Le Chemin de Saint Jaques de Compostelle avec des enfants

Pourquoi faire le Chemin de Saint Jacques de Compostelle avec des enfants

La vie active que nous menons nous laisse chaque fois moins de temps à consacrer à nos enfants. Les vacances d Pâques ou d’été seraient un moment idéal à passer en famille. Quelle meilleure idée que celle de faire ensemble le Chemin de Compostelle. Ce peut être une aventure inoubliable pour tous.

Pour cette odyssée merveilleuse il est cependant nécessaire de prendre quelques précautions. Voici nos conseils pour faire le Chemin avec des enfants.

Âge conseillé

Il est dit qu’il n’y a pas d’âge pour faire le Chemin et celui-ci offre bien des routes, toutes flexibles ; nous vous conseillons cependant que les petits aient au moins trois ans. De plus, jusqu’à six ans, nous vous conseillons d’avoir avec vous une poussette adaptée à la montagne pour si l’enfant se fatigue de trop. Vous seul êtes juge, connaissant votre enfant, de ses possibilités.

Quelle route est la meilleure

La meilleure route à suivre avec des enfants est le Chemin Français. C’est le plus simple, et étant le plus fréquenté vous y rencontrerez aussi sûrement d’autres enfants. La simplicité sera moins fatigante pour eux et voir qu’ils sont capables de suivre les étapes conservera leur attention en éveil. De même, les villages étant plus rapproché s, les repos et approvisionnements en seront facilités.

Quand vaut-il mieux se mettre en Chemin

Le Chemin Français est parfait à faire au printemps. Les vacances de Pâques seraient le moment propice. Vous pouvez aussi le faire l’été, mais attention à la chaleur! Il est très important de partir très tôt le matin et s’arrêter le midi aux heures les plus chaudes. On le conseille aux adultes, raison de plus pour les enfants, plus fragiles face à un coup de chaleur, une insolation ou une déshydratation.

Étapes

Le Chemin de Saint Jacques de Compostelle demande un  effort physique considérable pour tous, et spécialement pour des enfants. Faite que les premières étapes soient plus courtes que les dernières, celles-ci ne devant pas dépasser les 20 kilomètres par jour. Il est conseillé même de ne faire que 15 Km par jour avec des enfants. Mais s’ils sont assez grands et si vous le jugez bon, vous pouvez augmenter le nombre de kilomètres.

Préparation

Comme toujours, on se demande s’il faut ou non, une préparation spéciale. Beaucoup d’adultes se lancent sur le Chemin sans aucune préparation, mais avec des enfants il vaut mieux bien se préparer à l’avance. Un mois et demi ou deux avant, vous suivrez les chemins de randonnées que vous trouverez près de chez vous. Jetez un coup d’oeil sur les options que notre page vous offre. Il est bon aussi que les enfants portent leur propre sac à dos sur le Chemin, mais c’est à vous de le décider. Dans ce cas, qu’ils le portent lors des randonnées, pour s’y habituer. Les chaussures sont très importantes. Elles doivent être les mêmes pour les randonnées que pour le Chemin. Ne portez jamais des chaussures neuves sur le Chemin. Pour éviter les ampoules, les boutiques de sports vendent ds chaussettes spéciales. Les pieds doivent être toujours secs mais hydratés.

Il est important aussi qu’ils se sentent motivés. Il vous faudra leur parler, leur conter l’histoire du Chemin. (Il existe un grand nombre de légendes tout au long du chemin, il serait bon de les connaître pour les leur raconter). S’ils vous posent des questions aux quelles vous ne savez que répondre, contactez-nous.

Pendant le Chemin

Pour les enfants, il ne s’agit pas de marcher pour marcher. Il faut leur trouver des jeux à réaliser tout en marchant. Par exemple, celui de la pierre : On se passera de main en main une pierre lorsqu’on dira le mot tabou (oui ou non par exemple). Vous pouvez faire que celui qui n’aura tenu la pierre à aucun moment recevra un prix le soir à l’étape. Il est bon aussi de créer un « carnet de voyage » où ils dessineront ou écriront ce qui les a le plus frappé dans la journée. S’arrêter dans les auberges ou lieux où l’on appose le sceau sur le « passeport » est passionnant (même si le sceau n’est pas officiel) Ce sera toujours un bon souvenir pour eux. De plus, s’ils font les 100 derniers kilomètres ils auront droit à la « Compostela ».

Il faut faire plusieurs arrêts entre chaque étape, pratiquement  pour chaque heure de marche, il faut faire une pause de quelques minutes pour souffler, boire un peu d’eau et manger quelque chose énergétique (jus de fruits,, barre de céréales, fruits, frais ou secs…) être accompagné d’enfants vous oblige à être plus flexible, et si où vous vous arrêtez, ils peuvent jouer un moment, laissez-les et faites une pause plus longue.

Comentarios Facebook

About the author

Simple Share Buttons
Simple Share Buttons

Utilizamos cookies de terceros para mejorar la usabilidad para dispositivo de usuario. Si usted continua navegando, consideramos que acepta su uso. Puede cambiar la configuración y obtener más información

Los ajustes de cookies de esta web están configurados para "permitir cookies" y así ofrecerte la mejor experiencia de navegación posible. Si sigues utilizando esta web sin cambiar tus ajustes de cookies o haces clic en "Aceptar" estarás dando tu consentimiento a esto.

Cerrar