Santa Cruz de Tenerife

Celle qui a triomphé de pirates et amiraux célèbres

Santa Cruz de Tenerife a été la ville du monde qui fut la plus attaquée par pirates et flottes ennemies, elle est tout un exemple de récupération collective. De nos jours, elle est connue dans le monde entier pour ses carnavals et sa qualité de vie.

Planifiez votre escapade à Santa Cruz de Tenerife

La capitale de l’île et de la province est une ville pratique, avec un climat excellent toute l’année, et une bonne ambiance culturelle avec de nombreux monuments dont nous vous parlerons par la suite. À quelques kilomètres au nord de la ville se trouve le Parc Rural de Anaga, parfait pour les randonnées et les bicyclettes; vers le sud, à Rosario il y a de bonnes plages pour le surf et le tourisme actif. Cette belle ville vous offre aussi tout un éventail de possibilités œnologiques car en plus de la liqueur « Ronmiel« , elle possède de nombreuses Appellations Contrôlées comme les: Vin d´AbonaVin de Tacoronte-Acentejo et le Vin de la Vallée de Güimar entre autres. Pour ceux qui veulent sortir de la capitale, ils trouveront le centre historique municipal de San Cristóbal de la Laguna. Une autre possibilité est aussi de visiter le quartier historique de Candelaria ou encore de prendre par l’autovia TF-5 et aller voir le port de plaisance du Puerto de la Cruz. Notre section se loger et manger à Santa Cruz de Tenerife vous informera sur tous les choix offerts par la gastronomie locale ainsi que les lieux où la déguster et où pouvoir dormir.

Voulez-vous visiter cet endroit?

Pour visiter Santa Cruz de Tenerife nous commençons face à la belle façade de l’église de San Francisco (1777) avec en dedans un retable du XVIIIe aux images statuaires du saint titulaire de Santo Domingo et de l’Immaculée. De toutes les chapelles, nous préférons celle de la Virgen del Retiro (1718) et celle de la Vénérable Ordre Tierce.

Notre Dame de la Concepcion (XVII-XVIIIe) est un temple magnifique à 5 nefs avec une haute tour-clocher. Elle conserve encore la croix que portait Fernandez de Lugo lors de la conquête ainsi que la statue gothique de la Vierge de la Consolacion.

Il nous faut aussi citer la chapelle de San Telmo (XVIe) située sur l’avenue Bravo Murillo, et qui à l’origine était liée à la communauté locale des pêcheurs et qui par derrière son portail et son clocher conserve un retable baroque avec l’image du saint titulaire et de Notre Dame du Bon Voyage. Dans la rue centrale Viera y Clavijo se dresse l’Hôtel de ville (1888) avec son grand balcon pour les actes publics. La façade du Palais Carta sur la place de la Candelaria retient notre attention par son horloge du XIXe et ses beaux balcons de fer forgé. L’immeuble entoure une  grande cour centrale.

Dans le Barranco de Santos, nous verrons l’Ancien Hôpital de Nuestra Señora de los Desamparadosavec une belle façade majestueuse et équilibrée qui est actuellement le siège du Musée de la Nature et de l’Homme, consacré aux époques antérieures à la conquête, traitant des communautés indigènes et des caractéristiques du territoire.

Si la ville a résisté à tant d’attaques, ce fut grâce aux fortifications imposantes qui la défendaient : les châteaux du Santo Cristo de Paso Alto (XVII-XVIIIe), San Joaquin (XVI- XVIIe), San Andres (1706) qui conserve son pont levis, et de San Juan Bautista (1644, remanié au XVIIIe) caractérisé par sa  curieuse tour circulaire au dessus de la Caleta de Negros. Toute proche de ce dernier sont la Casa de la Polvora(XVIIIe) et la modeste chapelle de Notre Dame de Regla.

Dans les proches environs de la place de la République Dominicaine est l’ancien Collège de la Asuncionà la silhouette frappante et à la jolie chapelle. On y remarque les ogives de l’étage inférieur et son Jardin Jose de Viera y Clavijo héberge la sculpture de Joan Miro «Femme Bouteille».

Auditorium créé par Santiago Calatrava

Sur la Rambla, nous trouvons la sculpture Guerrero Goslar de Henry Moore, et sur la place du collège des architectes, la célèbre Lady Tenerife du canarien Martin Chirino.

Le Théâtre Angel Guimera (1851-1911) conserve son aspect  XIXe avec tout près le magnifique immeuble classiciste de l’ancien marché (recova) de la place de la «isla de la Madera», construit en pierre volcanique, actuel Centre d’Art de la Recova. Dans la rue Ruiz de Padron, l’édifice éclectique Cercle de l´Amitié du XII de Janvier (1911), siège des artisans locaux, présente des sculptures sur ses façades.

L’édifice moderne le plus emblématique de Santa Cruz de Tenerife est l’Auditorium “Adán Martín” (1997-2003) sur l’Avenue de la Constitution. C’est une œuvre de Santiago Calatrava avec une architecture spectaculaire et une situation privilégiée sur l’océan. N’oublions pas non plus l’orgue extraordinaire qui s’y trouve.

L’oeuvre de l’artiste local Oscar Dominguez ainsi que  celles d’autres créateurs contemporains sont présentées dans l’Espace des Arts TEA, plus de 20.000 mètres carrés. La partie réservée à la photographie provient du festival qui y est célébré chaque année.

Le Musée Municipal des Beaux Arts (1933) dans la rue Joan Murphy occupe le couvent de San Francisco réformé et un nouvel immeuble. Ses tableaux proviennent de fonds cédés par la Musée National du Prado.

À Santa Cruz de Ténérifé siège le Parlement Canarien, occupant un édifice du XIXe à la façade classiciste avec un fronton triangulaire.

Dans le temps, les villageois allaient moudre leurs grains aux moulins à vent dont quelques uns sont conservés: Le Moulin du Barranco Grande et celui du Llano del Moro. Les anciens lavoirs publics de la rue Carlos Chevilly ont été transformés en une salle d’Expositions originale.

L’Alameda du Duque de Elena (1797) toute proche du front de mer  garde un beau portail d’entrée aux jardins.

Dans le port, La Farola del Mar (1863) est une majestueuse construction française qui servit de phare jusqu’en 1954.

Nous recommandons les excursions au Parc Rural de Anaga, qui est un bel ensemble de ravins boisés et exemple typique de «laurisilva» (sous-bois semi tropical caractéristique des Canaries), et dans les environs, les gisements de Lomo Gordo et des Barrancos del Pilar et del Muerto avec d’intéressantes gravures rupestres.

En dernier, citons les plages de Les Teresitas, les Gaviotas, San Andres et Añaza.

Vous devez voir...

Nuestra Señora de la Concepción
Teatro Ángel Guimerá

Informations pratiques

Coordonnées

28° 28′ 0″ N, 16° 15′ 0″ W

Distances

Aeropuerto de Tenerife Norte 10 km, Aeropuerto de Tenerife Sur 66 km, Puerto de la Cruz 41 km, Candelaria 18 km, Garachico 70 km

Lieux proches

Comentarios Facebook

About the author

Simple Share Buttons
Simple Share Buttons

Utilizamos cookies de terceros para mejorar la usabilidad para dispositivo de usuario. Si usted continua navegando, consideramos que acepta su uso. Puede cambiar la configuración y obtener más información

Los ajustes de cookies de esta web están configurados para "permitir cookies" y así ofrecerte la mejor experiencia de navegación posible. Si sigues utilizando esta web sin cambiar tus ajustes de cookies o haces clic en "Aceptar" estarás dando tu consentimiento a esto.

Cerrar