Fêtes des Maures et Chrétiens en Espagne

Des rues décorées comme au Moyen Age, des parades majestueuses, des batailles passionnantes… Oui: nous parlons «Fiestas de Moros y Cristianos» (Fêtes des Maures et des Chrétiens), qui ont lieu chaque année en Espagne pendant plusieurs jours pleins de légendes et spectacles.

Dans ces célébrations on se souvient, de la manière la plus fidèle possible, des batailles historiques sanglantes qui ont été livrées entre Maures et Chrétiens lors de la Reconquête de la Péninsule Ibérique. Ces fêtes populaires attirent l’attention non seulement pour le nombre de participants (des milliers de personnes), mais aussi parce que l’histoire, la culture et la joie envahissent les rues. Les habillements, parfaitement recréés, parviennent à faire revivre avec plus d’intensité l’un des épisodes les plus pertinents de l’histoire espagnole.

Elles ont été célébrées depuis la fin du XVIIe siècle, principalement dans le Levante espagnol, avec son épicentre dans la province d’Alicante et le sud de la province de Valence. Cependant, il existe de nombreux autres lieux espagnols où ces événements sont également organisés.

Beaucoup de ces fêtes ont différentes reconnaissances d’intérêt touristique en Espagne: provincial, régional, national et même international. Il est très compliqué de rassembler toutes les municipalités qui célèbrent les «Fiestas de Moros y Cristianos en Espagne»; par conséquent, nous présentons certaines des plus importantes:

Alcoy: le berceau de la fête

Fiesta de Moros y Cristianos en Alcoy / Foto: vozpopuli.com

Les fêtes des Moros y Cristianos d’Alcoy (Alicante) sont les plus populaires pour sa tradition et des plus spectaculaires, qui sont devenues des fêtes d’intérêt international. Elles représent la bataille qui eut lieu en 1276 entre les fidèles du caudillo arabe Al Azraq, qui a tenté d’attaquer la ville, et ses habitants, qui se sont battus pour la défendre. Elle est célébrée depuis le XVIe siècle et rend hommage à son patron Saint Jorge qui, selon la légende, est apparu en pleine bataille contribuant à la victoire des chrétiens.

Pendant plusieurs jours au début de mai, ont lieu les différents hommages et défilés des deux armées. On estime normalement que la participation atteint jusqu’à 5 000 personnes. Le troisième jour, est représenté la lutte et l’assaut des troupes musulmanes au château, suivi par la reconquête de la forteresse par les chrétiens. Le point culminant final est quand San Jorge tire des flèches depuis la tour la nuit.

Villajoyosa: Le débarquement des pirates barbaresques

Fiesta de Moros y Cristianos en Villajoyosa / Foto: efimeroestudio.com

Une autre des localités dont la fête a une reconnaissance d´intérêt internationale est Villajoyosa (Alicante). Cette fête rappelle l’attaque des pirates barbaresques et l’opposition des habitants du bourg. L’événement le plus particulier de cette fête des Maures et des Chrétiens est la reconstitution du combat naval et le débarquement conséquent sur la plage. C’est un spectacle magnifique, plein de feux d’artifice, de tambours et de lumières, qui émerveille ses spectateurs.

Chaque année, les plus curieux ont l’occasion d’établir un contact direct avec cette tradition pendant plusieurs jours pendant la seconde quinzaine de juillet.

Caravaca de la Cruz: la célébration des “Caballos del Vino”

Fiesta de Moros y Cristianos en Caravaca de la Cruz / Foto: pinterest.es

Caravaca de la Cruz (Murcia) est la seule ville non-valencienne qui a réussi pour sa célébration de Moros y Cristianos à obtenir la reconnaissance d’intérêt international. Comme dans le reste des endroits, des processions et des défilés des deux armées ont lieu pendant ces fêtes. L’événement le plus important est la célébration des «Caballos del Vino», où les chevaux participent à une course avec des manteaux de soie et d’or brodés à la main.

Normalement cette célébration a lieu la première semaine du mois de mai.

Alcázar de San Juan: la représentation de Castille-La Mancha

Fiesta de Moros y Cristianos en Alcázar de San Juan / Foto: herencia.net

Représentant Castilla-La Mancha, on veut signaler les fêtes des Maures et des chrétiens d’Alcázar de San Juan. La musique, la couleur et la poudre à canon sont les protagonistes de cette commémoration historique. Le point de départ est la «Vela de Armas» (Veillée d´Armes), une recréation très précise des nominations des aspirants à l’Ordre des Chevaliers de l’Hôpital de San Juan de Jerusalén. Parmi les actes organisés il faut signaler les défilés et l’Entrée Maure et Chrétienne, l’Escalade de la Tour de Don Juan de Austria, la Représentation de la Nomination d’un Chevalier Chrétien, les combats entre les deux factions et les feux d’artifices de la Grande Mascletà.

Cependant, il est fortement recommandé d’aller au pittoresque Marché Médiéval pour passer un moment comme pendant la vie quotidienne des gens de Alcazar de ces années. En plus, musiciens, jongleurs, bouffons et danseurs remplissent les rues de joie et divertissent les visiteurs.

Comme chaque année, cette festivié est célébré le week-end le plus proche du 24 juin, jour de San Juan.

Beaucoup d’autres endroits d’Espagne comme Calpe (Alicante), Altea (Alicante), Caceres, Biar (Alicante), Benamahona (Cádiz), Campillo de Arenas (Jaén) et Elche (Alicante), sont également connus pour ses Fêtes de Maures et chrétiens. Avez-vous été à l’une d´entre ces fêtes?

Texte: Carolina Cárcamo Villar

Comentarios Facebook

About the author

Simple Share Buttons
Simple Share Buttons

Utilizamos cookies de terceros para mejorar la usabilidad para dispositivo de usuario. Si usted continua navegando, consideramos que acepta su uso. Puede cambiar la configuración y obtener más información

Los ajustes de cookies de esta web están configurados para "permitir cookies" y así ofrecerte la mejor experiencia de navegación posible. Si sigues utilizando esta web sin cambiar tus ajustes de cookies o haces clic en "Aceptar" estarás dando tu consentimiento a esto.

Cerrar