Valdediós

Dernière demeure de Alfonso III el Magno (le Grand)

Cachée dans un recoin perdu du conseil de Villaviciosa, à Puelles, se sont conservés toute la spiritualité et le caractère monumental du site où l’un des plus puissants rois des Asturies passa ses derniers jours. Des siècles plus tard  y sera fondé un monastère cistercien.

Planifiez votre escapade à Valdedios

Deux temples composent cet ensemble: San Salvador et l’église de Santa Maria de Valdedios. C’est donc une visite faisable en seulement une demie-journée. Vous pouvez en suite poursuivre l’escapade vers d’autres horizons asturiens aussi impressionnants comme les localités de Villaviciosa et Lastres ou encore les villes proches de Gijon ou Oviedo (à 40 kilomètres seulement). Nos pages pour Se loger et Manger à Valdediós vous indiquera les clés de la meilleure gastronomie et les lieux où vous loger.

Voulez-vous visiter cet endroit?

Le 16 septembre 893 dans le beau parage de Boiges (Puelles de nos jours) sur les bords de la petite rivière Asta fut construit un nouveau temple en honneur de San Salvador, semblable au siège royal duSan Salvador de Oviedo. L’importance de ce moment est soulignée par la présence de sept évêques ce jouir là.

Dans ce site isolé au sein d’épaisses forêts, mais proche d’une issue vers la mer (la ria de Villaviciosa était alors navigable) le roi Alfonso III le Grand vivrait ses jours d’une retraite forcée après avoir été déchut en 909 par ses trois fils Garcia, Ordoño et Fruela. L’église aurait  donc été accompagnée de tout un ensemble de palais dont rien ne nous est resté.

Vers 1200, le roi de León Alfonso IX et son épouse Berenguela achetèrent la propriété et le 27 novembre fut signé à Saint Jacques de Compostelle, la Charte de Fondation d’une communauté monacale qui dès ce moment fut nommée Valdedios (Vallée de Dieu). Les «moines blancs» toujours installés dans des sites écartés avaient comme coutume d’invoquer la divinité directement, par le nom même de leurs fondations.

Les premiers moines installés venaient de la localité galicienne de Sobrado et dès le XIIIe siècle accumulèrent privilèges royaux et domaines. La construction du grand monastère médiéval obligea à changer le cours de la rivière. Il fut terminé en 1225.

Comme tout édifice très ancien, le monastère subit maintes vicissitudes. Les incendies les plus graves eurent lieu dans les XIII, XIV et XVIe siècles. En 1522, après être passé sous la dépendance directe des cisterciens de Valladolid, une grande inondation ne laissa debout que l’église et obligea à une grande reconstruction. Celle-ci fut interrompue en 1590 par une épidémie de peste de la quelle ne se sauvèrent que l’abbé et un moine. Le 14 aout 1691, l’église fut inondée jusqu’à 2,90m de hauteur par une nouvelle crue de la rivière.

Valdedios au début du XXeme siècle

En 1810, Valdedios fut mis à sac par les troupes napoléoniennes et en 1835 eut lieu l’expropriation du désamortissement. En 1843, la propriété fut acquise par un particulier pour 891.300 réaux. Depuis lors y sont installés un séminaire et un centre d’enseignement.

Pendant la guerre de 1936, on y logea les malades mentaux du centre psychiatrique de Oviedo. Le 27 octobre 1937, un détachement carliste s’y présenta et assassina 17 membres du personnel (dont 11 femmes). On n’a jamais su la raison de ce massacre.

Après 1986, un programme de restauration intégrale fut établi et la vie monacale fut récupérée vers l’année 2009, moment ou la communauté cistercienne fut dissoute et remplacée par la Congrégation de San Juan. Mais ne pouvant en couvrir les frais, celle-ci abandonna les lieux en 2012

Actuellement Valdedios a été transformé en centre hôtelier.

À 40 kms à peine de Oviedo, l’ensemble monastique de Valdediós, est l’un des sites les plus importants du Moyen Age asturien. Il faut en commencer la visite par le temple de San Salvador (893), chef d’œuvre de la dernière étape de l’art pré roman. Les trois nefs en sont totalement voutées avec un chevet  aussi divisé en trois avec la tribune royale aux pieds. C’est un édifice véritablement monumental à la haute nef centrale et à la façade principale particulièrement soignée, conservant le portail royal adossé au flanc sud  celui-ci est connu pour ses très belles grilles forgées qui ainsi que d’autres détails montrent l’influence  plastique du califat de Cordoue sur l’art asturien. Au-dedans, le temple conserve encore des traces picturales de ses originesn.

Église de San Salvador de Valdedios (“El Conventín”)

Vous pouvez en suite visiter l’église romane de Santa Maria de Valdedios qui entre en plein dans les normes d’une abbaye cistercienne, avec quand même quelques éléments d’un ermitage dominicain comme les trois absides semi circulaires. Les trois nefs sont couvertes d’arcs en ogives  appuyés sur de gros piliers avec un grand transept. La qualité de l’exécution est remarquable, y ayant participe le maître étranger Gualterio (selon une inscription de 1218). La face nord conserve le portail roman «Porte des Morts», par lequel on sortait les cadavres des moines défunts pour les enterrer dans le cimetière. Dans un cadre roman, les retables, imageries et autres sont baroques, dont en particulier les Orgues. Le cloitre médiéval fut remplacé par un de trois étages construit entre les XVIe et XVIIIe siècles. Le portail original qui communiquait les dépendances de la communauté (remplacées après l’inondation catastrophique du XVIe) s’est conservé. Complétant ce bel ensemble, la maison de l’abbé fut reconstruite à l’âge moderne.

Vous devez voir...

Informations pratiques

Coordonnées

43° 26′ 15″ N, 5° 30′ 22″ W

Distances

Oviedo 53 km, Madrid 430 km

Lieux proches

Comentarios Facebook

About the author

Simple Share Buttons
Simple Share Buttons

Utilizamos cookies de terceros para mejorar la usabilidad para dispositivo de usuario. Si usted continua navegando, consideramos que acepta su uso. Puede cambiar la configuración y obtener más información

Los ajustes de cookies de esta web están configurados para "permitir cookies" y así ofrecerte la mejor experiencia de navegación posible. Si sigues utilizando esta web sin cambiar tus ajustes de cookies o haces clic en "Aceptar" estarás dando tu consentimiento a esto.

Cerrar