Agaete – Gran Canaria

La conquête commença près du «Dedo de Dios» (doigt de Dieu)

Fondée par les premiers conquérants, cette ville historique de Gran Canaria est connue pour son «Dedo de Dios» (doigt de Dieu). Ici le dernier roi aborigène de l’île y prendrait sa retraite pendant ses dernières années. C’est aussi le port depuis où se déplacer par le sud de l’île de Tenerife, ainsi que vers les îles de La Palma et La Gomera (et depuis cette dernière à celle de El Hierro).

Planifies votre escapade à Agaete

Ce village située au nord-ouest de l’île de Gran Canaria a un charme particulier. À Agaete vous pourrez jouir d’incroyables vues en visitant son intéressant centre historique où se trouve l’église de la Concepcion, l´Ermitage de Nuestra Señora de las Nieves, entre autres endroits que nous décrivons dans notre section Que voir à Agaete. Le Huerto de las Flores et le Parc Naturel de Tamadaba à proximité sont également à visiter obligatoirement. Aussi à proximité se trouve Gáldar et ses magnifiques environs. Une option intéressante est de prendre le ferry qui relie en peu de temps le port de Los Cristianos (et voir le sud de Tenerife), La Gomera et La Palma. Pour ceux qui préfèrent jouir encore plus de la nature au sud se trouve l’important Parc Rural del Nublo. Visiter Agaete implique nécessairement de gôuter les bonnes variétés de poissons de la région. Sur notre page pour Dormir à Agaete et Manger à Agaete nous vous signalons les restaurants et les hôtels avec le plus de charme et les plats de la gastronomie locale.

Voulez-vous connaitre cet endroit?

Les sites de l’enceinte de cérémonies d’El Cantil, les inhumations du Maipés de Agaete et le «Dedo de Dios» (doigt de Dieu), les grottes du Juncal, le Moro et Vizvique sont quelques-uns des vestiges qui demontrent l´exitence de populations anciennes et denses des peuples autochtones dans cette zone. Au moment de la conquête castillane, il appartenait au guanartemato (royaume) de Galdar, qui couvrait le centre et l’ouest de l’île.

Les conditions naturelles du Puerto de las Nieves ont motivé que ce fut ici où Pedro de Vara débarqua en 1480. L’endroit dut sembler très approprié parce qu’il y construisit le premier fort castillan sur l’île, appelé La Casa Fuerte. Ce fut la base des premières opérations militaires des envahisseurs dans l’histoire d’Agaete. Comme Alonso Fernandez de Lugo fut nommé commandant de la forteresse et qu´il portait toujours une image de la Vierge de las Nieves donc il donna ce nom au port quand il fut nommé Adelantado. Cette forteresse conduisit au développement du premier noyau de maisons qui l’entourait et un ermitage pour l’image de la Virgen de las Nieves fut également construit.

Le marchand génois Antón de Cerezo et son fils Francisco Palomares furent honorés avec des propriétés étendues dans cette région. Ils ont rapidement exporté ses fruits vers différents ports d’Europe.

Qué ver en Agaete

En 1515 fut bâti l’ermitage de La Concepción, autour duquel s’est développé le deuxième centre de population de la municipalité. En 1834, il y eut un incendie et le temple dut être reconstruit, ce qui a également conduit à la réforme de la place et des rues adjacentes.

Le manque d’eau limite considérablement les possibilités de plantation de la zone, mais elle continuera à progresser, en se spécialisant dans la production de fruits tropicaux. Ses fromages de chèvre sont également renommés.

La visite de la localité devrait commencer devant la voyante Eglise de la Concepción – peinte en rouge et blanc- (du S. XIX) occupant le site d’un ancien temple détruit dans l’incendie de 1874. Les maisons du village sont regroupées autour de la Plaza de la Villa. L’Hôtel de Ville (XIXe siècle) est en fait une vieille demeure bourgeoise organisée autour d’une cour centrale. Une autre propriété emblématique est la Casa Fuerte, une forteresse primitive construite en 1481 comme base pour les opérations de conquête. A proximité se trouve le complexe culturel moderne du «Dedo de Dios» (doigt de Dieu), inspiré par le Roque Partido.

L’un des lieux de référence à voir à Agaete est l’Ermitage de Nuestra Señora de las Nieves (XVIe siècle), situé dans le Puerto de Las Nieves. La construction promue par Antón Cerezo fut agrandie au XIXe siècle avec deux tours. A l’intérieur est gardé le Tryptique de las Nieves (s. XVI), magnifique oeuvre du flamand Joos van Cleve, importé par Cerezo et son épouse Sancha Diaz de Zurita. La table principale est sur le thème de la Vierge à l’Enfant, tandis que San Antonio Abad et San Francisco de Asís sont représentés sur les côtés. Il y a aussi des portraits des donateurs et de leurs fils.

La Chapelle de San Sebastián (XVIIe siècle) est loin du centre urbain – logique compte tenu de la relation de son saint titulaire avec les épidémies. Elle se distingue par le plafond à caissons qui la recouvre et par l’image remarquable du saint due à l’artiste José Luján Pérez. Dans la Chapelle del Hornillo, Santa Teresita est adoré, une image avec une grande popularitée à Agaete.

