Le Chemin Portugais de Tui à Saint-Jacques

POURQUOI CHOISIR LE CHEMIN PORTUGAIS?

La section espagnole du Chemin Portugais commence à Tui. Depuis Tui il y a 119 kilomètres qui peuvent être faits confortablement en 5 ou 6 jours. C’est un itinéraire idéal si vous avez peu de temps. C’est le deuxième itinéraire préféré des pèlerins, mais il n’est pas très fréquenté, donc il n’y a pas de comparaison avec le Chemin Français

La Chemin Portugais est une route médiévale du Chemin de Saint-Jacques à Compostelle qui part vers le nord du Portugal et pénètre en Galice sur les rives du fleuve Miño par Tui.

Sainte Isabel de Portugal, l’épouse du roi Don Dinís, après avoir couvert en l’an 1325 un premier pèlerinage à Saint-Jacques, a répété son expérience une décennie plus tard et a séjourné dans un humble gîte pour les pèlerins de la ville historique de Compostelle dans la rúa (rue) A Raíña. Après son séjour, la rue a fini par adopter son nom. Ce témoignage montre l’engagement légendaire de la couronne portugaise vers le Chemin de Saint-Jacques (Afonso Henríques est arrivé à Compostelle en 1097 et Afonso II l’a fait en 1220), et cela sert de preuve du long parcour historique du Chemin. L’origine du Chemin Portugais remonte à l’aube de la ferveur jubilaire, lorsque les restes supposés de l’apôtre furent découverts en l’an 813.

La climatologie du Chemin Portugais est caractérisée par des hivers doux et pluvieux, et des étés chauds mais non extrêmes, puisque les températures ne dépassent généralement pas 35 ° C. Le territoire galicien a une température moyenne annuelle pondérée de 13,3 ° C. Pendant l’hiver la température moyenne est de 8,5 ° C, celle du printemps de 15 ° C, celle de l’été de 19 ° C et celle de l’automne de 11 ° C.

Le Chemin Portugais a d’innombrables sites de grand patrimoine naturel et de paysages magnifiques. Entre Tui et O Porriño vous allez trouver le Gándaras de Budiño, une zone marécageuse de 700 hectares et un écosystème très varié. En outre, des restes de colonies paléolithiques ont été trouvés ici.

Dans la «Ría» (estuaire) de Vigo, vous pouvez visiter l’île de San Simón, cette île est classée comme un bien d’intérêt culturel. Tout au long de son histoire, l’île a servi de monastère, de lazaret, de prison et de maison pour les enfants orphelins. Depuis cette île, vous pouvez profiter d’un bel point de vue et de plusieurs monuments, tels que le pont qui la relie à l’île de San Antón.

Entre Redondela et Pontevedra, vous trouverez La Canicouva, lieu de passage de l’armée d’Almanzor, qui a dévasté Saint Jacques de Compostelle. A proximité il y a un point de vue à partir duquel vous pouvez voir de belles vues sur la «Ría» (estuaire) de Vigo.

À Caldas de Reis, vous trouverez la rivière Umia et un jardin centenaire sur ses rives. Ce jardin est l’un des jardins botaniques les plus intéressants de toute la province. Cet endroit naturel a une grande cascade.

Le Chemin Portugais a une énorme quantité de patrimoine architectural. Déjà à Tui, vous allez trouver la Cathédrale de Santa María du XIIe siècle, elle fut construite selon le style roman, à laquelle des éléments gothiques plus tard seraient ajoutés. A voir également à Tui, il y a l’église de San Telmo est un exemple unique du baroque portugais en Galice. Elle a été construite sur la maison où le saint est mort, dont il reste un mur de la crypte.

À Vigo, vous trouverez l’ancienne Collégiale de Santa María de Vigo (1816-1836), aujourd’hui la co-cathédrale de la diocèse de Tui-Vigo. C’est une construction néoclassique érigée sur les restes d’une église gothique incendiée par le pirate Drake. A Redondela, l’église de Santiago du XIe siècle, remarquable pour sa couverture intéressante et la taille du Santiago pèlerin qu´il y a dans le retable du maître-autel.

