Setenil de las Bodegas

La forteresse irréductible abritée sous les roches

Ce magnifique ensemble «d’abris sous roches», aux façades blanches descendant depuis son château imprenable, est considéré comme l’un des villages les plus singuliers d’Espagne.

Planifiez votre escapade à Setenil de las Bodegas

Setenil de las Bodegas est un petit village que l’on ne voit pas facilement car il est enfoui dans le creux des roches qui bordent une rivière. Son canevas urbain des plus compliqué, avec de bonnes côtes raides réclame au moins 3 ou 4 heures pour le visiter, car ce qui compte est d’en observer l’ambiance.  Sa proximité avec le village de Ronda (province de Malaga) vous permet de rester y dormir et faire ainsi une excursion d’une journée. Pour les fans de la Nature, Setenil est situé tout près des Parcs Naturels de la Sierra de Grazalema (sud-est) et de la Sierra de las Nieves (sud.ouest). Dans notre section Se loger et Manger à Setenil de las Bodegas vous trouverez toute l’information nécessaire sur sa gastronomie montagnarde et les quelques logements possibles.

Voulez-vous visiter cet endroit?

Ses abris naturels servirent d’habitat aux temps lointains de la Préhistoire. La colonie romaine de Laccipo s’installa bien plus tard dans les environs. Le tracé actuel du village date du Moyen Age.

La tour de son alcazaba date de l’époque almohade (XII-XIIIe).

Sa position fut stratégique comme place d’avant garde à l’ouest du Royaume de Grenade. Déjà  la Chronique de Juan II décrit le siège dont elle fut objet en 1407: l’armée sous les ordres de l’Infant Fernando de Antequera, avec l’appui de lombardes (pièces d’artillerie nouvelles qui lançaient des projectiles de pierres contre les murailles) échoua et ne put en venir à bout. Trois ans plus tard, l’attaque par un groupe de chevaliers  avec à leur tête le chevalier Hernando de Saavedra, chef de la forteresse de Cañete el Real se solda par la mort de celui-ci et la prise du château chrétien par les habitants de Setenil. En 1438, un groupe de chrétiens captifs dans la forteresse se souleva, mais sans renforts ne purent  la prendre. En 1455 le duc de Medina Sidonia occupa les environs, abattit les forets et détruisit les cultures. En 1482, le marquis de Cadiz en fit de même. L’année suivante, les chevaliers musulmans de Setenil sont vaincus à Lopera. L’année d’après, le marquis de Cadiz et le roi Fernando le Catholique y montent le siège déployant une artillerie importante, et le 21 septembre en font la conquête. Les sept essais de conquête dont elle fut objet lui firent attribuer le nom de Septem Nihil qui dériva en Setenil. Êtant une position fondamentale pour la conquête de Grenade, elle fut déclarée de «realengo» (ne dépendant que du roi).

Voisins de Setenil de las Bodegas en une ancienne postale

En 1501, Setenil reçoit la «Lettre de Privilèges» qui donnait à ses habitants les mêmes droits qu’à ceux de Séville même.

En 1630, elle arrive à obtenir son indépendance de la ville de Ronda à laquelle elle était sujette. Au cours de la guerre d’Indépendance, les habitants organisèrent des luttes de guérilla contre les envahisseurs français.

Mieux vaut commencer le parcours depuis le haut de la ville, zone dénommée La Villa d’où les différents points de vues de Lizon, les Cortinales et les Rois Catholiques vous permettent d’apprécier un panorama extraordinaire. Après vous être imbibés du paysage des environs,  vous ne verrez du château que la tour almohade (XII-XIIIe), carrée, sur trois étages, le premier avec des voutes en plein cintre et les restes d’un «aljibe» (réservoir d’eau) sous terrain en partie creusé dans la roche et quelques vestiges des murailles qui enveloppaient le village. À côté est l’église de Nuestra Señora de la Encarnacion (XV-XVIIe) construite sur l’ancienne mosquée. De style gothique tardif, Renaissance, elle conserve un «Crucifié» et un retable peint du temps de sa construction, et une chasuble, cadeau des Rois Catholiques pour officier la première Messe de fondation.

Cependant ce qui caractérise le plus le village ce sont les “Abris sous Roche”, maisons d’habitation, dans les grottes sous la roche fermées par une cloison avec porte et fenêtre. Elles n’ont pas été creusées, c’est seulement l’utilisation des creux que la nature a crées, espaces frais l’été et chauds l’hiver sans grands frais de construction.

Vue de la localité actuellement

N’oubliez pas non plus d’aller voir le plafond à caissons mudéjar de l’Ancienne Maison du Consistoire(XVIe), aujourd’hui bureau du Tourisme.

La Virgen del Carmen, Patronne de la localité est conservée dans la Chapelle du même nom dans le quartier du Cerrillo.

Et près du village, La Chapelle de San Sebastian (XVIe), première construction chrétienne (gothique tardif) du village. La légende raconte que lors du siège définitif de Setenil, Isabel la Catholique donna naissance à un enfant qui mourut, et qu’elle avait nommé Sebastian.

Vous devez voir...

dónde dormir en Setenil de las Bodegas
Castillo
Abrazo de rocas

Informations pratiques

Coordonnées

36° 51′ 51″ N, 5° 10′ 53″ W

Distances

Cádiz 157 km, Sevilla 117 km, Madrid 538 km

Lieux proches

Comentarios Facebook

About the author

Simple Share Buttons
Simple Share Buttons

Utilizamos cookies de terceros para mejorar la usabilidad para dispositivo de usuario. Si usted continua navegando, consideramos que acepta su uso. Puede cambiar la configuración y obtener más información

Los ajustes de cookies de esta web están configurados para "permitir cookies" y así ofrecerte la mejor experiencia de navegación posible. Si sigues utilizando esta web sin cambiar tus ajustes de cookies o haces clic en "Aceptar" estarás dando tu consentimiento a esto.

Cerrar