Jaca

La première capitale de l’Aragon

La richesse de son histoire, de son patrimoine et de ses environs ont fait de Jaca le principal centre touristique des Pyrénées aragonaises, hiver comme été.

Planifiez votre escapade à Jaca

Il y a beaucoup à voir à Jaca – et des choses très singulières- autant en culture comme en patrimoine: sa cathédrale, ses fortifications et ses musées. Une seule journée ne vous suffira pas pour tout visiter, nous vous conseillons donc de commencer par l’exquise chapelle de Santa Maria de Iguacel. De même, il vous faut réserver une demie journée pour en prenant la route A-1205, en direction sud vous devez aller visiter le Monastére de San Juan de la Peña.

Un autre grand attrait de Jaca, est la possibilité de pratiques toutes sortes d’activites de tourisme actif aussi bien en hiver comme en été dans le Parc Naturel de los Valles Occidentales. Vers la France, vous avez aussi les stations hivernales de Astun et Candanchu où vont skier ceux qui passent la nuit à Jaca. Monter jusqu’à Canfranc, pour y voir la gare ferroviaire historique, récemment restaurée, est encore une excursion possible.

Vielle carte postale de la rue principale de Jaca

Voulez-vous visiter cet endroit?

Ce qu’il vous faut  absolument visiter à Jaca, c’est sa cathédrale de San Pedro, la plus ancienne de style roman d’Espagne. Son aspect actuel est dû à plusieurs étapes de construction entre 1076 et 1131. L’édifice fut remodelé (réutilisant quelques uns des éléments architectoniques originaux) vers la fin du XVIe puis une fois encore au XVIIIe. Il faut remarquer sa façade principale et le portail sud. Elle possède des éléments architectoniques de grande importance et personnalité, comme le «Crismon», (monograme du Christ: XP) de son atrium principal, et le damier jaques: une bande de carrés décoratifs particuliers au diocèse de Jaca et que l’on trouve aussi dans l’abside sud (le seul restant du roman original). À l’intérieur, regardez bien les murs où sont des métopes (panneaux de pierres avec des bas reliefs) représentant des nus avec le fond caractéristiques de damiers. Prés de la porte latérale, vous observerez  un bâton percé, typique de Jaca, de 77 centimètres qui était une unité de mesure employée dans le commerce médiéval. Autour du cloître  vous verrez le musée du diocèse avec une collection intéressante d’art médiéval provenant de diverses églises du diocèse de Jaca, en particulier peintures et chapiteaux d’art roman). L’histoire de la chapelle de style baroque dédiée à Sainte Orosia (princesse d’aquitaine canonisée pour avoir préféré la mort plutôt que de se convertir à l’Islam est assez singulière. Jusqu’à il y a seulement quelques années, lors de chaque solstice d’été la coutume était d’amener en procession les possédés du démon de la province, pour que avec les mains attachées de rubans de couleurs, ils passent une nuit dans la chapelle. Le jour suivant en comptant les rubans arrachés par la sainte, on savait de combien de démons ils avaient été libérés… Les peintures de l’abside sont de Manuel Bayeu, beau-frére de Francisco de Goya.

Autre grand monument de la ville est la Citadelle, commencée à construire vers la fin du XVIe siècle, qui de par ses dimensions occupait une grande partie du tracée de la ville. Nous en remarquerons la porte principale de style maniériste sur laquelle est situé le blason de la Maison d’Autriche. C’est avec celle de Liège, la seule citadelle au tracé en pentagone toujours debout. Dans son fossé vit en permanence une colonie de cerfs et son intérieur abrite le Musée des Miniatures Militaires.

L’église du Carmen, construite à la moitié du XVIIe, de style maniériste contient des retables intéressants de style gothique, provenant de l’église de la Ruesta, village semi abandonné aux bords du lac de barrage de Yesa. Le monastère de las Benitas, construit en 1555 sur une ancienne église romane conserve le sarcophage de Doña Sancha, fille de Ramiro I, une des principales œuvres de la sculpture romane d’Aragon.

La Torre del Reloj (ou torre de la cárcel, de la prison) est une construction civile de style gothique de la moitié du XVe. A ses pieds se dresse la sculpture à Ramiro I, premier habitant du palais royal qui occupait anciennement la place de la tour.

Cathédrale de San Pedro

La mairie, construite en 1544 avec un portail plateresque garde dans sa cour les anciennes cloches de la Torre del Reloj. Vous la trouverez vers la moitié de la Calle Mayor, principal axe  de l’urbanisme de la Jaca historique, et aujourd’hui, point névralgique et commercial de la ville.

À 7 kms de Santa Cruz de Seros vous avez le Monastère de San Juan de la Peña, très important ensemble de constructions qui datent depuis le préroman jusqu’à l’académisme classiciste de la fin du XVIIIe siècle.

Les petites églises romanes réparties entre les villages avoisinants sont intéressantes ; mais surtout l’ermitage de Santa Maria de Iguacel de la moitié du XIe siècle, mérite une visite.

Question gastronomie, Jaca est une ville pâtissière, riche de pâtisseries fameuses comme Echeto, La Suiza et La Imperial qui ont crée tout un bagage culinaire des plus appétissant, nous citerons les besitos (bisous) los lacitos de Jaca (rubans), les jaqueses ou les Condes (comtes) de Jaca.

Important centre de sports d’hiver, non seulement de ski avec les stations de Candanchú et Astún mais aussi de patinage car les sports de glace, en particulier le hockey et le patinage sont très prisés parmi les habitants, et sa piste de glace est un des centres principaux d’activités de la ville. Le capitaine du Club Hielo Jaca, Jose Antonio Biec, fut en 2013, le premier espagnol à participer à l’évènement international de patinage Red Bull Crash Ice en Suisse.

Avec l’été, la ville devient le véritable centre des pyrénées occidentales. Sa situation stratégique aux portes de la Vallée de l’Aragon et à l’ombre de la Peña Oroel en font la destination parfaite pour tous ceux qui peuvent pratiquer tous types d’activités de montagne.

Vous devez voir...

Entrée de la citadelle
Monastère de San Juan de la Peña

Informations pratiques

Coordonnées

42° 34′ 15.64″ N, 0° 32′ 58.03″ W

Distances

Huesca 73 km, Zaragoza 144 km, Barcelona 445 km, Madrid 459 km

Lieux proches

Comentarios Facebook

About the author

Simple Share Buttons
Simple Share Buttons