À Pontevedra, sur la place d’Alonso de Fonseca se trouve l’église de Santa María la Mayor (XVe siècle), déclarée basilique mineure par Jean XXIII. C’est un des joyaux de l’art galicien, dans lequel le style gothique isabelino est mélangé avec les styles portugais et certaines tendances de la Renaissance espagnole.

À Padrón, vous pourrez visiter l’église da Esclavitude, un peu plus éloignée de la vieille ville de Padrón. L’église de l’esclavage date du XVIIIe siècle, et son style est baroque. Pour y accéder il faut monter un escalier en pierre avec deux accès latéraux. Selon la légende, un patient qui se rendait à l’hôpital de Saint-Jacques-de-Compostelle s’arrêta pour boire à la fontaine. Source qui avait l’image d’une vierge dans la pierre. Alors le malade a demandé à la vierge un remède et puis il a bu de l’eau. Après 72 heures, il fut guéri du mal qu’il avait.

Sur le Chemin Portugais, il y a des pèlerinages historiques tels que le pèlerinage du roi Sancho II en 1244; celle de la reine et dévote sainte Isabel, canonisée en 1625, qui fit un pèlerinage en 1326 et 1335; du roi Don Manuel el Afortunado, parti pour Sain-Jacques en 1502; le voyage de deux pères jésuites en 1543 depuis Coimbra; le pèlerinage de Francisco de Holanda, peintre, humaniste et architecte portugais, en 1549; celles de l’évêque de Tui en 1604 et du vicomte de Ponte de Lima en 1610, etc.

Au Moyen Age, le Chemin Portugais fut extrêmement important, cela peut se voir dans des multiples armes, des symboles et de tailles de pèlerins jacobins qui se trouvent à la fois dans le nord du Portugal et en Galice. En outre, il y a aussi beaucoup de légendes et de traditions dans son traject. Il y a des écrits populaires qui se situent sur la côte entre Porto et Vigo et parlent de l’origine de l’utilisation de la coquille Saint-Jacques comme emblème Jacobin et cela à partir d’un épisode ou histoire où un homme avait sorti couvert de la mer avec ces coquillages. Dans le cas du Portugal, il y a aussi le miracle le plus célèbre de l´apôtre, celui d´un pèlerin accusé injustement de vol et envoyé à la potence et qui fut sauvé grâce à un coq qui revint à la vie et commença à chanter comme preuve de son innocence, et qui est devenu au Portugal l’un de ses symboles les plus connus, celui du coq de Barcelos, représenté habituellement par une pièce de céramique aux couleurs vives.

Dans la section du Chemin en Espagne il y a 13 auberges officielles qui ajoutent environ 440 places. Dix des auberges sont publiques, de la Xunta et plusieurs sont municipales, deux sont privés et une autre est propriétée de la Communauté des Franciscains d’Herbón et est géré par l’Association Galega Amigos do Camiño de Santiago. Compte tenu de réussite et de la participation de gens dans cet itinéraire, il est étrange que plus d’auberges privées n´aient pasa vu le jour. Pendant les années de plus grande affluence, les places sont limitées et des bâtiments temporaires sont généralement habilités pour abriter les pèlerins.

Dans la section espagnole du Chemin Portugais il y a une grande gastronomie, en soulignant avant tout, les poissons et les fruits de mer des terres galiciennes.

En prenant les données recueillies par le Bureau d’Accueil du Pèlerin de Santiago, on peut voire que le Chemin Portugais est depuis 2004, l’année où des données ont commencé à être prises, le deuxième Chemin de pèlerinage avec la plus haute affluence après le Chemin Français. Il est en avance sur des itinéraires plus reconnus, tels que le Chemin du Nord, la Vía de la Plata et le Chemin Primitif. Par conséquent, sur ce Chemin, vous trouverez des gens, mais vous aurez aussi des moments de solitude nécessaire.

camino portugues Tui Pontevedra Oporrino Redondela

CONSEILS CLÉS POUR PROFITER DU CHEMIN PORTUGAIS AU MAXIMUM

Dans le tronçon de Tui à Santiago, il n’y a aucune possibilité de se perdre, car, comme les autres itinéraires jacobins, il est plein des bornes et signaux typiques avec indicateur de distance de la Xunta de Galicia. Donc, vous ne devrez pas trop vous inquiéter.

