Le Chemin de Saint-Jacques de Compostelle et l’origine du Jeu de l’Oie

Beaucoup d’entre vous auront joué à ce fameux jeu populaire, surtout quand vous étiez plus jeune, mais… savez-vous d’où il vient? Quelle est son histoire? L’origine du Jeu de l’Oie (Oca en espagnol) est liée au Chemin de Saint-Jacques de Compostelle et aujourd’hui nous vous disons pourquoi.

Il y a une hypothèse selon laquelle la création du Jeu de l’Oie fut grâce aux Chevaliers Templiers. Ils défendaient les pèlerins qui se dirigeaient vers des villes saintes comme Saint-Jacques de Compostelle, Rome ou Jérusalem. C’est une reconstitution du Chemin Français depuis le Somport, dont la représentation sur certaines plateaux de jeu est étonnante, puisqu’ils reflétent certains des points célèbres du chemin. Et si vous vous demandez lesquels sont, en voici quelques exemples.

Nous voulons souligner ceux du Pont de la Reina à la ville de Jaca, la localité de Puente de la Reina en Navarre, le Pont de Estella, l’Hôpital San Marcos à León (prison), O Cebreiro (case de l´Oie), Saint-Jacques de Compostelle (case de la mort) ou Finisterre (la grande et dernière Oie).

Sur la plateau du Jeu de l’Oie il y a d’autres cases symboliques telles que l’auberge, qui représentent les gîtes; ou les puits, qui représentent les dépressions et les mauvais jours qui apparaissent le long du chemin. D’autres, comme le labyrinthe, représentent les pertes physiques possibles, et l’instrument fondamental avec lequel nous jouons, les dés, représentent la chance que nous pouvons avoir dans le Camino (Chemin) et les avancements et les retards qui peuvent survenir.

L’origine du Jeu de l’Oie est intimement liée à un contexte dans lequel la population, analphabète, a eu le besoin de parler de ces endroits à travers les représentations du plateau. De plus, l’Oie (Oca en espagnol) fut choisie parce que c’était un animal migrateur qui voyageait d’est en ouest, arrivant à Finisterre. C’était une représentation claire de la sagesse, et qui est très présente dans la vie quotidienne des habitants du Chemin, puisqu’ils servaient de gardiens.

Cet animal est également représenté dans les noms de certains arrêts de Chemin de Saint-Jacques de Compostelle tels que Castrojériz (ville d’oies), Villafranca Montes de Oca, El Ganso, Ocón, Puerto de Oca, Manjarín (homme des oies) ou la rivière Arga.

Curiosités

L’origine du Jeu de l’Oie n’est pas la seule curiosité que ce jeu contient: il y en a une autre liée au numéro 9. Préparez-vous…

Entre chaque case de l’oie il y a 5 ou 4 cases (5 + 4 = 9).

La case finale (la ‘Grande Oie’), est dans la case nº63 (6 + 3 = 9).

Les fondateurs de l’Ordre du Temple, les Templiers, comptaient au total 9 personnes.

Dans le tarot, le n° 9 est le pèlerin, qui grâce à une canne avance dans l’obscurité pour atteindre la lumière de la sagesse.

Les maîtres et les concepteurs de la Cathédrale de Saint-Jacques de Compostelle et de son portique de la Glorie l’ont fait autour du numéro 9.

Sans aucun doute, le design du Jeu de l’Oie est assez complexe. Sûrement peu d’enfants se sont arrêtés pour penser à l’origine de ce jeu populaire.

Comentarios Facebook

About the author

Simple Share Buttons
Simple Share Buttons

Utilizamos cookies de terceros para mejorar la usabilidad para dispositivo de usuario. Si usted continua navegando, consideramos que acepta su uso. Puede cambiar la configuración y obtener más información

Los ajustes de cookies de esta web están configurados para "permitir cookies" y así ofrecerte la mejor experiencia de navegación posible. Si sigues utilizando esta web sin cambiar tus ajustes de cookies o haces clic en "Aceptar" estarás dando tu consentimiento a esto.

Cerrar