Avec raison on parle déjà des derniers ports de pêche basques; parce que leur activité a diminué au point que la plupart des poissons arrivent en avion et le plus grand «port» de pêche est l'aéroport. La dureté de la vie marine, la. Continuer à lire