Belorado

Grottes, musees et visions sur le Chemin Français

Belorado est l’une de ces localités sur le Chemin de Saint-Jacques de Compostelle dont le centre urbain n’inspire pas un intérêt particulier à première vue. Mais rien n’est plus loin de la vérité, c’est un village dynamique avec une offre variée pour passer deux jours entiers dans ses environs: Des visons en liberté dans sa magnifique rivière, une grotte visitable spectaculaire, une exploitation minière unique, un musée singulier dans un silo de céréales, plusieurs temples et un couvent de grande valeur, une excellente offre de tourisme actif, les fameux «caparrones»…. Sur cette page nous expliquons leur gastronomie si particulière, et dans cet autre page où se loger. Si le temps le permet, faites le Chemin de Compostelle à San Juan de Ortega, c’est l’une des étapes les plus belles et évocatrice.

¿Quieres conocer este sitio?

Le premier peuplement de Belorado est du IV siècle av.J.C.; Ce fut un village celtibère située au le lieu appelé «La Muela», situé au sommet de la colline appelée «Cara del Índio». Les Romains ont construit un autre village dans le lieu appelé «La Mesa» vers le Ier siècle, pour se déplacer à un moment après l’emplacement actuel. C’est un lieu de passage entre la «Meseta» Castillane et la vallée de l’Èbre, qui gagnerait en importance au fur et à mesure que le trafic des pèlerins sur le Chemin Français de Saint-Jacques de Compostelle augmentait. Belorado comptait un hôpital de pèlerins, dont le dernier vestige est l’ermitage de Nuestra Señora de Belén.

Il est important de noter que Belorado était un lieu de repos avant que les pèlerins affrontent la dangereuse étape de la traversée des denses forêts des Montes de Oca. Car dans les environs de Villafranca Montes de Oca et San Juan de Ortega, il y eut pendant une grande partie du Moyen Age un grand nombre de maraudeurs qui attaquèrent les pèlerins.

L´importance historique de Belorado se situe entre les Xe et XIIe siècles, quand il devient une zone frontalière contestée entre les royaumes de Navarre (qui contrôlait à l’origine le territoire de La Rioja) et le comté de Castille (appartenant au royaume de León); pour cette raison Belorado était de temps immémoriaux protégé par un château. Selon la tradition, c’est là que les chaînes furent ôtés à Fernán González quand il fut libéré de sa captivité en Navarre; raison pour laquelle il lui fut donné le privilège de célébrer le marché tous les lundis. Puis la localité redevint une possession de Navarre, jusqu’à ce qu’en 1054 après la bataille d’Atapuerca – qui eut lieu non loin de là – la région fut à nouveau de Castille. Vers 1074, Alfonso VI donna son château à son vassal El Cid, en dot pour son mariage avec Doña Jimena.

En 1116 le roi consort de Castille, Alfonso «le Batallador» d’Aragon lui a accordé une loi; où il a recueilli le droit d’y organiser une foire annuelle dans la localité, qui peut être la première foire de celles tenues en Espagne. Cette foire et sa localisation sur la face nord de la Sierra de la Demanda – où les grands troupeaux de moutons de La Mesta affluaient pour paître pendant les mois secs – lui ont permis de développer une industrie de filature et de draperie à base de laine tondue et de tannage. Son caractère commercial a conduit à l’établissement d’une communauté juive, située dans le quartier actuel d’«El Corro»; Ce groupe a prospéré pendant le règne de Pedro I, étant plus tard pénalisé par la nouvelle dynastie Trastámara, qui a puni la population pour avoir soutenu le monarque précédent.

Depuis le XVIe siècle c´était un bourg de seigneurie, dépendant de la famille des Connétables de Castille.

Il y a beaucoup à voir à Belorado. Pour profiter de votre temps, il est préférable de commencer par visiter l’office de tourisme situé sur la Plaza Mayor; particulièrement bien équipé, avec quelques présentations muséographiques du Chemin et de ses alentours qui méritent une visite tranquille pour s’organiser; à Belorado il y a des professionnels qui savent diriger le visiteur et l’aider à profiter de son temps. Autour de la Plaza Mayor, les maisons décorées de ses environs et de ses temples; L’église de Santa María la Mayor, ainsi que l’église de Santiago Apóstol et l’ermitage de Nuestra Señora de Belén méritent une visite. Ce sont des temples avec une décoration qui a été préservée, qui ont été profondément rénovés au XVIIe siècle. L’Ermitage est ce qui reste de l’ancien hôpital des pèlerins. Un autre endroit intéressant est le monastère de Santa Clara – car il s’agit d’un couvent de Clarisses – il est possible de visiter son importante église avec des œuvres d’art appréciables, ainsi que d’acheter les produits exquis fabriqués par les religieuses.

