Hecho

Berceau du royaume d’Aragon et des meilleurs “Monteros” (Chasseurs)

Petite localité bien pittoresque de la région de la Jacetania qui conserve dans ses rues tout l’arome de l’architecture et des coutumes traditionnelles.

Planifiez votre escapade à Hecho

Dans Hecho, il faut visiter son centre historique, le musée ethnographique et le Centre d’Interprétation du mégalitisme, ce qui peut vous prendre une demie-journée. Il vous est possible d’y louer de multiples activités de tourisme actif (d’hiver comme d’été) à pratiquer dans le el Parc Naturel des Vallées Occidentales; Au nord, vous trouverez de très jolis sites comme «La Boca del Infierno» (Bouche de l’enfer) ou le Bois de Oza. Une excursion courte mais riche de type ethnologique est d’aller à l’ouest au al village de Anso, connu pour ses costumes et ses traditions. Pour connaître la cuisine de la Vallée de Hecho et pouvoir faire votre réserve, nous vous avons préparé la section pour se loger et manger à Hecho.

Voulez-vous visiter cet endroit?

Elle fut habitée depuis le 3.000 av.J.C. comme le prouvent les nombreux dolmens, cromlechs et silex mégalithiques qui y ont été trouvés. La Voie Romaine Caesaraugusta-Benehamum qui reliait les deux côtés des Pyrénées par le Col de Palos.

Sous la pression des musulmans c’est là que se forma le nœud primitif du Royaume d’Aragon. En 833, le comte Galindo Garces fonda le Monastère de San Pedro de Siresa, au quel son fils Galindo I Aznarez céda le contrôle de la villa de Hecho (Echo, en aragonais). L’importance du monastère -devenu siège épiscopal en 922- aida au développement de la région, enrichie par l’affluence des pèlerins qui venaient de France par l’antique voie romaine. Ce Chemin à Saint Jacques perdit une partie de son trafic avec l’usage croissant du col du Somport.

Le futur roi Alfonso I  le Batallador fut éduqué au Monastère de Siresa. Un jour de chasse avec ses compagnons chasseurs, ceux-ci l’abandonnèrent et ce furent des bergers qui le sauvèrent des griffes d’un ours. Dès ce jour, durant les fêtes du printemps, on sélectionna les  compagnons chasseurs du roi parmi les bergers de Hecho, et en mémoire de cette lutte avec l’ours, les habitants du lieu ont intégré l’image de l’ours aux armes de la ville. Il est clair que le roi concéda maints privilèges aux villageois.

Antigua vista de Hecho

Depuis l’époque moderne, le commerce du bois par la rivière Aragon fut la principale source de richesse de la municipalité. Ses «navateros» (les hommes qui faisaient descendre les troncs par la rivière), furent spécialement mis à l’honneur par Fernando le Catholique en 1515 et par Carlos II en 1680 qui leur concéda le privilège de la libre navigation sur les rivières.

En1555, c’et là que naquit Lupercio Latras, fils second du Seigneur de Latras, qui lors de ses 22 ans provoqua des troubles, assassinant plusieurs habitants du village et après s’être enfui commença une étonnante carrière de bandolero rebelle, soldat, espion et pirate.

Le patrimoine de Hecho se compose de toute une architecture traditionnelle (comme dans la cité voisine de Anso) de maisons typiques des Pyrénées coiffées de tuiles plates et d’ardoises, couronnées de hautes cheminées aux «espantabrujas» (chasse sorcières), pierres en forme de cônes situées sur des briques formant des zig-zagz placées sur les bouches de sortie pour éviter l’entrée de maléfices. Au dessus de la pierre, on ajoutait encore des tenaces de tuffeau de formes différentes tout au long des Pyrénées, Hecho en montre quelques exemples de forme humanoïde, les bras en croix. Les façades de pierres sont généralement sobres et d’une grande beauté structurelle. Ses rues composent l’un des ensembles urbain parmi les plus pittoresques de cette partie des Pyrénées. L’église paroissiale de San Martin est un bel exemple du roman aragonais. Elle fut incendiée par les troupes françaises et reconstruite après la Guerre d’Indépendance. À l’entrée du village, à flanc de colline se trouve un site de visite obligatoire à Hecho: le Musée de Sculpture en Plein Air ou d’Art Contemporain, avec des oeuvres données par divers artistes contemporains au cours des Simposiums de Sculpteurs entre les années 1975 et 1984. Elles sont placées le long de l’antique Voie Romaine menant au col de Palo. Il faut aussi visiter le musée Ethnologique Casa Mazo, qui explique l’architecture, les modes de vie, les habits et la langue de la région.

À deux kilomètres de Hecho, vous avez dans le village de Siresa le Monastère de San Pedro de Siresa, l’un des principaux centres religieux du Royaume d’Aragon primitif. Construit vers 833, malgré les réformes postérieures, il reste un modèle magnifique de l’art Carolingien (d’où sa déclaration comme Monument National) D’une seule nef, et en forme de croix latine, l’église possède une abside polygonale avec des contreforts extérieurs  angulaires. La façade particulièrement sobre n’offre qu’un chrisme trinitaire incorporé au XIIe siècle. Elle conserve encore une partie de la forme carolingienne triturris avec deux tours latérales donnant accès à la tribune servant de schola cantorum que l’on a comparée avec le monastère de Sant Gallen(Suisse). On peut y voir un Christ du XIIe, une Vierge du XIII et plusieurs retables gothiques.

imagenCL_aragon_huesca_hecho_bi

Vue de Hecho avec l´Église de San Martin

Les environs de Hecho sont très riches de monuments et d’espaces naturels. Toute la vallée a su évoluer mais sans perdre la saveur traditionnelle de ses moindres recoins. Cet isolement est évident puisque le «cheso» s’est maintenu: c’est une variante de la langue aragonaise, l’un des faits ethnologique de toute importance de la vallée de Hecho.

Au nord, s’élève la Forêt de Oza: espace naturel traversé par les eaux de l’Aragon Subordan. On y entre par un  canyon taillé dans la roche calcaire connue comme La Bouche de l’Enfer, qui s’enfonce entre les chênes, les pins nopirs, sapins et hêtres qui couvrent  jusqu’aux hauts des prairies. Les pics les plus hauts sont: la Peña Forca de 2.300 mètres et le Bisaurin de 2.600. Cette forêt de Oza contient la plus importante concentration de monuments mégalithiques du nord de l’Aragon: signalons le gisement de la Couronne des Morts de plus de 120 cercles de pierres. Pour en savoir plus sur ce thème, il est utile de visiter le Centre d’Interprétation du Mégalitisme Pyrinéen, à Hecho. Ce  centre offre aussi  des visites guidées.

Vous devez voir...

Sculpture typique
Monastère de San Pedro de Siresa

Informations pratiques

Coordonnées

42° 44′ 20″ N, 0° 45′ 1″ W

Distances

Huesca 96 km, Zaragoza 166 km, Barcelona 467 km, Madrid 481 km

Lieux proches

Comentarios Facebook

About the author

Simple Share Buttons
Simple Share Buttons

Utilizamos cookies de terceros para mejorar la usabilidad para dispositivo de usuario. Si usted continua navegando, consideramos que acepta su uso. Puede cambiar la configuración y obtener más información

Los ajustes de cookies de esta web están configurados para "permitir cookies" y así ofrecerte la mejor experiencia de navegación posible. Si sigues utilizando esta web sin cambiar tus ajustes de cookies o haces clic en "Aceptar" estarás dando tu consentimiento a esto.

Cerrar