La localité a son principal forum culturel dans la Casa Manrique de Lara (XIXe siècle) dont son axe principal est un patio spectaculaire. L’offre est complétée par un Centre Ethnographique exclusivement dédié à la procession festive de La Rama, la plus connue de l’île, dédiée à la Vierge de las Nieves.

Dónde dormir en Agaete
Casa típica de pescadores

A La Culatilla il y a un petit musée connu sous le nom de «Casa Romántica» (Maison Romantique) puisque ce fut la maison du poète Tomás Morales. Grâce à ses collections, vous pouvez comprendre le processus d’obtention du colorant de la cochenille. Le plus singulier y est son beau jardin, parmi ses plantes il y a celle du café del Valle. Une fois soumis au processus de broyage et de torréfaction du grain du café, le visiteur peut lui-même y déguster un café.

De même, dans l’évocateur et presque littéraire Huerto de las Flores (XIXe siècle), le visiteur entrera en contact avec une foule de plantes du Nouveau Monde, parmi lesquelles il faut signaler les arbres de camphrier et le güiro.

Mais l’image la plus emblématique de la localité est le Roque Partido, un rocher capricieux également appelé par sa forme caractéristique le « Dedo de Dios » (Doigt de Dieu). Sa partie supérieure fut dévastée par une tempête tropicale en 2005.

Le Parc Naturel de Tamadaba à proximité, volcanique et de verticalité abrupte, est une visite indispensable. Les murs rocheaux tels que la Roca Faneque sont de grande longueur et tombent directement sur la mer.

Il est significatif que l’ancien roi guanche Fernando Guanarteme décida de choisir comme lieu de retraite le Paraje del Barranco de Guaverra, une zone naturelle protégée.

Enfin, l’une des principaux attractifs d’Agaete est son littoral, parsemé de plages tranquilles telles que Las Salinas, La Caleta, El Puertito, Sotavento, El Risco et Las Nieves.

Vous devez voir…

Dónde dormir en Agaete
Ermita de Nuestra Señora de las Nieves
Parque Natural de Tamadaba

Informations pratiques

Coordonnées

28° 6′ 6.07″ N, 15° 42′ 2.68″ W

Distances

Las Palmas de Gran Canaria à 30 km, Aéroport de Gran Canaria à 56 km

Stationnement

A Agaete il n’y a pas de problème pour se garer. Il est plus pratique de laisser le véhicule à proximité des voies d’accès à la zone urbaine, bien qu’il y ait une zone aménagée à proximité du Théâtre Cinema Agaete.

Altitude

45 m

Habitants

5796 (2013)

San Sebastián (janvier), Carnaval, San Pedro (juin), Santa Teresita (juin / juillet), El Carmen (16 juillet), Notre-Dame des Neiges (juillet / août), La Milagrosa (septembre), Fátima (octobre) ), La Concepción (Décembre)

Pèlerinage de la Rama (28 juin à El Valle, 4 août à Agaete)

Artisanat de vannerie, palme, laiton et bois

Autres destinations à proximité


About the author

Otras noticias de interés
[vc_row][vc_column][vc_custom_heading text="Demeure de la Virgen del Pino" font_container="tag:h2|text_align:left|color:%23000000" google_fonts="font_family:PT%20Sans%20Narrow%3Aregular%2C700|font_style:700%20bold%20regular%3A700%3Anormal"][vc_column_text]Cette localité mariale de Gran Canaria est Más información
[vc_row][vc_column][vc_custom_heading text="Ville de faycanes et rebelles" font_container="tag:h2|text_align:left|color:%23000000" google_fonts="font_family:PT%20Sans%20Narrow%3Aregular%2C700|font_style:700%20bold%20regular%3A700%3Anormal"][vc_column_text]La deuxième plus grande ville de Gran Canaria Más información
[vc_row][vc_column][vc_custom_heading text="Où les Holandais furent vaincus " font_container="tag:h2|text_align:left|color:%23000000" google_fonts="font_family:PT%20Sans%20Narrow%3Aregular%2C700|font_style:700%20bold%20regular%3A700%3Anormal"][vc_column_text]Cette ville de Gran Canaria est située Más información
[vc_row][vc_column][vc_custom_heading text="Berceau de Fernando Guanarteme et d´un artisanat excellent" font_container="tag:h2|text_align:left|color:%23000000" google_fonts="font_family:PT%20Sans%20Narrow%3Aregular%2C700|font_style:700%20bold%20regular%3A700%3Anormal"][vc_column_text]Dans cette localité du nord Más información
[vc_row][vc_column][vc_custom_heading text="Ville des fleurs avec "Cathédrale"" font_container="tag:h2|text_align:left|color:%23000000" google_fonts="font_family:PT%20Sans%20Narrow%3Aregular%2C700|font_style:700%20bold%20regular%3A700%3Anormal"][vc_column_text]Cette riche ville bananeraie située à l'est de Más información