Un autre endroit à voir à Belorado est le Musée de la radiodiffusion, situé dans un silo de céréales. La conservation du silo et la collection de postes de radio, l’une des plus importantes d’Europe, sont rares. La disponibilité d’espace et les préoccupations du mécène Inocencio Bocanegra ont conduit à l’ajout extraordinaire d’une tranchée de la Première Guerre mondiale; Celle-ci est de dimensions réelles et elle est magnifiquement reproduite. Une autre rareté est qu’il y a aussi un point de contrôle qui a été reproduit à partir de ceux qui ont séparé l’Allemagne de l’Est de celle de l’Ouest au cours de la guerre froide.

Interior Inglesia

Mais ce que nous croyons le plus important à voir à Belorado n’est pas dans son propre district municipal, mais dans le village voisin de Pura de Villafranca (7 kilomètres) et qui nécessite d´une visite concertée et quelques compétences physiques. C’est le parcours à travers la grotte de Fuentemolinos, une belle accumulation de formes calcaires de 4 kilomètres de longueur, ce qui en fait la sixième plus longue au monde. Dans cette localité aussi, pour ceux qui s’intéressent à l’histoire industrielle, ils ont la seule exploitation minière de montagne en Espagne qui est exposée de manière réelle et authentique.

Promenades Vous devez voir à Belorado son originale «Paseo (promenade) del Ánimo», avec des carreaux qui marquent le Chemin Français de Saint-Jacques, fait avec la participation de célèbres pèlerins. La promenade devrait continuer après pour y voir les maisons décorées jusqu’à ce que vous atteigniez la rivière Tirón, où vous pouvez voir sa forêt riveraine, le sentir du vison européen (avec la possibilité d’en voir un, car il y a la plus grande concentration en liberté de cette espèce) et le pont médiéval.

Pour les randonneurs ou les personnes ayant une certaine forme physique, il y a d’autres attractifs à voir à Belorado. L’un est la montée à la colline où vous pouvez voir quelques restes de son château, ainsi qu’une belle vue sur le Chemin de Saint-Jacques, les alentours et la zone urbaine. Après quelques négociations avec l’office de tourisme, il est possible de voir les grottes «romanes» utilisées par les Wisigoths, connues sous le nom de San Pancrasio, San Valentín et Santa Pía. Les amateurs d’archéologie doivent également voir à Belorado les deux sites qui existaient avant le village actuel, le village celtibère de La Muela et le village romain de La Mesa (voir plus d’informations dans la section histoire de cette page).

Dans la localité voisine de San Miguel de Pedroso (à 3 kilomètres), il est recommandé de profiter du centre d’interprétation de «Molino y Fragua» (Moulin et forge).

Imprescindibles

burgos-belorado-plaza-1-(1)
Plaza de Belorado
Iglesia-de-San-Pedro-En-Belorado
Iglesia de San Pedro

Datos prácticos

Coordonnées

42º 25’14”N , 3º 11’ 25”W

Distances

Burgos: 47 kilómetros, Logroño:  68 kilómetros, Madrid:  294 kilómetros

Parking

Dans la zone urbaine même

Altitude

772 m

Habitants

1.911 (2016)

25 de enero Virgen de Belén (patrona), 30 de abril colocación del ‘mayo’ (árbol), primer fin de semana de junio a ‘Feria Alfonsina’, 25 y 26 de agosto fiestas de San Vitores, el jueves anterior al primer domingo de septiembre las ‘Fiestas de gracias’.

Otros destinos próximos

Comentarios Facebook

About the author

Simple Share Buttons
Simple Share Buttons

Utilizamos cookies de terceros para mejorar la usabilidad para dispositivo de usuario. Si usted continua navegando, consideramos que acepta su uso. Puede cambiar la configuración y obtener más información

Los ajustes de cookies de esta web están configurados para "permitir cookies" y así ofrecerte la mejor experiencia de navegación posible. Si sigues utilizando esta web sin cambiar tus ajustes de cookies o haces clic en "Aceptar" estarás dando tu consentimiento a esto.

Cerrar