Avila / Fêtes de Sainte Thérèse

Les habitants d’Avila célèbrent Thérèse d’Avila, la sainte mystique, docteur de l’Église et Réformatrice de l’Ordre des Carmélites au XVIe siècle

Thérèse de Cepeda y Ahumada (Ávila, 1515 – Alba de Tormes, 1582) est connue mondialement en tant que Thérèse de Jésus, et localement comme Thérèse d’Avila. Mystique, docteur de l’église et réformatrice de l’ordre des Carmélites, elle fut canonisée sainte en 1622, et sa fête est célébrée le 15 octobre, date de sa mort.

Fiestas de Santa Teresa
Procesión de Santa Teresa a su paso por la calle San Segundo, 1895

Et  noblesse oblige, c’est la sainte patronne d’Avila, où elle commença à 21 ans  dans le couvent de l’Incarnation, une vie religieuse complexe qui transforma la vie sociale quelque peu dissipée, confortable et de faibles recueillements des couvents du carmel à l’austérité, la méditation et la vie de prière  que sa réforme imposa aux seize couvents des Carmélites Déchaussées qu’elle fonda dans toute l’Espagne.

La ville Avila semble plongée dans cet esprit. Les rues de l’enceinte historique, fortifié sur tout son périmètre par l’une des murailles les mieux conservées d’Espagne, semblent avoir leur propre vie intérieure. La Sainte omniprésente- assaille le visiteur à chaque coin de rue et de nombreux magasins et produits portent son nom, comme dans le cas des célèbres jaunes et œufs sucrés cuits au four. Octobre, le mois consacré à la sainte, est un bon moment pour visiter Ávila.

Les actes religieuses, culturelles et de prière, glosent et vénèrent la figure de Thérèse de Jésus dans ses nombreux aspects: sainteté,  vie et œuvres tout comme mysticisme et littérature, car elle a écrit des livres importants sur la spiritualité comme : « Chemin de Perfection, Le Château Intérieur  et les Demeures »  sans compter la poésie, les écrits courts et 409 lettres publiées dans diverses collections épistolaires. Toute une œuvre littéraire traduite en plusieurs langues.

Fiestas de Santa Teresa
Procesión de Santa Teresa en la actualidad

Bien que les actes liturgiques occupent une place importante dans les festivités de Santa Teresa, il s’agit aussi d’un moment de détente et de loisirs. Le programme comprend des concerts musicaux de différents styles, avec la présence d’artistes  de pop de renommée nationale ou internationale; il y a une foire avec des manèges, des attractions, des stands gastronomiques et des stands commerciaux; et les habituelles corridas de taureaux; Des manifestations populaires telles que des défilés de peñas(associations de quartiers), des défilés et des distributions de chocolats chauds, ainsi qu’une longue série d’activités de divertissement pour tous les âges et tous les goûts, culturels, sportifs ou musicaux, comme la semaine du flamenco.

Le tout commence les jours avant le 15 octobre avec la proclamation du maire, qui est accompagné généralement  par un personnage populaire sur le balcon principal de la mairie. Puis les Géants et les Grosses Têtes, avec la tarasque, parcourent les rues  à la grande joie des plus petits puis on réalise une offrande florale à la statue de Sainte Thérèse sur la Plaza del Mercado Grande, à la quelle les représentants des principales institutions publiques et privées de la ville participent. Jusqu’au jour même de la fête de la sainte les fêtes au programme se succèdent. Le dernier jour, le 15, est le Grand Jour  de Santa Teresa, que l’on célèbre dans la ville, et pour le quel de nombreuses personnalités viennent à Avila, depuis la province, l’Espagne et l’étranger, particulièrement notoire est la présence d’hommes et de femmes membres de l’Ordre des Carmélites.

Les principaux actes liturgiques sont concentrés sur cette journée. L’évêque préside la grande messe dans  la Cathédrale, bourrée de public. Puis une grande procession menée par les autorités civiles et militaires accompagne  l’image de la Sainte, qui est transportée de la cathédrale à l’église dédiée à Thérèse de Jésus face à une foule fervente qui occupe toutes les rues et places de l’enceinte historique par les quelles avance le cortège.

Le jour d’avant, le 14, la dite  procession Chica a fait le chemin inverse. L’image de la  sainte n’est pas la seule qui voyage. Elle est accompagnée par la Vierge de la Charité, que Teresa de Ávila  prit comme mère adoptive, se mettant sous sa protection quand, à 14 ans, elle perdit la sienne Beatriz de Ahumada.

Comentarios Facebook

About the author

Simple Share Buttons
Simple Share Buttons

Utilizamos cookies de terceros para mejorar la usabilidad para dispositivo de usuario. Si usted continua navegando, consideramos que acepta su uso. Puede cambiar la configuración y obtener más información

Los ajustes de cookies de esta web están configurados para "permitir cookies" y así ofrecerte la mejor experiencia de navegación posible. Si sigues utilizando esta web sin cambiar tus ajustes de cookies o haces clic en "Aceptar" estarás dando tu consentimiento a esto.

Cerrar