Le Chemin Portugais atteint l’Espagne à Tui, une ville sur les rives du Miño et couronnée par sa cathédrale-forteresse.

Dans l’auberge de la Xunta de Tui ont préférence les pèlerins qui viennent à pied du Portugal (ils y vérifieront si vous avez le diplôme scellé des auberges précédentes) par rapport à ceux qui commencent le pèlerinage à Tui. Les hospitaleros de l’auberge parlent tous les jours avec les auberges précédentes et savent s’ils sont pleins, donc ils diront au pèlerin qui n’a pas encore trop marché qu´il cherche d’autres alternatives.

O Porriño est une localité de la province de Pontevedra, intégrée dans la zone métropolitaine de Vigo. En partie, elle doit sa croissance au Chemin de Saint-Jacques. Il y a des vestiges d’anciennes colonies paléolithiques dans les Gándaras de Budiño.

Malgré le fait que Redondela est sur le bord de la crique de San Simón, à la fin de la «Ría» (estuaire) de Vigo, il n’y a qu’un court tronçon du traject où vous llez pouvoir le voir. Comme l’étape est courte, vous pouvez profiter de l’après-midi pour visiter la «Ría» (à Redondela, on prête des vélos à cet effet).

Malgré le fait que Redondela est sur le bord de la crique de San Simón, à la fin de la «Ría» (estuaire) de Vigo, il n’y a qu’un court tronçon du traject où vous llez pouvoir le voir. Comme l’étape est courte, vous pouvez profiter de l’après-midi pour visiter la «Ría» (à Redondela, on prête des vélos à cet effet).

Caldas de Reis, une commune de la province de Pontevedra, est traversée par la rivière Umia. Cet arrêt du Chemin Portugais est connu pour ses eaux thermales dont la composition leur donne des propriétés curatives. Caldas de Reis est la seule population avec une auberge qui a tous les services.

Padrón offre tous les services, une bonne cuisine galicienne, où il faut en premier souligner ses «Pimientos» (poivrons) célèbres, et des endroits intéressants à voir comme le musée Rosalía de Castro et la Fondation Camilo José Cela (à une courte distance à Iria Flavia).

La fin du Chemin est aussi la capitale de la Galice et un endroit où vous pourrez jouir d’un hommage bien mérité en profitant de ses nombreuses attractifs. Voici notre page sur la ville.

ENDROITS FASCINANTS OÙ DORMIR ET OÙ MANGER AU CHEMIN PORTUGAIS

En complément de chaque lieu, nous avons préparée une page sur la gastronomie locale et les établissements de cuisine locale. Le pèlerin qui veut profiter pour dormir dans des endroits très spéciaux, a à sa disposition certains des meilleurs hôtels et auberges d’Espagne sur la même Chemin Portugais. La sélection des pages des localités du Chemin Portugais avec un hébergement unique est la suivante (dans l’ordre de la marche naturelle du sud vers le nord):

ENDROITS FASCINANTS

Gastronomie et hébergement du Chemin Portugais à Tui: Manger et Dormir

Gastronomie et hébergement du Chemin Portugais à O Porriño: Manger et Dormir

Gastronomie et hébergement du Chemin Portugais à Redondela: Manger et Dormir

Gastronomie et hébergement du Chemin Portugais à Pontevedra: Manger et Dormir

Gastronomie et hébergement du Chemin Portugais à Caldas de Reis: Manger et Dormir

Gastronomie et hébergement du Chemin Portugais à Padrón: Manger et Dormir

Gastronomie et hébergement du Chemin Portugais à Saint Jacques de Compostelle: Manger et Dormir

Comentarios Facebook

About the author

Simple Share Buttons
Simple Share Buttons

Utilizamos cookies de terceros para mejorar la usabilidad para dispositivo de usuario. Si usted continua navegando, consideramos que acepta su uso. Puede cambiar la configuración y obtener más información

Los ajustes de cookies de esta web están configurados para "permitir cookies" y así ofrecerte la mejor experiencia de navegación posible. Si sigues utilizando esta web sin cambiar tus ajustes de cookies o haces clic en "Aceptar" estarás dando tu consentimiento a esto.

Cerrar