies de esta web están configurados para "permitir cookies" y así ofrecerte la mejor experiencia de navegación posible. Si sigues utilizando esta web sin cambiar tus ajustes de cookies o haces clic en "Aceptar" estarás dando tu consentimiento a esto.

Cerrar