Traditions gastronomiques du Réveillon de la Saint Sylvestre dans le monde

Raisins et champagne. Ces deux mots nous rappellent inconsciemment la Saint Sylvestre en España-Espagne où le plus grand défi est de manger ces douze grains de raisin au son de chaque coup de cloche et sans  avaler de travers. Comme pour la plus part des traditions gastronomiques de la dernière nuit de l’année, les origines en sont inconnues: On ne connaît ni date, ni raison pour la quelle a lieu cet acte rituel en Espagne à minuit tapant. Certaines opinions cherchent une relation avec notre pays voisin, la France où les aristocrates auraient eu cette coutume. D’autres cherchent plus loin et disent que les espagnols les plus humbles décidèrent de l’imiter pour se moquer d’eux en  le réalisant face à la Porte du Soleil.

Sans en connaître l’origine, tous les ans, le 31 décembre, les familles disposent de ce fruit pour s’attirer la bonne chance. Mais chaque pays a ses coutumes et si nous y regardons de plus près, nous trouverons des habitudes bien enracinées partout dans le monde.

Italie

Dans notre géographie, les meilleurs mets sont réservés pour cette dernière nuit, mais parmi les plus traditionnels, nous ne trouvons pas les lentilles. Par contre, dans l’Italie la belle elles remplacent nos raisins, et de plus avec une origine datant du Moyen Age. Pourquoi? Il existait à l’époque la coutume d’offrir un sachet rempli de ce légume aux amis et membres de la famille pour leur porter chance et bonne fortune. De nos jours, on continue à penser que en manger, accompagnées de «catechino» permettra d’avoir des sous toute l’année entrante.

Tradiciones gastronómicas de nochevieja en Italia – Lentajas con cotechino

Venezuela

De prime abord, cela ressemble à un cadeau enveloppé de feuilles de bananier ou de bijao. Et c’est presque ça, car les hallacas s’offrent pour porter chance. Il s’agit d’une pâte de farine de maïs pigmentée d’onoto ou de achiote que l’on fourre de viande (bœuf, porc, poulet, au choix) certains même le fourrent de poisson. On y ajoute toutes sortes de condiments:olives, oignons, paprika…que l’on enveloppe pour finir (comme le montre la photo) dans des feuilles de bananier ou de bijao pour ensuite les faire bouillir. Le résultat est aussi beau que bon.

Tradiciones gastronómicas de nochevieja en Venezuela – Hallacas

Grecia

Ce n’est pas notre «Roscon de Reyes» tel que nous le connaissons ici, mais c’est une tradition qui y ressemble beaucoup: Dans ce pain délicieux, nommé Vasilopita, on cache une monnaie d’or ou d’argent. Celui qui la trouvera aura de la chance toute l’année .Maintenant les différences : ce délicieux pain à base d’amandes est de forme ronde comme un pain de gêne.  non pas en forme de couronne. La monnaie n’est pas ce qui compte le plus, sinon le plaisir de le déguster entre tous et l’intrigue de savoir qui trouvera la surprise.

Tradiciones gastronómicas de nochevieja en Grecia – Vasilopita

Alemagne

Parmi les rites et coutumes d’Allemagne, Il ne faut absolument pas jeter les restes du repas avant minuit si on veut avoir une table bien garnie toute l’année. Il est aussi habituel de manger la traditionnelle raclette, du choux et des carottes pour jouir d’une bonne stabilité financière  le tout toujours accompagné du Feueerzangenbowle, un ponche chaud de vin rouge, de rhum, oranges, citrons, cannelle et clous de girofle à l’élaboration compliquée car il faut flamber l’alcool de certains de ses composants.

Tradiciones gastronómicas de nochevieja en Alemania – Feuerzangenbowle

Hollande

Bien que sur la photo, ils ressemblent à nos «buñuelos», il s’agit d’un gâteau qui se fait dans les maisons hollandaises pour la Saint Sylvestre. Les Ollebollen. Nous pouvons trouver ces petits pains fourrés de raisons secs pendant toutes les fêtes de Noël dans les Pâtisseries, mais la tradition veut qu’ils soient réalisés en famille. De plus, ils pourront préparer le corps, calorifiquement parlant, pour rendre moins difficile le plongeon dans l’eau glacée (Une autre coutume…).

Tradiciones gastronómicas de nochevieja en Holanda – Oilebollen

Israel

Le nouvel an juif (Rosh Hashana) n’est pas célébré au même moment que nous, sinon en septembre. Et pour l’occasion sa célébration réclame que l’on mange de la pomme avec du miel et des grenades. Il est aussi coutume de souhaiter la bienvenue à l’année avec les nouveaux fruits de la saison et du poisson. Ces traditions s’unissent à d’autres de concept plus religieux et qui se poursuivent pendant plusieurs jours…. Un véritable festin.

Tradición de año nuevo en Israel – Manzanas con miel y granada

¿Conoces otras tradiciones? ¡No dudes en contárnoslas en los comentarios!

Comentarios Facebook

About the author

Simple Share Buttons
Simple Share Buttons

España Fascinante usa cookies para asegurarte una experiencia maravillosa. Si usted continua navegando, consideramos que acepta su uso. Puede cambiar la configuración y obtener más información

Los ajustes de cookies de esta web están configurados para "permitir cookies" y así ofrecerte la mejor experiencia de navegación posible. Si sigues utilizando esta web sin cambiar tus ajustes de cookies o haces clic en "Aceptar" estarás dando tu consentimiento a esto.

Cerrar